Le nouveau propriétaire du réseau social aurait une idée pour faire rentrer de l’argent dans les caisses : faire payer un abonnement à 20 dollars par mois à certains utilisateurs.

Elon Musk est le nouveau patron de Twitter depuis le 27 octobre 2022, et il ne perd pas de temps pour mettre en place des changements. Après avoir évoqué l’idée d’un Twitter séparé en deux, avec une version pour les idées de droite, une version pour les idées de gauche, l’homme d’affaires aurait une autre idée : faire payer 20 dollars par mois à certains utilisateurs de Twitter.

20 dollars par mois pour être certifié sur Twitter (et le rester)

C’est The Verge qui a révélé les plans d’Elon Musk, le 31 octobre 2022. D’après des documents que les journalistes ont consultés, le nouveau propriétaire envisagerait de transformer radicalement Twitter Blue, l’offre actuelle d’abonnement payant au réseau social. Pour 4,99 dollars par mois, Twitter Blue confère pour l’instant seulement quelques avantages, mais Elon Musk veut complètement transformer le service.

Elon Msuk est le nouveau propriétaire de Twitter // Source : YouTube / TED
Elon Msuk est le nouveau propriétaire de Twitter. // Source : YouTube / TED

Selon The Verge, Twitter Blue deviendrait une offre à 20 dollars par mois, qui permettrait de vérifier les utilisateurs. Ils obtiendraient dès lors le fameux un badge bleu de certification. De plus, l’abonnement ne serait pas optionnel pour conserver la certification, selon nos confrères : « d’après le plan envisagé, les utilisateurs vérifiés auraient 90 jours pour souscrire à l’abonnement, ou perdraient leur certification ».

Elon Musk n’a pas confirmé ni nié les informations de The Verge : il n’y a pour l’instant pas eu de réaction officielle. Mais, le milliardaire avait, seulement quelques heures avant la publication de l’article, annoncé son envie de changer la certification sur la plateforme. Dans un tweet publié sur Twitter le 30 octobre, il expliquait que « tout le processus de vérification est en train d’être revu ».

Ce n’est pas tout : The Verge a également appris que les employés travaillant sur le nouveau plan d’abonnement auraient été informés dimanche 30 octobre qu’ils avaient jusqu’au 7 novembre pour lancer la nouvelle offre. S’ils n’y arrivent pas, ils seront virés, selon le journal.

À quoi pourrait ressembler la nouvelle certification ?

Ce sont les seuls détails qui ont fuité sur la manière dont la certification pourrait fonctionner à l’avenir. Suffira-t-il de payer pour recevoir automatiquement le badge, sans que les équipes du réseau social fassent la moindre vérification ? Devra-t-on tout de même répondre à certains critères ou fournir des preuves de son identité, comme c’est le cas aujourd’hui ? Personne ne le sait encore, mais les réponses à ces questions auront une importance capitale pour le futur de Twitter.

Surtout, qui va accepter de payer 20 $ par mois simplement pour un badge bleu à côté de son nom ? Certainement, des entreprises, des professionnels dans des secteurs particuliers, ou encore des personnalités pour qui payer 20 $ ne représente pas grand-chose. On peut cependant s’attendre à ce que la grande majorité des utilisateurs certifiés laissent tomber le badge.

Si seuls les professionnels et les personnalités les plus riches du réseau gardent leur badge, Twitter ressemblera-t-il à une sorte de LinkedIn ? À l’inverse, des trolls pourront-ils se faire passer pour d’autres personnes, et arborer un badge de vérification sur leur profil juste parce qu’ils ont payé ? Toutes ces questions restent pour l’instant sans réponse. Elon Musk va devoir apporter de la clarté sans tarder s’il veut convaincre les utilisateurs de rester, et surtout, de payer 20 $ par mois.

L’arrivée de Musk à la tête de Twitter est mouvementée. Après avoir renvoyé la totalité de la direction de Twitter, Elon semble déterminé à mener jusqu’au bout son projet de refonte totale. Le milliardaire songerait à faire de Twitter une sorte d’app intégrale, sur le modèle du réseau social chinois WeChat.

On ne sait cependant pas réellement quelle forme prendra Twitter lorsque Elon Musk en aura fini avec son projet. Entre ce que le milliardaire veut faire, notamment en termes de liberté d’expression absolue, et ce qu’il pourra faire, il y a beaucoup d’écarts. Elon Musk a déjà été rappelé à l’ordre par l’Union européenne. Une seule chose semble sûre : Twitter ne sera plus jamais le même.