Après avoir initialement refusé d’accepter les résultats de son sondage sur sa démission, Elon Musk a annoncé être à la recherche d’un nouveau directeur général de Twitter. Il refuse cependant de se retirer complètement du réseau social.

« Je démissionnerai du poste de CEO dès que je trouverai quelqu’un de suffisamment idiot pour occuper ce poste ». Deux jours après avoir perdu son propre sondage sur son avenir chez Twitter, Elon Musk communique enfin officiellement, le 21 décembre 2022, sur son avenir à la tête du réseau social. Même s’il considère que les résultats de son sondage auraient été manipulés, le milliardaire se dit prêt à passer la main. Attention, il compte cependant continuer à « diriger les équipes logiciel et serveurs », soit une part importante de Twitter.

Tesla et SpaceX doivent-ils être rassurés ?

L’action de Tesla va-t-elle s’envoler à la réouverture de Wall Street mercredi 21 décembre ? Les premiers indicateurs sont au vert, mais la hausse devrait être très limitée. Pourquoi ? Parce que tout laisse penser qu’Elon Musk se moque du monde avec cette histoire de démission. Depuis son rachat de Twitter fin octobre, le milliardaire a toujours indiqué qu’il ne serait que le CEO intérimaire du réseau social.

Certains médias disent aussi qu’il avait commencé à chercher un successeur bien avant son sondage, qui n’aurait donc été posté que pour faire parler de lui. Elon Musk semble s’amuser de cette situation et reprend à son avantage des sondages alternatifs qui, cette fois-ci, disent qu’il faut le garder à la tête de Twitter. Bref, rien ne semble vraiment sérieux dans ses déclarations.

L’autre problème concerne la manière dont se déroulera cette succession. Au vu de sa vision extrêmement politisée, il est très probable qu’Elon Musk nomme quelqu’un qui pense comme lui, à savoir une personnalité contre la parole progressiste et pas forcément en faveur d’une modération accrue (même si Elon Musk, en bannissant ElonJet et Mastodon, a prouvé qu’il savait modérer quand ça l’arrangeait). Rien ne dit que Twitter retrouvera le calme une fois Elon Musk parti, encore plus s’il continue de piloter des équipes importantes et qu’il reste le patron de l’ombre.

Tesla Cybertruck et Elon Musk en avril 2022  // Source : Video Tesla
Depuis qu’il est à la tête de Twitter, Elon Musk s’occupe moins de Tesla. // Source : Video Tesla

Y a-t-il un espoir qu’Elon Musk prenne vraiment du recul sur Twitter ? Oui, s’il décide de se recentrer vraiment sur Tesla et SpaceX, comme certains de ses fans le lui demandent. Le problème est qu’Elon Musk semble vraiment accro à Twitter et qu’il se donne pour mission d’influencer l’opinion publique (depuis son annonce de démission, il a notamment attaqué le gouvernement américain, critiqué les wokes et dénoncé les bots de gauche), chose qu’il ne pourra pas faire s’il ne s’occupe que de Tesla et de SpaceX. Bref, Elon Musk vient d’annoncer quelque chose que l’on savait déjà. Reste à savoir quand il le mettra en place et de quelle manière.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.