iPhone XR et iPhone XS ont tous les deux des arguments. Le premier propose une prestation haut de gamme à moins de 900 €. Le second est le smartphone Apple sans compromis. Si vous hésitez entre les deux, cet article est fait pour vous.

Les deux iPhone de la gamme 2018 d’Apple sont disponibles. L’iPhone XS, sorti fin septembre, est le plus cher des deux — encore plus dans sa version Max. C’est lui qui prend officiellement le relais de l’iPhone X. L’iPhone XR, de son côté, est le successeur désigné de l’iPhone 8, reprenant pour la première fois le nouveau design et FaceID sur cette gamme de prix. Et si, de loin, iPhone XS et XR se ressemblent, on peut tout de même leur trouver des différences qui pourront justifier, ou non, de dépenser une somme plus importante. Maintenant que nous avons testé les deux produits, nous pouvons passer leurs différences en revue et répondre à vos questions.

De manière complètement objective, on peut d’abord jeter un œil sur la fiche technique résumée des deux smartphones :

iPhone XS iPhone XR
Écran 5,8 pouces ou 6,5 pouces OLED « Super Retina » 6,1 pouces LCD « Liquid Retina »
Appareil photo 1x grand-angle 12 mpx, 1x téléobjectif 2x 12 mpx 1x grand-angle 12 mpx
Enregistrement vidéo Jusqu’à 4K en 60 images par seconde Jusqu’à 4K en 60 images par seconde
Déverrouillage biométrique FaceID (7 mpx) FaceID (7 mpx)
Retour haptique 3D Touch Retour haptique simple
Processeur A12 Bionic A12 Bionic
Stockage 64, 256 ou 512 Go 64, 128 ou 256 Go
Finitions Verre + acier Verre + Aluminium
Batterie Charge rapide, sans fil, 25h d’autonomie Charge rapide, sans fil Qi, 25h d’autonomie
Couleurs Or, gris, argent Rouge, jaune, blanc, corail, noir, bleu
SIM Double (nano et eSIM) Double (nano et eSIM)
Prix 1 159 € / 1 259 € en version Max 855 €

Mais qu’en est-il en pratique ?

Quel est l’iPhone le plus beau ?

iPhone XR // Source : Apple

Commençons par une question à laquelle personne ne peut répondre, bravo, belle entrée en matière. En 2018, Apple a choisi la variété côté coloris et il faut reconnaître que tous les modèles sont réussis. Les designers d’objet de Cupertino ont du goût et même les couleurs les plus flashy des iPhone XR sont remarquablement trouvées. Dès lors, la question est plutôt à formuler autrement : souhaitez-vous un smartphone qui se détache du marché ou un smartphone élégant et raffiné, quoiqu’un peu sobre ?

Si vous penchez vers la première réponse, foncez sur un jaune, un corail ou un bleu côté iPhone XR. Oubliez le noir et le blanc, trop basiques. Le rouge soutient un projet louable (financer la lutte contre le Sida), mais a été utilisé de nombreuses fois. Si c’est la sobriété que vous cherchez, l’iPhone XS vous ravira. En Or, couleur de l’année chez Apple, le smartphone est particulièrement magnifique.

Deux petits détails à noter côté XR : les bordures sont plus grosses et plutôt visibles pour un smartphone de 2018 et Apple n’a, pour l’instant, aucune coque officielle à vendre.

Quel est l’iPhone le plus puissant ?

iPhone XS Max // Source : Ulrich Rozier pour Numerama

Apple n’a pas discriminé ses smartphones entrée de gamme : iPhone XR, iPhone XS et iPhone XS Max sont équipés du processeur maison A12 Bionic. C’est l’une des puces les plus puissantes du marché, à quelques enjambées à peine des processeurs d’ordinateur. Fin 2018, elle fait de l’ombre à tous les autres constructeurs, même les plus en vue.

L’écran de l’iPhone XS justifie-t-il son prix ?

Question épineuse. Côté iPhone XS, nous avons l’une des dalles OLED les mieux calibrées du marché, affichant 458 pixels par pouce, supportant le HDR, ce qui ne manquera pas de ravir vos rétines. Côté iPhone XR, nous avons l’une des dalles LCD les mieux calibrées de l’histoire, affichant 326 pixels par pouce, non HDR, compatible True Tone comme celle de son grand-frère pour un ajustement colorimétrique en temps réel.

iPhone X versus iPhone XS Max // Source : Ulrich Rozier pour Numerama

Est-ce que, sur le papier, ces différences de technologie et de définition ont du sens ? Oui, clairement. La technologie OLED pare le haut de gamme côté smartphones et le LCD, même bien calibré, a des contrastes moins prononcés. La définition de l’iPhone XR n’est même pas Full HD (1 792 x 828 contre 1 920 x 1 080 pour le standard). Mais est-ce que cela a un grand impact au quotidien ? Pas vraiment. À moins d’avoir un œil affûté, de travailler l’image et la vidéo sur son smartphone ou de l’utiliser comme principal appareil multimédia, vous aurez du mal à percevoir les « défauts » de l’iPhone XR.

Le mieux est de vous faire un avis en magasin : mettez une série Netflix comme Chef’s Table pour comparer les couleurs.

Passer de 3D Touch au retour haptique, c’est ennuyeux ?

C’est peut-être l’un des plus gros points noirs de l’iPhone XR jusqu’ici. 3D Touch, présent sur les dernières générations d’iPhone jusqu’au XS est une technologie paradoxale : on a du mal à lui trouver des usages radicalement novateurs, mais les petites choses qu’elle permet au quotidien sont très agréables. On pense à la manière d’appuyer sur les boutons de l’écran de verrouillage, ou à la possibilité de régler l’intensité de la lampe de poche. Le retour haptique n’est pas mauvais, mais il est si différent qu’on rate la bonne pression la première fois. Et c’est un peu frustrant de revenir en arrière.

Présentation de l’iPhone Xr // Source : Apple

Si vous venez d’un iPhone qui n’a jamais eu 3D Touch (6 et antérieurs), l’iPhone XR vous apportera un plus ergonomique que vous adorerez utiliser. Si vous venez d’un iPhone récent, du 6S au X, vous aurez à vous faire à une technologie moins agréable sous les doigts…

Est-ce que l’iPhone XR est vraiment moins bon en photo ?

Les smartphones devenant de plus en plus des photophones, appareils de poche par excellence, la question de la photographie mobile est très importante. Et d’autant plus importante que cette année, le Pixel 3 de Google met la barre très, très haut.

Côté caméra avant et FaceID, les deux systèmes sont similaires. Les selfies seront donc aussi beaux sur iPhone XR que sur iPhone XS. Vous aurez les mêmes options du mode portrait sur les deux appareils (5 formats différents, gestion de la profondeur avancée, etc.).

 

iPhone XR // Source : Numerama
iPhone XS Max // Source : Numerama

Côté caméra arrière, c’est là où cela se corse. Apple est un cran en retard par rapport à Google quand on parle de traitement logiciel de l’image et un cran en avance quand on parle de capture matérielle des clichés. Dès lors, un portrait sur iPhone XS, avec les deux objectifs qui permettent de comprendre la profondeur, est extrêmement réussi — mieux que sur un Pixel 3 quand on entre dans des situations difficiles. Sur un iPhone XR, avec un seul objectif, Apple doit calculer la profondeur de manière logicielle et réduit donc les options du mode portrait. Jusqu’à empêcher tout simplement le mode portrait de prendre des photos s’il ne détecte pas d’humain dans la scène.

L’iPhone XR fait de très beaux clichés, mais les améliorations par rapport à l’iPhone 8 sont peu nombreuses. Si vous êtes agnostique côté système d’exploitation, à ce tarif là, le Pixel 3 fait mieux. En revanche, l’iPhone XS est vraiment du haut de gamme côté photophone comme Apple sait le faire, proposant des clichés justes et des modes de prises de vue magnifiques sans en faire trop.

iPhone XR // Source : numerama.com
iPhone XR // Source : numerama.com

Prix et disponibilité

iPhone XR

iPhone XS

iPhone XS Max

Partager sur les réseaux sociaux