En conflit avec Twitter depuis plusieurs mois, Elon Musk a finalement décidé d’honorer l’accord qu’il a signé en avril 2022. Le réseau social dit avoir pour intention de boucler le rachat.

Vous aimez les retournements de situation ? Vous allez adorer l’information obtenue par Bloomberg le 4 octobre 2022. Selon l’agence américaine, Elon Musk a proposé à Twitter de boucler le rachat du réseau social dans les termes initialement convenus, à savoir 54,20 dollars par action, soit environ 43 milliards de dollars au total. Une situation complètement inimaginable il y a seulement quelques jours, alors qu’Elon Musk prépare son procès contre le réseau social en l’accusant de tous les maux.

Dans un communiqué envoyé aux médias, Twitter a été le premier à officialiser cette possible sortie de crise : « Nous avons reçu la lettre que les représentants de Musk ont déposée auprès de la SEC. L’intention de l’entreprise est de conclure la transaction à 54,20 $ par action. ». La fameuse lettre est consultable publiquement.

Quelques heures plus tard, Elon Musk a confirmé à son tour qu’il enterrait la hache de guerre, sans toutefois déclarer son amour à Twitter. Il décrit ce rachat comme un « accélérateur pour créer X, l’app qui fait tout ». Une déclaration qui fait écho à son intention passée de lancer une sorte de WeChat occidentale, une sorte de réseau social ultime pour gérer sa vie numérique et réelle. X est aussi le nom de sa toute première entreprise et il possède depuis peu le nom de domaine X.com.

Elon Musk bien parti pour racheter Twitter

Dans sa lettre, Elon Musk demande l’annulation du procès l’opposant à Twitter, qui était prévu du 17 au 21 octobre. Est-ce l’arrivée de cet événement qui fait paniquer le milliardaire ? Au vu du déroulé de l’audience préliminaire, durant laquelle la juge avait fait comprendre au clan Musk que son obsession pour les faux comptes était hors sujet, il est probable que oui. Twitter voulait forcer Elon Musk à le racheter ou à lui payer un immense dédommagement, ce qui a sans doute fait peur au milliardaire (qui avait mis de l’argent de côté au cas où). Elon Musk a-t-il décidé qu’il était plus sage de revenir aux conditions initiales ? Après des mois d’insultes quasi-quotidiennes sur Twitter ?

Parce que oui, ce qui étonne ici est la proposition d’Elon Musk de revenir aux 54,20 dollars par action. L’action Twitter s’est effondrée ces derniers mois (en grande partie à cause de lui) et, à l’époque déjà, était sans doute surévaluée. Elon Musk aurait pu tenter de négocier un nouveau prix avec Twitter, quitte à recevoir un non, mais a a priori décidé de revenir à son offre initiale. Celle qu’il a tant regretté et tenté de déchirer.

Dans la foulée de cette annonce de Bloomberg, l’action Twitter s’est envolée. L’espoir de voir Elon Musk la racheter au tarif de 54,20 dollars alimente l’espoir des investisseurs qui espèrent réaliser une plus-value au rachat de Twitter. L’action a d’ailleurs été suspendue, après avoir atteint des niveaux colossaux.

Capture d’écran 2022-10-04 à 22.28.30
L’action de Twitter s’est envolée et dépasse son meilleur niveau au moment du premier rachat. Elle se rapproche des fameux 54,20 dollars. // Source : Capture Numerama

Une réconciliation possible ?

Au moment de l’annonce de Bloomberg, les employés de Twitter assistaient vraisemblablement à une réunion de 3 heures sur la stratégie long terme du réseau social. La comédie dramatique qui agite l’entreprise depuis avril 2022 ne déçoit pas une nouvelle fois, même si on imagine que les employés commencent à en avoir marre. Une issue pacifique est souhaitable, mais à quel prix ?

Si nous évoquions l’hypothèse selon laquelle Elon Musk changerait d’avis il y a plusieurs mois, on pouvait imaginer que Twitter ne tombe pas dans les bras de son bourreau. À moins d’un énième retournement de situation, il semble désormais très probable que le rachat aille au bout. Précisons tout de même qu’Elon Musk impose une condition pour honorer le rachat : Twitter doit renoncer au procès. Mais s’il le fait et qu’Elon Musk se retire de nouveau, Twitter pourrait être le grand perdant de cette histoire. L’issue est encore incertaine.

On peut aussi se demander quel Elon Musk va racheter Twitter ? Celui qui est fan du réseau social et veut l’embellir ? Ou celui qui le déteste, en rigole en privé avec ses amis et pourrait lui nuire ? Sa déclaration sur X, la super-app, laisse entendre qu’Elon Musk veut racheter Twitter pour le détruire.