Sony avait convié les joueuses et les joueurs à un premier rendez-vous State of Play le 31 janvier 2024, à 23h. Au programme : 40 minutes centrées sur une quinzaine de jeux. Et pas des moindres.

Sony a décidé de terminer le mois de janvier 2024 par une présentation State of Play. Pendant environ 40 minutes, on a pu découvrir plusieurs jeux vidéo qui seront disponibles cette année et en 2025 sur PlayStation 5. La firme nippone n’a pas fait dans la demi-mesure, avec de belles annonces à découvrir.

Vous dormiez pendant ce State of Play diffusé à 23h, heure française ? Pas de panique, voici un résumé de toutes les annonces, une par une, dans l’ordre chronologique.

Death Stranding 2: On The Beach // Source : Capture d'écran
Death Stranding 2: On The Beach // Source : Capture d’écran

Les annonces du State of Play du 31 janvier commentées en direct

Annonce 1. Petit trailer pour Helldivers 2, qui sera sans doute excellent à plusieurs. Ça sort le 8 février et il y a une mini hype, on l’avoue (le premier était vraiment génial).

Annonce 2. Stellar Blade entre déjà en scène avec une longue présentation. Ça se passe dans un monde apocalyptique et on incarne une héroïne qui rappelle la sorcière Bayonetta. On s’attend à un jeu d’action particulièrement nerveux, avec des jolis graphismes. Si l’univers tient la route et le gameplay s’avère plaisant, Stellar Blade peut clairement créer la surprise. Sortie le 26 avril.

Annonce 3. Du Sonic, avec un Sonic X Shadow Generations (qui s’en fout ?).

Annonce 4. Bande-annonce frénétique de Zenless Zone Zero. C’est allé vraiment très vite, beaucoup trop vite même — mais c’est joli.

Annonce 5. Place à Foamstars, un jeu multijoueur édité par Square Enix qui n’a pas l’air d’exciter les foules tellement il ressemble à Splatoon en moins bien. Ça sort le 6 février sur PS4 et PS5 et les abonnés PlayStation Plus pourront y jouer sans rien payer.

Annonce 6. Dave the Diver, qui a fait sensation en 2023, arrive sur PlayStation en avril. Une excellente nouvelle. Il y aura même Godzilla qui viendra faire coucou en mai.

Annonce 7. Encore un jeu qui a fait sensation : cette fois, c’est V Rising et ça arrive aussi sur PlayStation en 2024.

Annonce 8. On s’attendait à voir des images du remake de Silent Hill 2 (on en a quand même eues un peu, à défaut d’une date de sortie). Mais c’est l’opus inédit Silent Hill: The Short Message qui s’est surtout montré avec une bande-annonce de gameplay. Au menu : une vue à la première personne, une héroïne qui se repère avec son smartphone et des trucs bizarres qui nous courent après. C’est disponible… tout de suite et c’est… gratuit !

Annonce 9. Judas, qui est BioShock avec une moustache (normal, puisqu’ils partagent le même créateur). On a quand même hâte de réparer des trucs dans un univers vraiment original.

Annonce 10. Enfin un gros jeu pour le PlayStation VR2 ? La saga Metro, célèbre pour son atmosphère et adaptée d’un roman, arrive en réalité virtuelle en 2024. Ce sera un prologue, écrit par Dmitry Glukhosky lui-même.

Annonce 11. Encore un jeu VR, mais beaucoup moins enthousiasmant : on pourra taper des squelettes à foison dans Legendary Tales, attendu pour le 8 février. Visuellement, on dirait un jeu PS2.

Annonce 12. Petite bande-annonce de Dragon’s Dogma 2 pour impressionner l’audimat, avec des combats contre un dragon et d’autres grosses bestioles. Les ambitions sont là. Sortie le 22 mars.

Annonce 13. L’autre gros morceau annoncé par Sony pour ce State of Play : Rise of the Ronin, qui sera un souls-like axé sur les parades et un gameplay plus vertical. Il reprendra le système de postures des jeux Nioh (développés par le même studio). Bref, ce sera dur. Sortie le 22 mars (oui, comme Dragon’s Dogma 2).

Annonce 14. Avait-on besoin d’une remasterisation du jeu d’horreur narratif Until Dawn sur PlayStation 5 ? Non. Mais Sony pense le contraire.

Annonce 15. On termine par une nouvelle bande-annonce pour Death Standing 2, qui s’appelle désormais Death Stranding 2: On the Beach. Bon courage pour tout comprendre du premier coup, comme toujours avec Hideo Kojima. Bébé qui crache un vaisseau, Norman Reedus et Léa Seydoux qui parlent en noir et blanc, musique douce, marionnette bavarde, moteur physique plus impressionnant que jamais (avec une vraie incidence sur le gameplay), méchant qui se bat avec une guitare… Oui, c’est perché, mais on rappelle que le premier Death Stranding était une sacrée expérience. Rendez-vous en 2025. Vivement.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !