Mario vs. Donkey est le remake d’un jeu initialement paru sur Game Boy Advance. Disponible sur Nintendo Switch, il associe plateforme et réflexion dans un cocktail un peu plat. Notre test.

Si on regarde la carrière de Mario, il est certain que le plombier moustachu de Nintendo est un héros occupé. En 2023, il est apparu dans un film d’animation à succès. Il s’est transformé en éléphant dans une nouvelle aventure en 2D succulente (Super Mario Bros. Wonder). Et il s’est rappelé à de vieux souvenirs avec Super Mario RPG. 2024 sera-t-elle l’année du repos ? Que nenni ! Voilà venir Mario vs. Donkey Kong sur Nintendo Switch. Où la mascotte renfile, encore et toujours, son costume de héros.

Les temps ont changé chez Nintendo. Il n’est plus question de sauver la demoiselle en détresse comme Mario l’a tant fait avec la princesse Peach (qui va bientôt briller dans son propre jeu, en totale indépendance). Dans Mario vs. Donkey Kong, Mario doit pourchasser Donkey Kong, tombé raide dingue de mini-jouets à l’effigie de Mario. Un scénario simpliste, comme toujours chez Nintendo, prétexte à passer un bon moment devant sa console.

Mario vs. Donkey Kong est un jeu vidéo gentillet

Il y a une démo

Vous avez des doutes sur Mario vs. Donkey Kong ? Il y a une démo jouable sur l’eShop.

Mario vs. Donkey Kong est un nom qui sera peut-être familier pour celles et ceux qui ont possédé une Game Boy Advance. Il est le remake d’un jeu du même nom, lui-même héritier de l’illustre Donkey Kong (paru sur borne d’arcade en 1981 et qui a vu naître Mario, connu à l’époque sous le nom Jumpman). Remake oblige, Nintendo a garni cette remise au goût du jour de quelques bonus (on passe de six à huit mondes). Il a aussi profité de l’écart de puissante entre la GBA et la Switch pour appliquer une belle et nécessaire refonte graphique. Visuellement, Mario vs. Donkey Kong n’a rien d’éblouissant, mais il est suffisamment soigné pour plaire au plus grand nombre. En prime, les petits jouets Mario sont mignons.

Les petits jouets Mario sont mignons

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, Mario vs. Donkey Kong n’est pas un jeu de plateforme classique. Il serait presque l’antithèse de Super Mario Bros. Wonder, une autre approche de l’expérience en 2D. Concrètement, Mario vs. Donkey Kong ne vous demandera pas de sauter partout avec précision et vitesse pour échapper à des pièges et des ennemis. L’expérience se veut beaucoup plus posée, avec la nécessité de réfléchir son chemin avant de se lancer. Elle appartient au genre puzzle-plateformer, qui tranche avec les habitudes de Mario. On le connaît agile et vif. Ici, il est plutôt lent, presque trop, pour les fans invétérés.

Mario vs. Donkey Kong // Source : Nintendo
Mario vs. Donkey Kong // Source : Nintendo

On se surprendra d’ailleurs à faire des erreurs évitables à cause du comportement physique de Mario, moins à l’aise qu’à l’accoutumée dans ses mouvements et plus lourd dans ses sauts et atterrissages. On comprend que tout est un peu fait pour nous piéger, pour encourager à être patient. C’est contre-nature, voire fâcheux et frustrant quand on est un adepte de la plateforme plus classique. On y voit aussi un moyen de rehausser le challenge, peu élevé au global.

On a même la possibilité d’activer une soupape de sécurité pour être plus relax, ce qui permet à Mario vs. Donkey Kong de s’adresser à un public assez large. Le remake introduit enfin un mode coopératif pour réfléchir à deux — une aubaine pour en profiter en famille. Mario vs. Donkey Kong est un jeu Nintendo pur jus.

Accessible, Mario vs. Donkey Kong s’apparente finalement à une petite sucrerie qu’on picore de temps en temps quand on a du temps à tuer. Il est coloré, accueillant et bienveillant. On y joue en revanche sans réelle extase ni passion qui pousserait à l’obsession. C’est un « petit jeu » vendu sous les 50 € qui permet d’apporter un surplus de variété à un catalogue déjà bien étendu. Mais si on devait choisir, on prendrait plutôt une des aventures classiques du plombier, plus riche, plus spectaculaire, plus enivrante.

Le verdict

Mario vs. Donkey Kong // Source : Nintendo
6/10

Mario vs. Donkey Kong

Voir la fiche

Remake d’un jeu paru sur Game Boy Advance, Mario vs. Donkey Kong est un petit jeu qui met la réflexion au centre d’un gameplay axé sur la plateforme. On a connu le plombier bien plus en forme. Nintendo soigne quand même l’habillage pour donner envie aux petits et aux grands de mettre leur cerveau au service d’un ramassage de jouets.

Tout juste cette remise au goût de Mario vs. Donkey Kong sur Switch permet à Nintendo de proposer toujours plus de variété aux propriétaires d’une Switch. Si l’objectif est d’offrir un chant du cygne à la console sortie en 2017, alors il sera tout en douceur.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.