Disponible depuis le 24 novembre 2023 en France, la PlayStation 5 Slim ne révolutionne rien. En revanche, son design plus compact et l’héritage de trois ans de mises à jour la rendent bien meilleure que la PS5 lancée en 2020.

La PlayStation 5 Slim est une PlayStation 5 presque comme une autre. Ce test pourrait s’arrêter là et renvoyer à celui que Numerama avait publié en novembre 2020, il y a un peu plus de trois ans. Ce serait oublié que la console de Sony a beaucoup évolué depuis son lancement. Elle s’est forgée un catalogue composé de titres majeurs et a reçu des fonctionnalités cruciales grâce à des mises à jour. En somme, la PS5 est aujourd’hui une bien meilleure console, plus complète et plus généreuse en expériences marquantes.

La PS5 Slim — qui s’appelle bien comme ça selon le shop officiel — vient corriger l’un des plus gros défauts du modèle original : sa taille. En perdant 30 % de volume, la console est un peu plus acceptable. À ce sujet, il est important de rappeler que la cure d’amaigrissement ne se ressent pas sur la facture. La PS5 Slim coûte le même prix, soit 450 ou 550 € selon la version (avec ou sans lecteur amovible). C’est même 50 € de plus qu’à la sortie. L’ancienne PS5 baisse toutefois de prix.

Il faut se faire à l’idée : la PS5 sera toujours un peu grosse

Disponibilité

La PS5 Slim est disponible depuis le 24 novembre 2023 en France. À terme, elle remplacera la toute première version.

Beaucoup ont été déçus en découvrant les premières images de la PS5 Slim, estimant que le rétrécissement n’était pas assez marqué. Un constat qui s’est confirmé avec la révélation des mensurations. Oui, la PS5 Slim reste une grosse console, mais il faut se rappeler que la PS5 de 2020 est une très, voire trop grosse console (la plus grosse jamais conçue, toutes marques confondues). Un point qui s’explique en partie par l’immense ventilateur installé à l’intérieur, indispensable pour refroidir correctement une machine puissante, qu’on entend tourner quand on se tient près de lui. D’ailleurs, l’air expulsé par la PS5 Slim n’est pas brûlant ; une preuve que ça marche.

Au format Slim, la PlayStation 5 gagne en potentiel d’intégration

Si la déception est compréhensible, force est de reconnaître que les quelques centimètres gagnés çà et là peuvent s’avérer déterminants au moment de placer la PS5 dans son meuble. Parfois, cela ne se joue à rien et pouvoir acquérir une console plus petite reste une option bienvenue à souligner. Au format Slim, la PlayStation 5 gagne en potentiel d’intégration (Ikea appréciera), quand on se demande encore comment Sony a pu assumer une console aussi peu pratique que la déclinaison d’origine.

PS5 Slim // Source : Thomas Ancelle pour Numerama
Le volume gagné n’est pas négligeable // Source : Thomas Ancelle pour Numerama

Comparaison des mensurations de la PS5 et de la PS5 Slim (avec lecteur de disque) :

PS5 SlimPS5
Largeur35,8 cm39 cm
Longueur21,6 cm26 cm
Hauteur9,6 cm10,4 cm

En tout cas, les mensurations réduites de la PS5 Slim permettent d’apprécier bien davantage ses courbes alambiquées. Sony l’a pensée comme un produit du futur, ce qui se traduit par un design ad-hoc. Il révèle tout son potentiel quand la console est placée à la verticale et quand on lui retire son lecteur de disque. Un point qui met en exergue la politique tarifaire de Sony, qui facture désormais le socle pour la position verticale (30 €) et ne fournit même pas la plaque pour se débarrasser du lecteur de disque. À la place, on se retrouve avec deux petits pieds en plastique assez ridicules, mais obligatoires pour que la console ne bascule pas quand elle est placée à l’horizontale.

On aurait aussi aimé que Sony pense à offrir plusieurs options dans les coloris de séries : ce sera du blanc — brillant et mat (un hommage à la première PS4) –, et rien d’autre. Plus tard, on pourra acquérir des coques d’une autre couleur, mais ce sera encore quelques dizaines d’euros à dépenser. En noir, la PS5 Slim serait pourtant encore plus Slim, puisque, c’est bien connu, le noir amincit.

PS5 Slim // Source : Thomas Ancelle pour Numerama
À la verticale, la PS5 Slim est bien plus jolie // Source : Thomas Ancelle pour Numerama

La PS5 dispose de quelques petites améliorations intéressantes :

  • La face avant arbore désormais deux ports USB-C, plutôt qu’un USB-C + USB-A (tant pis pour votre manette filaire à brancher sur un port USB-A). Votre ne serez donc plus obligé de débrancher votre PlayStation VR2 ;
  • Le bouton d’éjection du lecteur de disque n’est plus à côté de celui de l’alimentation, ce qui évitera les confusions ;
  • L’espace de stockage passe de 825 Go à 1 To, quelques Go qui sont toujours bons à prendre (c’est un peu moins en réalité).
PS5 Slim // Source : Thomas Ancelle pour Numerama
Le bouton d’éjection du disque ne peut plus être confondu avec celui de l’alimentation // Source : Thomas Ancelle pour Numerama

La PS5 n’a jamais été aussi bien

La PlayStation 5 Slim n’est pas une PlayStation 5 Pro. Par conséquent, elle n’améliore en rien l’expérience de jeu : même puissance, mêmes performances. La manette DualSense est toujours la même (tant mieux, elle est excellente). Ce qui veut dire que les propriétaires d’une PS5 normale n’auront pas à rougir. God of War Ragnarök ne sera jamais plus beau sur PS5 Slim, qui est commercialisée à un moment où le catalogue de jeux est incroyable. Celles et ceux qui vont découvrir l’univers PS5 avec le modèle Slim ne manqueront pas d’expériences pour rêver, frissonner ou en prendre plein les yeux. Ce n’est pas pour rien que la console est un immense succès commercial.

PS5 Slim // Source : Thomas Ancelle pour Numerama
Les pieds en plastique de la honte // Source : Thomas Ancelle pour Numerama

En prime, la PS5 Slim arrive avec toutes les fonctionnalités ajoutées par Sony depuis 2020, parmi lesquelles certaines étaient vraiment essentielles pour une console dite de « nouvelle génération ».

@numerama

La PS5 Slim arrive demain ! On l’a reçue aujourd’hui, découvrez nos premières impressions #PS5 #PS5slim #PlayStation #Sony #Numerama

♬ son original – Numerama – Numerama

La PS5 Slim arrive avec les fonctionnalités suivantes :

  • La possibilité d’étendre le stockage en insérant un SSD compatible, jusqu’à 8 To, dans le compartiment dédié (ça se fait en quelques minutes, sans aucun risque pour la garantie). Bonne nouvelle : il y a une guerre des prix sur le composant et, aujourd’hui, on peut obtenir un SSD d’1 To pour moins de 100 €. Ce guide va vous aider à bien choisir ;

À cela s’ajoute le portail multimédia de l’interface PlayStation. On y trouve toutes les applications populaires, de MyCanal à Netflix, en passant par Disney+ ou encore Amazon Prime Video. La PS5 lit aussi les Blu-Ray UHD, si vous optez pour la version avec le lecteur (vous pouvez acheter le lecteur plus tard). Bref, la PS5 sait faire plein de choses et est vraiment un produit qui arrive à maturité.

Le verdict

Alors oui, la PlayStation 5 Slim pourrait être plus compacte. Mais les quelques centimètres qu’elle perd restent une bénédiction quand on se souvient de la gargantuesque PS5 de base. Plus joli, ce nouveau modèle se faufilera plus facilement dans un meuble, et c’est tout ce qu’on lui demande. En termes de design, on regrettera simplement la radinerie de Sony, qui adore présenter sa console à la verticale mais vend désormais le pied en option (à 30 €).

Pour le reste, c’est exactement la même chose, étant donné qu’il ne s’agit pas d’un modèle Pro plus puissant. La sortie de la PS5 Slim est quand même l’occasion de rappeler que la console s’est bâtie un joli catalogue et a gagné plusieurs fonctionnalités intéressantes en trois ans. De quoi en faire aujourd’hui un produit incontournable pour les amatrices et amateurs de jeux vidéo. La PS5 avait obtenu un 8 sur 10 à son lancement. Aujourd’hui, elle mérite son 9 sur 10, en dépit de la politique commerciale parfois douteuse de Sony.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.