La saison 1 du Problème à 3 corps prend place dans une fenêtre temporelle d’environ 70 ans. Les prochaines saisons de la série de Netflix vont fortement étendre la chronologie du récit — si elles sont confirmées.

La première saison du Problème à 3 corps est intégralement disponible sur Netflix et on ignore, à ce jour, si la plateforme de streaming est désireuse de prolonger l’aventure en officialisant la saison 2 de la série. David Benioff, D.B. Weiss, et Alexander Woo, qui s’occupent de l’adaptation, aimeraient déployer le récit sur trois, voire quatre saisons en tout.

Lors de la première saison, on a pu constater que le récit ne restait pas collé exclusivement au tome 1 de la trilogie de l’écrivain chinois Liu Cixin. Les huit épisodes suivent globalement le premier livre — Le Problème à 3 corps –, mais des éléments issus des deux ouvrages suivants (La Forêt sombre et La Mort immortelle) sont également repris.

Cette reconfiguration du récit est notable pour celles et ceux qui ont déjà lu cette trilogie de science-fiction. Cependant, on constate aussi que tout ce qui a été pris dans les deux autres romans ont été insérés dans une chronologie relativement resserrée. En effet, tout se passe entre le milieu des années 60, avec la révolution culturelle chinoise, et aujourd’hui.

Pour le dire autrement, des personnages que l’on voit lors de flashbacks sont toujours là lorsque l’intrigue actuelle se joue. On pense surtout à Ye Wenjie, qui est jeune dans les années 60, et qui apparaît ensuite bien plus âgée en 2024. D’autres retours en arrière temporels surviennent dans les années 70 et 80.

Cette fenêtre temporelle d’environ 70 ans a l’avantage de donner de la lisibilité et une certaine unicité aux personnages et à l’intrigue. On suit les mêmes personnes tout du long, parfois leurs descendants, ou des inconnus qui les ont côtoyés. Les lieux sont familiers et tout ce qui est présenté fournit un cadre à peu près stable.

Attention, la suite contient des spoilers.

Le futur (très) lointain du Problème à 3 corps

C’est à partir du tome deux, La Forêt sombre, que les choses vont se corser : d’abord, des personnages inédits vont être introduits et vont être au cœur de l’action. Cela ne sera toutefois pas un réel problème. On a vu que les trois showrunners n’ont pas de souci à réécrire les personnages, à les remplacer ou à les diviser entre plusieurs nouveaux protagonistes.

C’est au niveau de la ligne du temps que la suite des romans de Liu Cixin est un défi certain. En effet, une première ellipse très importante a lieu dans la troisième partie du deuxième ouvrage, avec un saut de deux siècles. Un bond indispensable pour concrétiser la menace que représentent les San-Ti (ou Trisolariens), qui n’arriveront sur Terre que dans quatre siècles.

Le livre comme la série ont déjà posé des fondations pour que ce virage soit correctement négocié.

Saul sera forcément de retour dans la saison 2 du Problème à 3 Corps. // Source : Netflix
Saul, à gauche, sera forcément de retour dans la saison 2 du Problème à 3 corps. Et Saul devrait tâter de l’hibernation. // Source : Netflix

La cryogénisation et l’hibernation vont aider des personnages à survivre pendant des décennies, et ainsi permettre de maintenir un fil avec l’histoire développée jusqu’à présent. Comme prétexte, la nécessité pour ces protagonistes de suivre la préparation de la Terre face à l’invasion alien sera invoquée.

À l’inverse, il faut s’attendre à perdre aussi beaucoup de monde en cours de route, simplement en raison de décès causés par la vieillesse — sauf en cas de coup de théâtre. Par exemple, si les showrunners décident d’une façon ou d’une autre de mettre tout le casting principal en cryogénisation, pour qu’il soit encore là pendant la saison 2.

Des (millions) d’années plus tard

Le tome 3, La Mort immortelle, est encore plus challengeant, puisque l’on se déplace encore plus loin dans le futur — on passe entre autres les années 2200, 2300 et même 2400. Il y a même une péripétie qui occasionne une ellipse de quelques dizaines de millions d’années pour deux personnages. On est loin de la fenêtre temporelle du premier tome.

Là encore, la première saison a posé les bases sur lesquelles construire ces bonds. Souvenez-vous du personnage de Will Downing (dans les romans, il s’agit de Yun Tianming). Il est malade, il va mourir, mais il est d’accord pour que son cerveau soit extrait, placé en hibernation et envoyé vers la flotte des San-Ti, pour établir un contact.

will downing
Will Downing va voyager dans l’espace et le temps. En tout cas, son cerveau. // Source : Netflix

Vraisemblablement, ces évènements seront racontés plutôt avec la saison 3 si elle est un jour confirmée. Sans trop en révéler, les enjeux auxquels tout le monde fera face dépasseront la menace trisolarienne. Même chose d’ailleurs pour les showrunners, qui devront gérer des écarts de temps se comptant en centaines et millions d’années.

Mais pour savoir de quelle manière ce défi sera résolu (faudra-t-il changer de casting au fil des saisons ? Ou dévier du chemin tracé par Liu Cixin ?), encore faut-il que la suite de la série soit commandée. Nul doute que les showrunners y pensent déjà. Maintenant, il s’agit de savoir si Netflix désire poursuivre également.

Source : Montage Numerama

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !