Le casque audio à réduction de bruit active est un incontournable quand on souhaite profiter au mieux de ses playlists. Le casque audio ravira quiconque apprécie écouter, au calme, ses morceaux préférés. Qu’on écoute de la musique par plaisir, pour se détendre ou s’inspirer, notre sélection des meilleurs casques audios de 2023 contient forcément celui qu’il vous faut !

Encore réservée au très haut de gamme il y a quelques années, la réduction de bruit active est aujourd’hui une fonctionnalité phare des casques audio. Elle permet de s’isoler des bruits pendant des sessions de travail ou de s’immerger dans une playlist. On la trouve sur de plus en plus de références. Il n’est donc pas nécessaire de payer des centaines d’euros pour en profiter (surtout avec les promotions qui sont proposées tout au long de l’année).

La réduction de bruit active s’est par ailleurs beaucoup améliorée ces dernières années. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder le catalogue de constructeurs comme Bose ou Sony, qui proposent aujourd’hui des produits de plus en plus perfectionnés — sans oublier Apple et ses AirPods Max. En 2023, la technologie est arrivée à maturité, offrant l’opportunité à des acteurs plus novices de proposer des casques déjà très performants.

Notre sélection 2023 des meilleurs casques audio à réduction de bruit :

Comme l’offre des casques à réduction active s’est grandement diversifiée, nous avons fait une sélection des meilleures références en fonction de critères précis. Notez que nous n’avons choisi que des solutions sans fil, étant donné que c’est devenu le standard du marché.

Sony WH-1000XM4 : le meilleur casque audio Bluetooth à réduction de bruit active de l’année

Sony avait déjà mis la barre très haut avec son casque WH-1000XM3, le seul capable de rivaliser avec les produits Bose. Son successeur, sobrement baptisé WH-1000XM4, prend naturellement la suite. La multinationale a peaufiné son accessoire audio. Sa réduction de bruit est de grande qualité et ultra-personnalisable. Comme nous le notions dans notre test du Sony WH-1000XM4, le casque offre de belles performances acoustiques (il y a un égaliseur complet dans l’application compagnon).

Le casque Sony WH-1000XM4 dans sa coque // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Le casque Sony WH-1000XM4 dans sa coque // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Le Bose Headphones 700 — qui ne manque pourtant pas d’arguments — doit s’incliner face à l’excellence du modèle Sony à qui l’on ne reprochera finalement qu’une chose : ce design un peu sage pour un casque proposé à ce tarif. Heureusement que les finitions et le confort sont au rendez-vous. Et le lancement du WH-1000XM5 n’a rien changé : le nouveau modèle est trop cher pour si peu d’évolutions.

À qui se destine le Sony WH-1000XM4 ? À celles et ceux qui cherchent le casque le plus polyvalent et doté de la meilleure réduction de bruit.

Jabra Elite 85h : le casque audio endurant, même avec la réduction de bruit active

La marque Jabra commercialise initialement des casques professionnels destinés aux centres d’appels. Avec son modèle Elite 85h, la marque s’ouvre à un plus large public et propose un casque audio Bluetooth haut de gamme à usage personnel. Un poil plus lourd que la moyenne des casques de sa catégorie, il reste néanmoins très confortable à porter. Le rembourrage de l’arceau amortit et répartit particulièrement bien le poids du casque sans sensations de pression au niveau de la tête, même lors de sessions d’écoute prolongées.

Casque Jabra Elite 85h blanc
Casque Jabra Elite 85h blanc

Le son est très clair et bien détaillé, mais à tendance à saturer quand on pousse le volume à fond. Le Jabra Elite 85h ne supporte pas les codecs plus spécifiques des transferts audio en qualité CD, comme le LDAC de Sony. Il faut donc privilégier les formats plus classiques des plateformes d’écoute, moins précis, mais très largement suffisants pour la plupart d’entre nous. La réduction de bruit, sans être incroyable, joue correctement son rôle tout en sachant que l’isolation passive du casque est déjà très bonne. La grande qualité de ce modèle tient dans son autonomie. 36 heures avec la fonction réduction de bruit active et plus de 40 heures d’écoute non-stop quand la fonction est désactivée.

À qui se destine le casque Jabra Elite 85h ? À celles et ceux qui apprécient d’écouter confortablement la musique sans pour autant être mélomane.

AirPods Max : le casque audio haut de gamme d’Apple

Oui, les AirPods Max sont chers. Oui, les AirPods Max sont bien plus à l’aise au sein de l’écosystème Apple. Oui, les AirPods Max sont livrés avec un étui très étrange. Oui, les AirPods Max pourraient être équipés d’un port USB-C pour la recharge. Malgré tout, le tout premier casque audio conçu par la firme de Cupertino est une franche réussite sur bien des points. L’essayer, c’est l’adopter — surtout depuis qu’Apple Music propose des morceaux en Dolby Atmos.

Ce casque est un produit d’exception (et il en a le prix). Dans notre test des AirPods Max, nous avons pu mesurer ses nombreuses qualités : assemblage idéal grâce aux matériaux premium, confort irréprochable, finitions exemplaires, rendu sonore bluffant, réduction de bruit inouïe et mode Transparence imbattable. À cela s’ajoute une grande simplicité d’utilisation dès lors qu’ils sont reliés à un iPhone, un iPad, un MacBook ou encore une Apple TV.

Source : Louise Audry pour Numerama
Source : Louise Audry pour Numerama

À qui se destinent les Apple AirPods Max ? À celles et ceux qui n’ont pas peur de mettre plusieurs centaines d’euros dans un casque qui le leur rendra bien.

Shure Aonic 40 : le casque audio avec le meilleur son

Le Shure Aonic 40 est le petit frère du Aonic 50. Plus abordable, il conserve néanmoins l’approche moins grand public — articulée autour d’un design industriel aux finitions irréprochables, et d’une ergonomie plus complexe que la moyenne. Attention, la réduction de bruit n’est pas la meilleure de la sélection.

En revanche, la qualité sonore risque de vous subjuguer. Le Shure Aonic 40 possède un agrément audiophile indéniable. Basses jamais débordantes, médiums ciselés et aigus précis portent une signature très équilibrée. En outre, vous pouvez la modifier dans l’application.

Le casque Shure Aonic 40 dans sa pochette // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Le casque Shure Aonic 40 dans sa pochette // Source : Maxime Claudel pour Numerama

À qui se destine le Shure Aonic 40 ? Aux personnes pour qui le son est le critère numéro 1.

Beats Solo Pro : le casque audio sans fil idéal pour les sportifs

Beats a longtemps été connu pour ses casques au design voyant mais au rendu très médiocre (sauf si vous aimez les basses…). Depuis son rachat par Apple, la société évolue dans le bon sens. Avec ses derniers produits, notamment ce modèle, le fabricant s’impose comme un acteur très solide sur le marché des accessoires audio.

Comme nous le notions dans notre test du Beats Solo Pro, ce modèle est un excellent casque pour celles et ceux qui passent du temps dans les salles de sport. Outre son design sobre et ses finitions durables (le plastique est très costaud), l’appareil est fourni dans une pochette de transport qui se glisse facilement dans un sac. Quant à la réduction de bruit, qui fonctionne comme celle des AirPods Pro (elle est activée ou désactivée), elle vous apportera un peu de calme pendant vos workouts (les haltères qui claquent, ça fait du bruit).

Casque Beats Solo Pro // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Casque Beats Solo Pro // Source : Maxime Claudel pour Numerama

À qui se destine le Beats Solo Pro ? À celles et ceux qui cherchent un allié idéal pour leurs sessions sportives.

Marshall Monitor II A.N.C. : la valeur sûre de l’audio

Pour son deuxième casque à réduction de bruit active — mais son premier avec un design circumaural fermé — Marshall ne s’est pas trompé. Il faut dire qu’il mise sur son savoir-faire pour convaincre : un look rock’n’roll iconique et une emphase sur le rendu sonore. Sur ce point, on peut louer les qualités du Monitor II A.N.C., qui s’appuie, par défaut, sur une belle signature. Vous ne l’aimez pas ? Pas de problème, un égaliseur complet est disponible dans l’application compagnon.

Lors de notre test du Marshall Monitor II A.N.C., nous avions constaté que la réduction de bruit active n’était pas encore au niveau de celles des ténors. Le modèle a notamment des difficultés à couvrir correctement les voix extérieures. Mais ce défaut se fait vite oublier une fois que l’on enclenche sa playlist favorite, élégamment mise en avant par ce casque audio très séduisant.

Le casque Marshall Monitor II A.N.C. // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Le casque Marshall Monitor II A.N.C. // Source : Maxime Claudel pour Numerama

À qui se destine le Marshall Monitor II A.N.C. ? À celles et ceux qui recherchent un modèle au look original avec une bonne qualité audio.

Bien choisir son casque audio : 4 questions à se poser

Qu’est-ce que la réduction de bruit active ?

La réduction de bruit active est devenue une fonctionnalité essentielle. Elle permet de gagner en immersion en s’isolant au maximum du monde extérieur. Elle vient renforcer la réduction passive, liée à la structure du casque (elle est normalement bonne puisqu’un casque englobe l’oreille). Comment fonctionne la réduction de bruit active ? Des microphones captent les bruits extérieurs et le casque produit alors des sons pensés pour les annuler au mieux. Gardons à l’esprit que le silence absolu n’existe pas.

Les casques sont-ils tous confortables ?

Hélas, non. Certains casques sont plus adaptés à des petites têtes, quand d’autres conviennent à un maximum de morphologie. On serait tenté de vous conseiller d’essayer un casque avant de l’acquérir. Rappelons toutefois que la gêne ne se fait souvent sentir qu’après une longue session. D’une manière générale, il faut privilégier les produits légers et dotés d’un arceau à la fois souple et réglable en hauteur. Un casque en apparence rigide aura plus tendance à faire mal.

Faut-il être exigeant avec le son ?

Oui. On pourrait sinon se contenter de simples écouteurs, dont le format implique davantage de concessions sur ce critère (même si certains s’en sortent très, très bien). Selon nous, le rendu acoustique est aussi important que le confort quand on achète un casque, le but étant de profiter de ses playlists favorites pendant un maximum de temps et avec la meilleure qualité audio possible.

Quid de l’autonomie ?

L’autonomie est un critère qui peut s’avérer essentiel si vous partez souvent pour de longs trajets. Mais on peut estimer qu’une autonomie d’environ 20 heures est largement suffisante pour un usage normal (quatre à cinq heures par jour). Elle permet de n’avoir à recharger le casque qu’une fois par semaine — un vrai confort.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !