La PlayStation 5 de Sony sera disponible en fin d'année. En attendant, on récapitule tout ce que l'on sait de la console. Prix, date de sortie, caractéristiques, jeux, rétrocompatibilité, design... On fait le point.

La fin d’année 2020 sera placée sous le signe des nouvelles consoles, avec, d’un côté, la PlayStation 5 et, de l’autre, la Xbox Series X. Si l’on connaît quelques caractéristiques pour les deux produits, il reste encore plusieurs informations de taille à confirmer — notamment du côté de la PlayStation 5, dont on ignore encore le design, par exemple.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, on en sait un peu plus sur la Xbox Series X, révélée en fin d’année dernière pendant la cérémonie des The Game Awards. Mais, ces derniers mois, Sony a préparé le terrain pour sa PlayStation 5, qui succèdera à la PlayStation 4, écoulée à plus de 100 millions d’exemplaires. Date de sortie, prix, architecture, jeux… Faisons le point sur cette console.

Attention, plusieurs médias relaient une rumeur de présentation promise pour le 5 février, lors d’un événement dédié. Sauf que la source, anonyme et en provenance de 4chan (un forum controversé où tout le monde peut publier anonymement), est trop obscure pour que l’on puisse la relayer sérieusement.

God of War, exclusivité PS4
God of War // Source : Sony

Un design encore inconnu pour la PS5

C’est la principale inconnue de la PlayStation 5 : à quoi ressemblera-t-elle ? Ces dernières semaines, on a vu défiler des photos du kit de développement. Bien qu’il soit hideux, il ne présage en rien le look final de la console. Aura-t-on droit à ce qui ressemble à une tour de PC, à l’instar de la Xbox Series X ? Encore un peu de patience.

Une photo en fuite du devkit de la PlayStation 5
Devkit PlayStation 5 // Source : Twitter

Une manette PS5 dans la continuité de la DualShock 4 ?

Quand Sony a officialisé le lancement de la PlayStation 5 pour fin 2020, il a donné deux informations sur la manette :

  • elle aura un retour haptique pour remplacer les traditionnelles vibrations
  • et des gâchettes adaptatives (les développeurs pourront jouer sur la résistance afin de proposer des sensations plus précises et proches de la réalité).

Le look devrait s’inscrire dans la continuité de la DualShock 4 à en croire plusieurs indiscrétions et brevets déposés. En prime, des rumeurs évoquent l’intégration d’un microphone (pour des commandes vocales ?) et des raccourcis placés à l’arrière (comme sur les manettes Elite de Microsoft). Au niveau de l’ergonomie, on ne s’attend pas à une révolution.

La manette DualShock 4 de la PlayStation 4
DualShock 4 // Source : Sony

Moins puissante que la Xbox Series X ?

Le 16 avril 2019, dans les colonnes de Wired, Sony dévoilait l’architecture de la PlayStation 5. Elle s’appuiera sur les fondations de la PlayStation 4 avec toujours cette confiance accordée à AMD (CPU Ryzen gravé à 7 nm et GPU custom prenant en charge le ray tracing). Très vite, la multinationale a mis en avant l’intégration d’un SSD optimisé, permettant des temps de chargement hyper rapides. Elle ne compte pas oublier non plus l’emphase sur le son, avec de l’audio 3D au programme.

Du côté de la puissance embarquée, Sony n’a encore rien précisé. Cependant, dans un article technique publié le 30 décembre 2019, Digital Foundry plaçait la PlayStation 5 derrière la Xbox Series X — 9,2 contre 12,2 teraflops. Cette information, à prendre avec des pincettes, ne dit pas grand-chose sur le supposé écart graphique entre les deux consoles. D’autant qu’il n’est pas certain que les éditeurs tiers utilisent cette puissance supplémentaire pour concevoir leurs jeux.

Dernier point : la PlayStation 5 aura un mode veille beaucoup moins énergivore que les différentes versions de la PlayStation 4.

Quelles exclusivités PS5 ? Quelle rétrocompatibilité ?

Sony a bâti le succès de la PlayStation 4 sur son incroyable catalogue rempli d’exclusivités de qualité (on pense fort à God of War, en attendant The Last of Us Part II). Nul doute que la PlayStation 5 surfera sur cette vague pour continuer à fidéliser sa communauté. Pour le moment, on ne connait qu’un seul jeu PS5 : Godfall, édité par Gearbox. Il sera également disponible sur PC.

Godfall, jeu vidéo qui sera disponible sur PS5
Godfall // Source : Gearbox

Outre les temps de chargement améliorés, Sony mise sur la rétrocompatibilité — bien partie pour être un argument phare de la prochaine génération. En ce qui concerne la Xbox Series X, on a aucun doute sur ce point. Pour la PlayStation 5, c’est un peu plus flou. Car, en octobre dernier, un porte-parole a semé le doute en indiquant par mesure de précaution : « Nous faisons de notre mieux pour que notre équipe de développement puisse assurer une rétrocompatibilité à 100 % [avec le catalogue PS4] » Quelques mois auparavant, Sony promettait une transition en douceur, notamment avec des sauvegardes PS4/PS5 partagées pour les jeux compatibles. On attend la confirmation.

Pour rappel, le service PlayStation Now permet d’accéder à plusieurs centaines de jeux anciens grâce au streaming. La PlayStation 5 devrait en bénéficier.

Rendez-vous en fin d’année 2020

La PlayStation 5 sera disponible en fin d’année, probablement aux alentours du mois de novembre (comme la PS4). Le prix ne devrait pas dépasser les 500 euros, sauf si Sony veut répéter l’erreur de la PlayStation 3 (lancée à 600 euros).

À noter que le constructeur ne se rendra pas à l’E3 2020 pour présenter sa future console. Tout porte à croire qu’un événement dédié sera organisé en amont.

Partager sur les réseaux sociaux