Sony proposera une PlayStation 5 dotée d'un mode veille qui consommera peu d'énergie.

Comme d’autres multinationales, Sony s’engage, en tout cas officiellement, à lutter contre le changement climatique. En marge du UN Climate Summit, Jim Ryan, président et CEO de la branche Interactive Entertainment, a pris la parole le 22 septembre sur le PlayStation Blog pour dévoiler une caractéristique de la prochaine génération de PlayStation (qu’il ne veut pas appeler la PlayStation 5). Ainsi, la console proposera un mode veille — avec application suspendue — très peu consommateur en énergie.

Jim Ryan estime que Sony peut descendre sous le 0,5 watt consommé avec la PlayStation 5, ce qui est à peine supérieur à une PlayStation 4 Pro totalement éteinte (0,2 watt). Aujourd’hui, les différents modèles de PS4 ont besoin de plus de watts pour maintenir un jeu en pause pendant le mode veille (de 1,7 à 3,9 watts). Au fil du temps, la firme japonaise a amélioré la consommation.

Mode repos de la PlayStation 4 // Source : Numerama

En veille, la PlayStation 5 consommera moins que la PlayStation 4

Gardons bien à l’esprit que Jim Ryan n’évoque que le mode veille avec une application suspendue. La PlayStation 4 autorise d’autres fonctionnalités quand elle est en mode repos (maintien de la connexion internet et alimentation des ports USB). Les activer augmente la consommation d’énergie et on peut penser que la PlayStation 5 en bénéficiera également au prix de quelques watts supplémentaires.

On récapitule :

PS4 PS4 Pro PS5
Éteinte 0,2 – 0,4 W 0,2 W NC
Veille (alimentation USB) 4 – 6 W 5 – 6,5 W NC
Veille (connexion internet) 0,9 – 2,8 W 1 – 1,3 W NC
Veille (suspension du jeu) 1,8 – 3,9 W 1,7 – 2,3 W < 0,5 W
Veille (toutes fonctionnalités) 5,2 – 7,3 W 6,4 – 8,2 W NC

«  Si ne serait-ce qu’un million d’utilisateurs activait cette fonctionnalité, on économiserait l’équivalent de la consommation moyenne de 1 000 foyers américains  », explique Jim Ryan (sans préciser sur combien de temps cette mesure est prise en compte). On comprend qu’il y aura quelques restrictions avec ce mode veille très économe. 

L’intéressé n’oublie pas de rappeler les efforts consentis par son entreprise pour réduire son empreinte carbone. Il explique par exemple que les améliorations apportées à la PlayStation 4 en matière de consommation d’énergie auraient permis de réduire les émissions de 16 millions de tonnes. Jim Ryan vise les 29 millions d’ici les dix prochaines années. À cette ambition s’ajoute la volonté d’être 100 % transparent sur ces sujets, avec des informations précises sur l’efficience des produits pendant leur utilisation (comme c’est le cas sur cette page).

Partager sur les réseaux sociaux