Quelques jours avant la sortie de Stellar Blade sur PlayStation 5, les développeurs ont patché le jeu pour faire disparaître un tag à connotation raciste.

« L’embargo sur Stellar Blade est désormais levé alors je peux vous montrer le graffiti ‘Hard R Shop’. Je me demande combien de temps ils vont mettre pour le faire disparaître », indique le créateur de contenus Lance McDonald, dans un tweet publié le 24 avril. C’est en réalité déjà le cas, fait savoir Kokaku dans un article. Quand on revient à l’endroit montré par Lance McDonald, le mot « Hard » est remplacé « Crime », ce qui ne crée plus l’association « Hard R » — une expression à connotation raciste.

Dans les colonnes de IGN, Sony, éditeur de Stellar Blade, a expliqué : « Le placement de deux éléments graphiques l’un à côté de l’autre dans Stellar Blade a conduit à une phrase abjecte involontaire. Shift Up n’a jamais eu l’intention de créer des artworks offensants et remplacera le graffiti pour le patch du lancement ». Les joueuses et les joueurs ne devraient donc jamais voir « Hard R » dans Stellar Blade, disponible à compter du 26 avril sur PlayStation 5.

Tag raciste dans Stellar Blade // Source : Kotaku
Tag raciste dans Stellar Blade // Source : Kotaku

C’est quoi le souci avec « Hard R » dans Stellar Blade ?

De prime abord, « Hard R » n’évoque pas grand-chose de raciste, lorsque l’on ne connait pas l’histoire des luttes racistes aux États-Unis. Sur ce long thread signé par l’observateur Kami, on peut voir que beaucoup d’internautes ne comprennent pas le débat.

Aux États-Unis, « Hard R » est de l’argot lié à l’insulte « nigger ». Le « Hard R » renvoie à la dernière lettre du mot, prononcée de manière accentuée, pour le différencier de la version « Soft A », pour « nigga ».

« ’A’ est celui qui porte des bijoux et devient riche. ‘R’ est celui qui porte des chaînes et obéit à son maître’. C’est ce que m’a dit une personne noire un jour », témoigne un utilisateur de Reddit anonyme pour tenter d’expliquer la différence. Bien sûr, en fonction du contexte, le N-Word, qu’importe son orthographe, reste une insulte. Mais « Hard R » ne laisse place à aucun doute.

Shift Up a-t-il fait exprès ? Sony assure que non. On parle ici d’un studio coréen qui ne doit certainement pas connaître le souci que peut engendrer « Hard R », surtout placé à côté du mot « shop ». Il pourrait donc s’agir d’une pure coïncidence, avec un tag générique (Hard) placé à côté d’une lettre qui est liée au prénom d’un personnage tenant une boutique (Roxanne). Enfin, on peut noter que Shift Up a déjà fait le nécessaire pour nettoyer Stellar Blade, qui reste en revanche un monstre de sexisme.

7/10
Stellar Blade Lire le test
Il n’y a pas d’offres pour le moment

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !