Sortie importante de la Nintendo Switch au premier trimestre 2024, Princess Peach: Showtime! permet à la célèbre princesse de s’émanciper dans une aventure qui ne manque pas d’idées. À réserver surtout à un public plus jeune. Notre test.

Il n’y a encore pas si longtemps, la princesse Peach était cantonnée au rôle de la demoiselle en détresse. Le scénario de tous les jeux Mario était prévisible : l’intéressée se faisait enlever, et charge alors au plombier de la sauver. Depuis, Nintendo a évolué et le rôle de Peach aussi. On l’a vue gagner des courses dans Mario Kart, placer des revers slicés imparables dans Mario Tennis (plus forte que Benoît Paire), mettre des lucarnes dans Mario Foot (meilleure que Kylian Mbappé) ou encore prendre les armes dans le film d’animation Mario (où elle est plus badass que jamais). Et dans Princess Peach: Showtime!, voilà qu’elle s’émancipe une bonne fois pour toutes.

À l’instar de Luigi’s Mansion pour Luigi, Princess Peach: Showtime! permet à un autre personnage imaginé par Nintendo de voler la vedette à Mario, sa mascotte ultime. Il est d’ailleurs totalement absent du jeu vidéo disponible à compter du 22 mars 2024 en exclusivité sur Switch — preuve que Peach peut exister sans lui. Pour la firme nippone, il n’est pas question de proposer une pâle copie d’un jeu de plateforme Mario, afin d’éviter le sentiment de réchauffé. Pour s’épanouir, Peach doit sauver un théâtre dont les représentations sont attaquées par un ennemi mystérieux.

Le jeu Peach, c’est deux boutons pour une pluie d’idées

Avec ses graphismes tout doux et son refus total de violence, Princess Peach: Showtime! se destine avant tout à un public très jeune. Ce constat est appuyé par le choix de Nintendo de limiter le gameplay à deux petits boutons, en dehors des commandes pour contrôler les déplacements de Peach. Cette accessibilité permet au jeu d’être apprécié par tout le monde. L’enfant, un peu néophyte, y trouvera un bon tremplin pour découvrir l’univers vidéoludique. L’adulte, peut-être plus expert, y verra un moyen de décompresser entre deux quêtes dans le beaucoup plus austère Dragon’s Dogma 2 (disponible le même jour).

Princess Peach: Showtime! // Source : Nintendo
Peach ninja ! // Source : Nintendo

Attention, cette approche « simpliste » ne veut en aucun cas dire que Princess Peach: Showtime! ne propose rien d’intéressant. C’est même tout le contraire : pour mener à bien sa mission, Peach doit enfiler différents costumes qui lui octroient des pouvoirs spéciaux. Mais c’est surtout une façon d’offrir des phases de jeu vraiment variées, allant du beat them all à l’infiltration, en passant par un mini-jeu de cuisine quand Peach s’improvise cheffe cuistot (façon Overcooked!). Comme il y a une alternance entre les niveaux, rangés dans les étages du théâtre, on a sans cesse le sentiment d’avoir une expérience renouvelée. C’est un peu une illusion, mais elle fonctionne. Princess Peach: Showtime! pioche dans beaucoup de choses, mais le fait avec suffisamment de malice pour mettre le sourire aux lèvres.

Princess Peach: Showtime! // Source : Nintendo
Peach en mode cheffe cuistot // Source : Nintendo

Une fois encore, Princess Peach: Showtime! permet à Nintendo d’étaler son immense savoir-faire, avec certes moins d’ambition que pour certains de ses joyaux (Super Mario Bros. Wonder est le dernier exemple marquant en date). Il repose en tout cas sur assez d’idées à souligner. Elles permettent de passer un bon moment sur sa Switch, sans donner le sentiment de rejouer pour la énième fois à un jeu Mario déguisé. En ce sens, Princess Peach: Showtime! s’approprie la philosophie des Luigi’s Mansion : prendre un héros qu’on connaît et lui offrir son aventure à lui, avec ses propres codes.

Au final, le seul reproche qu’on puisse vraiment faire à Princess Peach: Showtime! est son cruel manque de challenge. Quelqu’un ayant joué à dix jeux vidéo dans sa vie pourra voir le générique de fin en un petit week-end sans aucun souci. C’est peu.

Le verdict

Princess Peach: Showtime! // Source : Nintendo
7/10

Princess Peach: Showtime!

Voir la fiche

Princess Peach: Showtime! rappelle un peu Luigi’s Mansion dans son essence. Et c’est un beau compliment. Pour offrir une vraie aventure à sa plus célèbre des princesses, Nintendo a imaginé un gameplay varié et accessible. Avec seulement deux boutons sollicités, Princess Peach: Showtime! parvient à accomplir beaucoup de choses.

Il faut néanmoins garder en mémoire que Princess Peach: Showtime! est un jeu avant tout destiné aux plus jeunes. Ses ambitions sont assez limitées et l’absence de challenge, historiquement présent dans les jeux Mario, pourrait en freiner plus d’un. Voir Peach s’amuser dans son propre jeu reste quand même une excellente nouvelle pour les fans.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !