Balatro, l’un des jeux vidéo très appréciés du moment, a été retiré de la vente sur Nintendo Switch. Son éditeur a évoqué un problème de certification, liée à une incompréhension.

L’un de vos amis vous a peut-être parlé de Balatro, un jeu de cartes qui revisite le poker avec des mécaniques addictives. Il vous a tellement bassiné que vous décidez de franchir le pas. Hop, direction l’eShop de la Nintendo Switch et, là, c’est la douche froide : Balatro est introuvable sur la console, pourtant particulièrement adaptée à son gameplay.

Dans un tweet diffusé le 1er mars 2024, l’éditeur Playstack indique que Balatro est effectivement indisponible sur certaines consoles, dans certains pays. En France, on peut toujours trouver Balatro sur le PlayStation Store, le marché Xbox et Steam. En revanche, quand on effectue une recherche sur l’eShop, on reçoit le message suivant : « Désolé, aucun article correspondant n’a été trouvé. Veuillez modifier votre recherche et réessayer. »

Balatro // Source : Capture PS5
Balatro. // Source : Capture PS5

Balatro est devenu un jeu 18+

Immense succès

Balatro est un immense succès : en 3 jours, il s’est vendu à plus de 250 000 exemplaires. Il est disponible depuis le 20 février.

Playstack précise dans son long communiqué que celles et ceux qui ont fait l’acquisition de Balatro avant son retrait de l’eShop peuvent y jouer sans problème. Les autres devront attendre qu’une solution soit trouvée. Balatro est en réalité victime d’un changement soudain de classification : il est passé de 3+ à 18+, ce qui a dû activer un mécanisme de protection du côté de Nintendo. « Images proéminentes de jeux d’argent », affiche désormais la page de Balatro sur le PlayStation Store, ce qui explique ce passage à 18+.

Balatro a disparu de l'eShop // Source : Capture d'écran
Balatro a disparu de l’eShop. // Source : Capture d’écran

Pour Playstack, ce macaron « 18+ » n’est aucunement justifié. Oui, Balatro s’appuie sur l’univers du poker pour nourrir sa direction artistique, son concept, son vocabulaire et son gameplay. Mais, en aucun cas, il n’incite à parier de l’argent (même virtuel). « Balatro a été développé par quelqu’un qui est contre les jeux d’argent, et s’est rigoureusement assuré que le jeu ne contient aucune mécanique de jeux d’argent. » Selon l’éditeur, il y a donc une incompréhension sur ce qu’est réellement Balatro.

Playstack est en colère contre les organismes de classification, qui ont modifié la certification sans prévenir. Surtout, l’éditeur s’était déjà battu pour obtenir un « 3+ » après que Balatro ait initialement reçu un « 18+ ». En octobre, après vérification, les organismes en question ont assuré à PlayStack que le jeu ne posait aucun problème. « Le contenu du jeu n’a pas changé depuis que nous sommes passés à ‘3+’ », se défend l’entreprise.

La certification « 18+ » n’est pas bonne pour l’image de Balatro et pourrait freiner certaines personnes intéressées par le jeu. Playstack n’entend pas en rester là : outre le retour sur l’eShop, il compte faire disparaître ce « 18+ ».

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !