Twitter, qui appartient désormais à Elon Musk, a suspendu ElonJet, un compte Twitter qui suivait les déplacements du jet privé… d’Elon Musk. Le compte qui suit ceux de l’avion de Jeff Bezos n’a, quant à lui, pas été suspendu.

Une troublante coïncidence ? Après deux ans et demi d’existence, le compte Twitter intitulé ElonJet vient d’être suspendu, ce 14 décembre 2022, car il ne « respecte[rait] pas les règles de Twitter ». C’est son propriétaire, l’étudiant et développeur Jack Sweeney, qui a publié la capture d’écran de la notification de Twitter sur son compte personnel.

« Après une investigation poussée, nous avons décidé que votre compte enfreignait les règles de Twitter. Votre compte est désormais en ‘lecture-seule’, ce qui signifie que vous ne pouvez pas tweeter, retweeter ou liker des contenus. Vous ne pourrez pas non plus créer de nouveaux comptes », peut-on lire. Lorsque l’on clique sur le lien vers ElonJet sur Twitter, on tombe en effet sur un compte suspendu.

Le compte ElonJet était suivi par plus de 520 000 internautes, et avait publié 1 500 gazouillis qui détaillaient les déplacements de l’avion privé du milliardaire. L’objectif principal, partagé par plusieurs comptes qui traquent les déplacements en jet des personnes les plus riches du monde, est de montrer l’utilisation potentiellement abusive que fait Musk d’un moyen de transport extrêmement polluant, en contradiction avec ses grands discours écologiques visant à vanter les mérites de ses voitures électriques Tesla pour sauver la planète.

Un exemple d'un vol
Un exemple d’un vol de 48 minutes « tracké » par Jack Sweeney // Source : Instagram/ElonJet

Grâce à des données publiques, Jack Sweeney diffuse un tableau récapitulatif ainsi qu’une carte de vol à chaque fois que le jet privé numéro N628TS (celui de Musk) s’élance dans les airs. Ce projet semble désormais enfreindre les règles de Twitter — ce qui ne semblait paradoxalement pas le cas ces deux dernières années, avant le rachat de Twitter par Musk. Autre hasard, sûrement : le compte Twitter BezosJet, aussi nourri par Jack Sweeney, qui suit les déplacements de l’avion du milliardaire Jeff Bezos, n’a quant à lui pas sauté.

Depuis le 11 décembre, Jack Sweeney assurait que Twitter était délibérément en train de minimiser la visibilité du compte ElonJet sur la plateforme. Il publiait à l’appui une capture d’écran d’un message qu’aurait envoyé Ella Irwin, nouvelle « responsable produit et confiance » de Twitter, demandant sur Slack à ses équipes d’appliquer un « lourd filtre de visibilité » au compte. Cette capture d’écran n’a pas pu être vérifiée.

La liberté d’expression absolue s’arrêtait-elle à la porte de la vexation d’Elon Musk ?

Elon Musk a finalisé le rachat de Twitter fin octobre 2022, et multiplie les grandes annonces depuis. Bien qu’il assure que la plateforme sera meilleure grâce à ses changements, le milliardaire semble de plus en plus empêtré dans un sacré cauchemar à 44 milliards de dollars.

Nombreux sont les internautes à avoir soulevé l’incohérence palpable entre le discours officiel d’Elon Musk, qui se dit en faveur de la « liberté d’expression absolue » et veut faire revenir presque tous les comptes bannis sur la plateforme… mais qui n’appliquerait pas, semble-t-il, cette même souplesse à l’égard de comptes qui lui cherchent des noises. Ce n’est d’ailleurs pas le seul exemple : le nouveau chef de Twitter avait bien vite remarqué que les comptes parodiques qui pullulaient n’étaient drôles que lorsqu’ils n’usurpaient pas… sa propre identité.

Il reste, bien heureusement, d’autres plateformes où Jack Sweeney diffuse encore des informations concernant le jet d’Elon Musk. Vous pouvez ainsi suivre :


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.