Le conglomérat japonais, qui a jadis popularisé la radio à transistor puis inventé le Walkman, brille aujourd'hui plus par sa console PlayStation que par le smartphone qu'il a mal vu venir.

Son portatif

C’est moins d’un an après les bombardements d’Hiroshima et Nagasaki que Masaru Ibuka, fraichement sorti du comité de recherche de la marine impériale, monte une boutique de réparation de radios dans un Tokyo à moitié en ruines. Avec son collègue Akio Morita, le commerce devient la startup Tokyo Tsushin Kyogo.

Au début des années 50, Ibuka convainc Bell Labs de lui donner une licence pour les transistors nouvellement inventés. En 1957, la radio portative Sony TR-63 suscite un engouement planétaire et lance tout un pan de l’électronique grand public. En 1979, le Walkman sera le premier lecteur de musique portatif au monde.

Préférant créer ses propres standards plutôt que de suivre ceux de ses concurrents, le Japonais lance en 1975 la cassette Betamax, qui perdra une dure guerre contre le format VHS de son compatriote JVC. Il introduira également les célèbres disquettes de 3,5 pouces en 1983 ; perdra d’autres batailles de format comme celles aboutissant au DVD puis aux cartes SD ; mais gagnera celle du Blu-ray face à Toshiba.

Transformations

Comme d’autres acteurs historiques de la tech en Extrême-Orient, Sony se retrouve en difficulté à partir du milieu des années 2000. Ayant formé en 2001 un partenariat avec le Suédois Ericsson, dont il rachètera les parts en 2012, Sony se distingue dans le marché du dumbphone par des produits polyvalents incluant notamment des caméras. Paradoxalement, la firme est dépassée par l’arrivée des smartphones et peine aujourd’hui à garder des parts de marché avec sa gamme Xperia. Sony se rattrappe néanmois sur ses gadgets, dont un projecteur tactile.

Du côté de la console de jeu, la gamme PlayStation reste solide malgré des hauts et des bas. Elle qui avait brisé l’hégémonie de Nintendo avec son lancement en 1994 s’était retrouvée en 2006, après une PlayStation 2 record, avec une PlayStation 3 plus chère que ses concurrents et faisant engranger à Sony de lourdes pertes. La PSP portable de 2005 s’était vendue correctement, contrairement à son successeur de 2011, la PS Vita. En 2013, la PS4 relève la barre ; Sony enchaîne alors dans le domaine de la réalité virtuelle, lançant la PlayStation VR en octobre 2016.

Sony est par ailleurs présent en tant que label de musique, ainsi que dans l’industrie cinématographique.

 

 

Partager sur les réseaux sociaux