Pourquoi ne pas débuter l'année 2021 par l'acquisition d'un bon casque audio ? Aujourd'hui, deux fonctionnalités sont essentielles pour faire le bon choix : le produit doit être sans fil et pourvu de la réduction de bruit active. Pour vous aider à y voir plus clair au sein d'une offre variée, on vous propose une sélection de références testées et approuvées de casques sans fil à réduction de bruit active.

Encore réservée au très haut de gamme il y a quelques années, la réduction de bruit active est aujourd’hui devenue une fonctionnalité phare des casques audio. On la trouve sur beaucoup de références et il n’est plus nécessaire de payer plusieurs centaines d’euros pour s’immerger dans ses playlists favorites (surtout avec les promotions qui sont proposées tout au long de l’année) et/ou s’isoler des bruits quand on travaille (chez soi ou dans un open space)

La réduction de bruit active s’est, en prime, copieusement améliorée ces dernières années. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder le catalogue de constructeurs comme Bose ou Sony, qui proposent aujourd’hui des produits de plus en plus peaufinés — sans oublier Apple et ses AirPods Max. En 2020, la technologie est arrivée à maturité. Une évolution qui permet à des acteurs plus novices en la matière de proposer des premiers casques déjà très performants.

Comme l’offre est devenue très riche et variée, on a décidé de faire une sélection des meilleures références en fonction de critères précis. Notez que nous n’avons choisi que des solutions sans fil, étant donné que c’est devenu le standard du marché.

SONY WH-1000XM4

La référence en 2020

Sony avait déjà mis la barre très haut avec son casque WH-1000XM3, le seul capable de rivaliser avec les produits Bose. Son successeur, sobrement baptisé WH-1000XM4, prend naturellement la suite. La multinationale a peaufiné son accessoire audio, en lui ajoutant des fonctionnalités plus ou moins pertinentes. En plus d’une réduction de bruit difficile à prendre en défaut et, surtout, ultra personnalisable, le WH-1000XM4 s’appuie sur de belles performances acoustiques.

Le Bose Headphones 700, qui ne manque pourtant pas d’arguments, doit s’incliner face à l’excellence du WH-1000XM4, à qui on ne reprochera finalement qu’une chose : ce design un peu sage pour un casque proposé à ce tarif. Heureusement que les finitions et le confort sont au rendez-vous.

Apple AirPods Max

Le BFF de l'iPhone

Oui, les AirPods Max sont chers. Oui, les AirPods Max sont bien plus à l’aise au sein de l’écosystème Apple. Oui, les AirPods Max sont livrés avec un étui très étrange. Oui, les AirPods Max pourraient être équipés d’un port USB-C pour la recharge. Malgré tout, le tout premier casque audio conçu par la firme de Cupertino est une franche réussite sur bien des points. L’essayer, c’est l’adopter.

Ainsi, les AirPods Max s’affirmer comme un produit d’exception vendu à prix d’or. Les qualités sont nombreuses : assemblage idéal grâce aux matériaux premium, confort difficile à prendre en défaut, finitions exemplaires, rendu sonore bluffant, réduction de bruit inouïe et mode Transparence imbattable. À cela s’ajoute la simplicité d’utilisation, à partir du moment où ils sont reliés à un iPhone, un iPad, un MacBook ou encore une Apple TV.

BOSE QC 35

La légende

Design industriel brut assumé, réduction active poussée au maximum, son Bose qui a ses défenseurs et ses détracteurs : le QC 35 respire les caractéristiques historiques de la marque américaine. Sa réduction de bruit a permis à Bose de devenir, génération après génération, l’un des leaders du secteur avec sa gamme QC. Autre point : compte tenu de son âge, il est souvent en promotion et on peut gagner plusieurs dizaines d’euros lors des grosses périodes (Prime Day d’Amazon, Black Friday…).

On notera également une très grande solidité du casque et un confort de l’arceau et des oreillettes proche de la perfection, permettant de le porter de longues heures et de l’oublier. Seul bémol : le micro directionnel est un peu loin de la bouche et ce n’est pas très agréable de téléphoner avec dans un environnement bruyant, le casque ayant tendance à faire passer les bruits des environs au même niveau que la voix.

Le QC 35 a une version 2 dispensable : plus chère, sa seule différence est d’embarquer nativement Google Assistant… pas pratique sur iPhone, par exemple. Si vous êtes à la recherche d’un look plus peaufiné et plus moderne, il y a le Headphones 700.

SHURE AONIC 50

Le son avant tout

Sur le plan de la réduction de bruit active, le Shure Aonic 50 n’est pas le meilleur casque de notre sélection. En revanche, il offre une restitution sonore de premier choix. Connu pour ses microphones très haut de gamme, Shure propose un casque bien fini et très confortable — malgré son look un peu brut. Il se destine à celles et ceux qui privilégient la qualité d’écoute, ici proposée avec un équilibre,  une pureté et une précision irréprochables.

À défaut d’être le plus technologique (son application compagnon est limitée), le Shure Aonic 50 est le plus audiophile de notre guide. Le constructeur n’aura plus qu’à retravailler sa réduction de bruit active pour arriver au statut convoité de référence pour un public très exigeant. Pour une première génération, on n’est déjà pas loin du sans-faute.

MARSHALL MONITOR II A.N.C.

Le roi du style

Pour son deuxième casque à réduction de bruit active, mais son premier avec un design circumaural fermé, Marshall ne s’est pas trompé. Il faut dire qu’il mise sur son savoir-faire pour convaincre : un look rock’n’roll iconique et une emphase sur le rendu sonore. Sur ce critère, on peut sans aucun doute louer les qualités du Monitor II A.N.C., s’appuyant par défaut sur une belle signature. Vous ne l’aimez pas ? Pas de problème, un égaliseur complet est disponible dans l’application compagnon.

Sa réduction de bruit active n’est pas (encore) au niveau des ténors, notamment en raison de son incapacité à couvrir correctement les voix extérieures. Mais ce défaut se fait vite oublier une fois que l’on enclenche sa playlist favorite, élégamment mise en avant par ce Monitor II A.N.C. très séduisant.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici. 

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo