Blizzard Entertainment a admis qu’il lui fallait retravailler World of Warcraft pour le rendre plus accessible aux nouveaux venus. Après 20 ans d’existence, le MMORPG s’est trop complexifié.

Blizzard Entertainment espère rempiler pour 20 ans de plus avec World of Warcraft. Problème ? Le MMORPG ne pourra pas tenir uniquement sur sa base actuelle de passionnés, là depuis des années. Il lui faudra aussi attirer toujours plus de curieux, qui accompagneront une croissance durable. Mais encore faut-il qu’ils puissent être en mesure de bien tout saisir quand ils se lancent dans World of Warcraft. En 20 ans, le jeu a beaucoup évolué et il est peut-être devenu trop difficile, voire inaccessible, en raison de premières minutes sans réelle introduction bien guidée.

Dans un entretien publié le 22 avril sur Windows Central, Blizzard Entertainment n’a pas cherché à cacher ce souci. Il est même assumé derrière la priorité de fidéliser celles et ceux qui jouent déjà. Comme l’indique la productrice Holly Longdale : « Nous savons que nous avons beaucoup de travail sur l’acquisition de nouveaux joueurs, mais ce n’était pas notre priorité, on était focalisés sur la rétention. »

World of Warcraft // Source : Blizzard Entertainment
World of Warcraft // Source : Blizzard Entertainment

Blizzard Entertainment sait que WoW est nul pour attirer des nouveaux joueurs

Blizzard Entertainment reconnaît donc que World of Warcraft est nul pour attirer des néophytes. « C’est un levier sur lequel nous allons travailler dans le futur », admet Holly Longdale. Elle ajoute : « Il y a beaucoup de défis. Comment raconter 20 ans d’histoire ? C’est important que les joueurs aient une introduction saine. » En multipliant les races et les contenus, en instaurant une trêve entre l’Alliance et la Horde et en approfondissant en permanence le gameplay (avec des objets, des sorts…), World of Warcraft a mis trop de barrières à l’entrée.

Maria Hamilton, directrice associée sur World of Warcraft, note que la sortie de la prochaine extension va aider les nouveaux venus à mieux s’immerger dans le MMORPG. Ils devront toujours passer par une île qui sert de tutoriel (un peu abrupt), après quoi ils seront lancés dans Dragonflight plutôt que Battle for Azeroth. La campagne Dragonflight constitue un meilleur point de départ, car elle s’articule autour d’une histoire indépendante, là où Battle for Azeroth prend place en plein milieu d’un arc majeur. Sans mise en contexte plus poussée, c’est plus difficile de s’impliquer.

Néanmoins, il n’est pas sûr que ce soit suffisant. World of Warcraft devrait revenir à une introduction plus personnalisée, liée à la race qu’on choisit, avec une zone dédiée et une progression pas à pas plus facile à digérer. World of Warcraft ne doit pas oublier qu’il est d’abord un RPG dans lequel tout un chacun a un rôle à jouer, et n’est pas simplement un pion parmi tant d’autres. En ce sens, les premières heures doivent être irréprochables sur l’idée qu’on se fait de rentrer dans un univers qui existe depuis 20 ans et reste toujours accueillant malgré tout.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !