Le 25 avril 2022, après 20 jours de bluff et de coups de pression, l’offre de rachat de Twitter par Elon Musk était acceptée. Un an plus tard, le chaos règne sur le réseau social.

À 20h50 le 25 avril, un communiqué de presse provoquait un séisme dans le monde des nouvelles technologies. Elon Musk, patron de Tesla et de SpaceX, et accessoirement l’homme le plus riche du monde, allait devenir le propriétaire du réseau social Twitter. Après vingt jours de folie, durant lesquels Elon Musk avait acheté des millions d’actions Twitter, rejoint son conseil d’administration, démissionné, puis annoncé vouloir racheter le réseau social pour 44 milliards de dollars, le milliardaire avait réussi son coup : convaincre Twitter de lui dire oui.

Un an plus tard, ce que l’on pensait être un feuilleton de quelques semaines s’est transformé en une longue série dans laquelle le chaos ne cesse de se répandre. Elon Musk possède bel et bien Twitter aujourd’hui, mais sa gestion du réseau social est plus que controversée.

Elon Musk et Twitter : la chronologie d’une année folle

Avril-octobre : Elon Musk ne veut plus de Twitter

Dans un monde normal, Elon Musk aurait bouclé le rachat de Twitter quelques semaines après que sa proposition ait été acceptée. Le milliardaire aurait sans doute opéré plusieurs changements inévitables après un rachat (avec les controverses qui vont avec), mais gérerait Twitter comme un chef d’entreprise est censé le faire. Le problème est qu’Elon Musk n’est pas une personne normale.

Depuis un an, Numerama couvre de près le Twitter d’Elon Musk, qui est devenu un des viviers d’informations les plus brûlants de la Silicon Valley. Tous les jours, Elon Musk attire les regards du monde entier avec des provocations publiques, allant de la blague ringarde au licenciement de milliers de personnes, tout en passant par de la censure des personnes qui ne sont pas d’accord avec lui. Tout notre travail est consultable sur une page dédiée, mais voici un résumé rapide (et non exhaustif) des polémiques liées au rachat de Twitter :

Elon Musk / Twitter // Source : Numerama
Pendant des mois, Elon Musk a tenté de faire annuler son rachat de Twitter. Avant d’y aller par obligation. // Source : Numerama

Octobre-présent : Elon Musk sème le chaos chez Twitter

Elon // Source : Numerama
Faire payer pour le badge bleu, c’est l’objectif numéro 1 d’Elon Musk. Pour y parvenir, il ne semble se mettre aucune limite. // Source : Numerama

Un an après, Elon Musk a déjà énormément pesé sur Twitter. Sous son influence, le réseau social n’a jamais autant bougé, pour le meilleur et pour le pire. Elon Musk sera-t-il encore là dans quelques mois pour l’anniversaire de sa prise de fonction ? Peut-être que oui, peut-être que non. Ces 12 derniers mois ont prouvé une chose : le génie de la voiture électrique et du spatial est une personnalité très complexe, hautement polémique et surtout extrêmement imprévisible.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !