Présente dans tous nos smartphones et nos ordinateurs, la RAM joue un rôle bien particulier dans le fonctionnement de nos machines. Connaître son fonctionnement est utile pour mieux comprendre les appareils qui nous entourent.

Élément essentiel de la plupart de nos appareils informatiques, la RAM reste souvent une caractéristique technique mal comprise. Souvent confondue avec la puissance d’un ordinateur, la mémoire RAM a une fonction bien précise au sein de nos machines.

Qu’est ce que la RAM ?

Au sens le plus strict, la RAM est un dispositif de mémoire informatique, au même titre que nos bons vieux disques durs et la mémoire flash. Mais contrairement aux disques durs qui rentrent dans la catégorie des mémoires de masse, la RAM est une mémoire volatile. Cela signifie que les informations stockées sont perdues lorsque le composant cesse d’être alimenté en électricité.

Pour être encore plus précis, la RAM est un type particulier de mémoire volatile appelé « mémoire vive ». C’est d’ailleurs sous ce nom que l’on connait la RAM en français (qui est un acronyme anglais signifiant Random Access Memory.) La mémoire vive se définit en opposition à la mémoire morte, un type de mémoire non volatile dont le contenu ne peut être modifié.

La mémoire RAM sert donc à stocker de l’information.

À quoi ça sert la RAM ?

Contrairement au stockage sur un disque dur, les informations contenues sur la RAM sont accessibles ultra-rapidement. Le temps d’accès à la mémoire vive est de quelques dizaines ou quelques centaines de nanosecondes (un milliardième de seconde), contre quelques dizaines ou centaines de microsecondes sur la mémoire flash la plus rapide.

Cette extrême rapidité permet de stocker des informations essentielles à l’utilisation quotidienne d’un ordinateur ou d’un smartphone. Plutôt que d’écrire l’état d’un logiciel sur un disque dur, on peut l’écrire dans la RAM, ce qui permet de minimiser une application et de la retrouver en un clin d’œil quand on en a besoin. Quand vous lancez votre navigateur internet, votre application de musique et Facebook par exemple, une partie des données de fonctionnement de l’application est stockée dans la RAM, pour pouvoir jongler entre les différents logiciels sans subir de temps d’attente trop important.

Des barrettes de RAM dans un ordinateur // Source : Valentine Tanasovich — Pexels

Contrairement à ce qu’on pourrait croire d’ailleurs, éjecter des applications du carrousel d’applications récentes sur Android ou iOS n’est pas utile. Les systèmes mobiles assignent dynamiquement de la mémoire vive aux applications qui en ont besoin, éjectant les plus vieilles de la RAM. En quittant une application, vous l’obligerez à se relancer à chaque fois, consommant plus de ressources et plus de batterie. Ne le faites que si votre application est récalcitrante. Dit autrement, une bonne RAM est une RAM occupée.

Comment fonctionne la RAM ?

Comme pour la mémoire de masse, la mémoire vive utilise des composants chargés électriquement pour stocker de l’information. Elle est composée de centaines de milliers de condensateurs qui peuvent être chargés ou non électriquement. Chacun représente un bit de mémoire qui selon son état (chargé = 1 / déchargé = 0) sera interprété en langage binaire par la machine.

En revanche, les condensateurs se déchargeant régulièrement, il faut les recharger régulièrement. C’est ce qu’on appelle le cycle de rafraichissement. Si un condensateur n’est plus alimenté, l’information qui y est stockée est effacée, comme l’indique le terme de mémoire « volatile ».

Il existe plusieurs types de mémoire vive. La dynamique (plus répandue, car moins coûteuse) qui exige un rafraichissement, et la statique qui n’a pas besoin de rafraichissement. Cette dernière est plus rapide, mais coûte plus cher et est plus encombrante. Aujourd’hui, la RAM est de plus en plus souvent soudée sur les ordinateurs et les smartphones, mais certaines tours et certains ordinateurs portables gardent des emplacements pour installer des « barrettes » de RAM.

Qu’est ce que la fréquence sur la RAM ?

L’une des composantes les plus importantes de la RAM est sa fréquence. Pour faire simple, cette caractéristique correspond à la vitesse de traitement de la RAM. Plus la fréquence est élevée, plus la RAM sera rapide. Il existe des barrettes de RAM allant de 133 MHz à plusieurs gigahertz.

Les internautes ayant des besoins importants en puissance pourront donc opter pour une RAM plus rapide. Attention cela dit, les cartes-mères sont limitées dans la fréquence maximale de RAM qu’elles peuvent supporter. Inutile de mettre du surplus de MHz si votre machine ne peut pas en profiter.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo