Les médias continuent de parler beaucoup de la PlayStation 4. Même le lancement réussi de la Switch ne parvient pas à s'impose face à ce phénomène durable.

Il y a quelques semaines, le cabinet d’études ICO Partners livrait son bilan des sujets les plus discutés dans les jeux vidéo en 2016. Du côté du hardware, personne ne s’est étonné de la première place obtenue par la PlayStation 4, non seulement leader de sa génération mais aussi renforcée par des sorties à même d’agiter les médias (la PS4 Pro, le modèle Slim et le PlayStation VR).

Avec le lancement de la Nintendo Switch, on aurait pu croire que ce règne sans partage se trouve quelque peu bousculé. Mais les premiers résultats compilés depuis le 1er janvier par ICO Partners montrent l’inverse et confirment au contraire que la PS4 est bien la reine des articles publiés sur internet.

La Switch en bonne position malgré tout

Sur le graphique consacré à la couverture hebdomadaire des consoles, la PlayStation 4 domine chaque semaine, à l’exception d’une période en janvier qui correspond à la présentation de la Nintendo Switch.

À ce sujet, Thomas Bidaux, d’ICO Partners, souligne :  « Comme nous l’avons relevé plusieurs fois auparavant, la PlayStation 4 est première en termes de couverture médiatique et c’est une constante. Même si on regarde les volumes par semaine depuis janvier 2015, la Xbox One n’est parvenue à faire mieux qu’une seule fois, durant la semaine de la Gamescom 2015, où Microsoft a tenu une conférence et pas Sony.  » Il faudra surveiller l’évolution de la situation quand Microsoft mettra le paquet sur Project Scorpio, sa future console annoncée comme surpuissante.

La Nintendo Switch arrive donc en troisième position, ce qui n’inquiète pas Thomas Bidaux outre-mesure : «  Si la couverture moyenne hebdomadaire atteint les 4 000 articles par semaine, cela la placerait à mi-chemin de la Xbox One et dans les 40 % de la PS4, ce qui représenterait d’excellentes bases pour Nintendo. »

Pour sûr, la console hybride paie son manque de jeux : avec un catalogue plus riche, on parlerait forcément plus d’elle qu’avec le seul Zelda : Breath of the Wild. Qu’à cela ne tienne, Thomas Bidaux estime que la Switch a réalisé son lancement médiatique, avec plus de mentions que le PS VR ou la PS Pro concernant les jours de révélation et de sortie. Et son lancement tout court aussi d’ailleurs.

Partager sur les réseaux sociaux