New
une comparateur meilleur vpn numerama

Comparateur VPN — Notre sélection des meilleurs VPN en 2024

une comparateur meilleur vpn numerama

Quels sont les meilleurs services de VPN du moment ? La rédaction de Numerama vous propose sa sélection des meilleurs VPN, que vous soyez un utilisateur débutant ou confirmé.

Comparez toutes les offres VPN

Trier par
Pertinence
  • NordVPN // Source : NordVPN

    NordVPN

    Le VPN que tout le monde connaît

    • Interface simple et lisible
    • Serveurs rapides
    • Bonnes performances
    • Fonctionnalités variées
    • Application facile à utiliser
    • Serveurs : plus de 5 600
    • Pays : 60
    • Appareils : 6
    • Rétractation : 30 jours
    • Double authentification : oui
    L'avis de la rédaction Le service fonctionne très bien : les serveurs sont nombreux et performants, les applications sont bourrées d'options pratiques
    Notre avis sur NordVPN
  • Surfshark // Source : Surfshark

    Surfshark

    Pour se doter d'une « nouvelle identité »

    • La fonctionnalité de persona
    • Le double VPN paramétrable
    • Très bon pour le streaming
    • Sa suite de cybersécurité
    • Une solide réputation
    • Serveurs : Plus de 3 200
    • Pays : 100
    • Appareils : Illimité
    • Rétractation : 30 jours
    • Double Authentification : Oui
    L'avis de la rédaction On apprécie la fonction permettant de se créer une persona (une seconde identité fictive) que l’on utilise pour créer des comptes
    Notre avis sur Surfshark VPN
  • CyberGhost // Source : CyberGhost

    Cyberghost

    Taillé pour le streaming vidéo

    • Idéal pour le streaming vidéo
    • Interface simple et fonctionnelle
    • AdBlocker intégré
    • Tarification abordable
    • Va à l'essentiel
    • Serveurs : Plus de 9 300
    • Pays : 93
    • Appareils : 7
    • Rétractation : 45 jours
    • Double Authentification : Non
    L'avis de la rédaction CyberGhost VPN est un VPN accessible, abordable, qui a pour lui sa grande facilité d’utilisation et dont l'atout est le streaming
    Notre avis sur CyberGhost VPN
  • Proton VPN // Source : Proton VPN

    Proton VPN

    Le couteau suisse des VPN

    • Offre gratuite séduisante
    • AdBlocker intégré
    • Suite logicielle étendue
    • Excellente réputation
    • Écosystème axé sur la vie privée
    • Serveurs : Plus de 3 000
    • Pays : 69
    • Appareils : 10
    • Rétractation : 30 jours
    • Double Authentification : Oui
    L'avis de la rédaction Proton VPN n’est pas qu’un VPN. S’abonner, c’est aussi se donner l’accès à tous les autres services : Drive, Pass, Calendar et Mail
    Notre avis sur Proton VPN
  • ExpressVPN // Source : ExpressVPN

    ExpressVPN

    Le VPN qui fonctionne partout

    • Une interface efficace
    • Disponible partout ou presque
    • Facile d'utilisation
    • Des options avancées
    • Des services additionnels
    • Serveurs : Plusieurs milliers
    • Pays : 105
    • Appareils : 8
    • Rétractation : 30 jours
    • Double Authentification : Non
    L'avis de la rédaction C'est un service simple et complet. On peut aisément le laisser tourner en permanence sans remarquer la moindre différence
    Notre avis sur ExpressVPN
  • PureVPN // Source : PureVPN

    PureVPN

    Le VPN qui essaie d'être avant-gardiste

    • Une appli facile à prendre en main
    • Un VPN au tarif abordable
    • Existe sur l'Apple TV
    • Pure AI, une tentative de chatbot
    • Explore la résistance quantique
    • Serveurs : plus de 6 500
    • Pays : 78
    • Appareils : 10
    • Rétractation : 31 jours
    • Double authentification : non
    L'avis de la rédaction Il est idéal pour profiter des catalogues de streaming étrangers
    Notre avis sur PureVPN
  • mozilla vpn // Source : mozilla vpn

    Mozilla VPN

    Le VPN de la maison mère de Firefox

    • Un VPN facile à prendre en main
    • Un service qui va à l'essentiel
    • L'excellente réputation de son éditeur
    • La possibilité de changer ses DNS
    • Un speed test intégré
    • Serveurs : plus de 640
    • Pays : 40
    • Appareils : 5
    • Rétractation : 30 jours
    • Double authentification : oui
    L'avis de la rédaction Mozilla VPN profite d’une excellente réputation, on trouve difficile d’accepter de payer un peu plus cher
    Notre avis sur Mozilla VPN
  • vyprvpn // Source : vyprvpn

    VyprVPN

    Le VPN qui possède ses serveurs

    • Possède ses serveurs
    • Facile d'utilisation
    • Protocole anti-censure
    • Efficace sur le streaming
    • Basé en Suisse
    • Serveurs : 700
    • Pays : 70
    • Appareils : 10
    • Rétractation : 30 jours
    • Double Authentification : Non
    L'avis de la rédaction Si nous n’avons fondamentalement rien d’alarmant à lui reprocher, VyprVPN est un service qui nous laisse sur notre faim
    Notre avis sur VyprVPN

Les questions fréquentes à propos des VPN

  • Qu’est-ce qu’un VPN ?

    Derrière l’acronyme VPN se cache le Virtual Private Network ou réseau virtuel privé. Il s’agit d’un système qui permet de relier deux machines distantes (ordinateurs ou serveurs) et qui leur permet d’échanger des données de manière sécurisée grâce à des protocoles de chiffrement.

     

    Par extension, le terme VPN regroupe aussi le type de service offert par des entreprises comme NordVPN, Surfshark ou Proton VPN. Service qui permet à des particuliers de délocaliser leur adresse IP en se connectant à des serveurs disséminés aux quatre coins du monde, et ce, en toute sécurité.

  • À quoi sert un VPN ?

    Dans les grandes lignes, un VPN sert à délocaliser sa connexion internet sur un serveur distant. Comment ? En faisant passer votre connexion internet vers un serveur appartenant à votre VPN, ce qui présente plusieurs avantages :

    – changer votre adresse IP, ce qui permet de délocaliser votre connexion et donc, contourner certaines restrictions géographiques ;

    – chiffrer les données qui transitent entre votre ordinateur et le serveur VPN pour augmenter votre niveau de confidentialité ;

    • échapper aux blocages et à la censure exercée par certains pays, en particulier ceux sous le joug d’un régime autoritaire.
  • Comment fonctionne un VPN ?

    Comprendre le fonctionnement d’un VPN n’a rien de bien sorcier. En temps normal, lorsque vous vous connectez à internet, votre ordinateur envoie une requête au site auquel vous souhaitez accéder, et c’est votre fournisseur d’accès internet qui sert d’intermédiaire. Ce qui signifie que l’intégralité de votre activité internet passe par lui.

    Si vous utilisez un VPN, c’est ce dernier qui se charge d’acheminer la requête au site internet au travers d’un tunnel chiffré, en passant par un serveur distant. Le VPN en profite au passage pour remplacer votre adresse IP par celle du serveur auquel vous êtes connecté.

     

    Les sites que vous visitez ne peuvent donc plus savoir d’où vous venez, ni forcément qui vous êtes, ce qui renforce la sécurité de vos données personnelles, ce qui renforce la sécurité de vos données personnelles, et votre confidentialité sur internet.

  • Qu’est-ce qu’un Kill Switch ?

    Le Kill Switch est une fonctionnalité essentielle pour un VPN. Un VPN permet de masquer votre adresse IP réelle, et donc par extension, votre vie privée et vos données personnelles. Il arrive toutefois que la connexion au serveur distant que vous avez choisi s’interrompe, ce qui n’est pas sans conséquence. Pourquoi ? Tout simplement parce que votre connexion n’est alors plus sécurisée, et que votre adresse IP redevient visible.

     

    Pour palier ce problème, il existe le Kill Switch. Une fois activée, cette option détecte les pertes de connexion au serveur VPN et coupe immédiatement tout échange de données avec internet afin de limiter votre exposition. Une fois la connexion au serveur VPN rétablie, et votre adresse à nouveau masquée, tout revient à la normale.

  • Pourquoi les VPN affichent des promotions en permanence ?

    Parce que c’est un sacré argument commercial. Proposez à quelqu’un d’acheter un bien ou un service en promotion à -90 %  et il aura immédiatement l’impression d’avoir fait une bonne affaire. Dans le cas des VPN, il s’agit d’une pratique systématique : vous ne trouverez jamais un VPN qui propose ses services plein pot, et il y a une bonne raison à cela.

     

    Les acteurs les plus éminents sur le marché des VPN sont établis depuis longtemps. Leurs infrastructures matérielles et logicielles sont amorties depuis longtemps. Une fois ces coûts évacués, opérer un VPN au quotidien n’est pas très onéreux. D’où les baisses de prix.

     

    Un autre facteur entre aussi en jeu lorsque l’on parle de la tarification des VPN : la durée de l’engagement. Un abonnement de plusieurs années est systématiquement moins cher qu’un abonnement au mois, et bénéficie donc de remises plus importantes.

  • Est-ce qu’un VPN payant protège réellement ma vie privée ?

    C’est l’une des promesses martelées par la grande majorité des VPN : grâce à nous, personne ne sait qui vous êtes ni ce que vous faites sur internet. C’est en grande partie vrai puisqu’en plus de chiffrer les données échangées par votre ordinateur et internet, les VPN jurent qu’ils ne conservent aucune trace de ces échanges (la fameuse no log policy – la politique sans aucune journalisation des activités du client).

     

    Pour assurer cette politique de confidentialité, les VPN choisissent souvent de s’installer dans des pays situés hors de la juridiction de certains pays. Pourquoi ? Afin de limiter leur exposition à certaines législations ou réglementations, mais aussi à des obligations qui les contraindraient à communiquer certaines données de leurs utilisateurs.

     

    Dans les faits, cette protection est à nuancer. Il est très difficile de garantir que les VPN n’ont pas coopéré avec les autorités judiciaires ou administratives de certains pays, surtout si les requêtes sont formulées légalement. De plus, même à supposer que les VPN ne regardent pas directement ce qui se passe sur leurs serveurs, ils possèdent par ailleurs des éléments précis à votre sujet (mail, moyen de paiement, adresse, etc).

  • Qu’est-ce que la politique de non-journalisation, et pourquoi est-ce important ?

    En matière de VPN, la politique de non-journalisation est extrêmement importante. C’est elle qui garantit en principe que votre fournisseur de VPN ne collecte aucune donnée vous concernant sur ses serveurs, durant vos sessions de navigation avec le VPN actif.

     

    Concrètement, cela signifie que votre VPN ne conserve aucune trace de ce que votre activité en ligne, que ce soit votre historique de navigation, les fichiers que vous envoyez et recevez, pas plus que la durée de votre connexion ou les transactions que vous effectuez.

     

    Pourquoi est-ce important ? Parce que les internautes qui font appel à un VPN cherchent à avoir l’empreinte numérique la plus discrète possible, pour des raisons qui leur appartiennent. Un prestataire de VPN qui promet de ne garder aucune trace de l’activité en ligne de ses clients avance ainsi un engagement qui fera assurément mouche auprès de ce public.

  • Comment bien choisir son VPN ?

    En voilà une question intéressante ! Si vous avez prêté attention à ce comparateur, vous avez pu remarquer qu’en dépit de prestations relativement similaires, les prix affichés peuvent varier du simple au double, voire au triple. Alors comment faire le bon choix ?

     

    Trouvez un VPN adapté à vos besoins. Envie d’aller regarder le catalogue américain d’un service de streaming ? De contourner la censure chinoise ? D’améliorer votre confidentialité ? Lisez nos tests pour découvrir quel VPN correspond à vos attentes.

     

    Vérifiez la qualité des serveurs. Un test de performance des serveurs (un speedtest, dans le jargon) est toujours un bon moyen de savoir ce que valent les serveurs d’un fournisseur. Mais il faut également prendre en compte leur stabilité et leur nombre.

     

    Combien suis-je prêt à payer. Avez-vous besoin de dépenser 80 ou 100 euros dans un VPN dont vous vous servirez quelques fois par mois ? Si c’est le cas, un VPN au bon rapport qualité-prix suffit.

  • Puis-je faire confiance à un VPN gratuit ?

    Pour répondre simplement : non, certainement pas.

    S’il existe de nombreux acteurs gratuits sur le marché du VPN, la confiance que l’on peut mettre dedans est hautement incertaine. La raison tient à leur modèle économique, qui doit reposer sur autre chose que votre abonnement. Et si votre porte-monnaie n’est pas dans la boucle, alors la monétisation se fera plutôt sur votre navigation en ligne ou bien vos données personnelles, avec des tiers que vous réprouverez peut-être. Un comble lorsque l’on a choisi un VPN justement pour protéger ses données personnelles…

     

    Il existe des exceptions comme ProtonVPN qui propose un service de qualité, respectueux de ses utilisateurs, le tout gratuitement.

  • Peut-on utiliser un VPN sur un smartphone ?

    Absolument. Les VPN modernes ne sont pas exclusifs aux ordinateurs et peuvent protéger de nombreux appareils, dont les smartphones. La plupart des fournisseurs de VPN proposent une application Android et iOS à télécharger sur votre téléphone ou votre tablette, et qui permet d’accéder aux mêmes services que sur votre PC.

     

    Pourquoi utiliser un VPN sur son smartphone ? Pour sécuriser sa connexion lorsque l’on utilise un réseau Wi-Fi public ou inconnu, dont la sécurisation n’est pas claire ou absente. Ces derniers sont souvent utilisés pour détourner vos données personnelles. Il vaut mieux être prudent.

  • Quels sont les différents protocoles VPN ?

    Il existe sept protocoles VPN majeurs : PPTP, L2TP/IPSec, SSTP, IKEv2/IPSec, NordLynx, WireGuard et OpenVPN. Néanmoins, deux d’entre eux, WireGuard et OpenVPN sont utilisés par la très grande majorité des fournisseurs de VPN. La raison ? Une grande stabilité, une sécurité optimale, d’excellentes performances et surtout, une compatibilité étendue.

     

    OpenVPN est sans doute le protocole le plus populaire, en grande partie grâce à son code open source qui garantit sa transparence, et offre aux VPN de grandes possibilités de personnalisation.

     

    WireGuard est le protocole VPN le plus récent disponible sur le marché et il se démarque grâce à sa rapidité et un chiffrement supérieur aux autres. À l’instar d’OpenVPN, son code est open source et donc largement modifiable par les fournisseurs de VPN. C’est par exemple ce qu’a fait NordVPN, son protocole maison, NordLynx, étant basé sur le code de WireGuard.

  • Utiliser un VPN est-il illégal ?

    En tant que tel, un VPN est tout ce qu’il y a de plus légal. Rien ne vous interdit de masquer ce que vous faites sur internet, ou bien de délocaliser votre adresse IP à Fairbanks ou Ouagadougou si vous le souhaitez.

     

    Ce qui est juridiquement beaucoup plus incertain, et potentiellement illicite, c’est d’utiliser un VPN pour des activités davantage discutables, voire illégales. L’accès au catalogue étranger d’un service de streaming, le contournement du géoblocage ou bien le téléchargement de films ou d’œuvres protégées par le droit d’auteur constituent quelques-uns des usages qui sont juridiquement discutables, voire franchement hors la loi.

     

    En France comme en Europe, les VPN ne sont donc pas illégaux. L’usage que vous en faites par contre, c’est une autre affaire…

  • Un VPN peut-il vraiment garantir mon anonymat en ligne ?

    Si vous souhaitez rester anonyme sur le web, un VPN est un excellent outil dans la mesure où son rôle consiste à masquer votre adresse IP pour la remplacer par celle d’un serveur distant. Mais cela suffit-il pour autant garantir votre anonymat ? Pas exactement.

     

    Pour assurer une protection maximale, il Il vaut mieux multiplier les précautions et adopter de bonnes pratiques. Utiliser le mode de navigation privée de votre navigateur, vous déconnecter de vos comptes Google et des principaux réseaux sociaux sont autant de plus pour améliorer votre anonymat.

  • Un VPN protège-t-il contre les virus et les malwares ?

    De par son fonctionnement, un VPN offre un certain degré de protection contre les malwares dans la mesure où il chiffre vos échanges sur internet. Cela permet entre autres de bloquer des malwares comme les spywares ou les adwares. Certains VPN intègrent même des antivirus dans leur offre de service afin d’améliorer la sécurité des appareils sur lesquels ils sont installés.

     

    Toutefois, n’oubliez pas que, comme le dit l’adage : “la plupart des problèmes informatiques trouvent leur origine entre la chaise et le clavier”. Un VPN ne remplacera en aucun cas l’adoption d’une bonne hygiène numérique au quotidien. En clair, prenez garde aux emails étranges et aux sites de mauvaise réputation, ne cliquez pas sur les pop-up qui apparaissent sur votre écran et faites attention aux fichiers que vous téléchargez.

1 2 3 4 5 6 7 8 9
10

Fonction Numerama+

Bénéficiez de nombreux avantages en devenant adhérent·e Numerama+

  • Suppression des publicités
  • Accès au mode Zen
  • Accès à la newsletter exclusive “Toujours Plus”
  • Et plus encore
Découvrir Numerama+