La série phare de Disney+ avec Selena Gomez vient enfin de dévoiler le dernier épisode de sa saison 3. En attendant la saison 4 d’Only Murders in the Building, qui a été officiellement commandée, vous pouvez patienter en regardant The Afterparty sur Apple TV+ et Canal+, La Femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre sur Netflix ou Comptine Mortelle (ou Magpie Murders) sur France TV.

Mabel, Charles et Oliver vous manquent déjà ? On vous comprend, nous aussi. Le trio iconique d’Only Murders in the Building, à voir sur Disney+, vient de fermer (temporairement) les rideaux au terme de leur saison 3. Alors que la série a été renouvelée pour une saison 4, d’autres productions sous forme de partie de Cluedo sont heureusement disponibles sur les plateformes de SVOD.

Anna boit beaucoup dans La Femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre // Source : Colleen E. Hayes/Netflix
Anna boit beaucoup dans La Femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre // Source : Colleen E. Hayes/Netflix

Pour toujours plus de titres à rallonge et d’enquêtes décalées, vous avez ainsi le choix entre les variations cinéphiles de The Afterparty sur Apple TV+ et Canal+, la parodie absurde de La Femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre sur Netflix ou le délicieux charme anglais de Comptine Mortelle (Magpie Murders) sur France TV.

The Afterparty sur Apple TV+ et Canal+, une enquête pour les geeks et les cinéphiles

Comme tout le monde, il vous arrive sûrement de vous faire des films. The Afterparty prend cette expression au pied de la lettre, pour la transposer dans une atmosphère d’Agatha Christie version 2023. Résultat : un meurtre a été commis et chaque épisode dévoile la version d’un suspect différent, dans un genre cinématographique spécifique. Un parti pris clairement singulier, qui permet à la série de passer du thriller de gros bras aux films de Wes Anderson en passant par une revisite d’Orgueil et Préjugés, le tout dans des épisodes de seulement 30 minutes.

Située dans une réunion d’anciens élèves de lycée pour la saison 1 et lors d’un mariage en saison 2, The Afterparty fait ressortir notre instinct de détective cinéphile pour tenter de résoudre ces casses têtes mortels. Ce petit plaisir littéralement coupable nous tient en haleine d’épisode en épisode, à la manière d’Only Murders in the Building, l’humour complètement décalé en prime. Cerise sur le gâteau : vous n’avez pas besoin de connaître le septième art sur le bout des doigts pour vous prendre au jeu, loin de là. The Afterparty a l’intelligence de s’adresser au plus grand nombre en choisissant des références souvent ultra populaires. Un régal trop méconnu, qui nous absorbe pourtant dans son tourbillon jusqu’à ses résolutions finales, plutôt inattendues.

  • À voir si vous avez aimé : Search Party ; À Couteaux Tirés ; Community ; Big Little Lies ; Desperate Housewives ; les podcasts « true crime » ; les parties de Cluedo ; les romans d’Agatha Christie ; n’importe quel film que vous auriez vu dans votre vie
  • À voir si vous cherchez : humour ; enquête policière ; parodie ; décalé ; meurtre ; suspense ; rebondissements inattendus ; hommage au cinéma et à la pop culture ; feel good ; références geek ; épisodes courts ; un épisode Orgueil et préjugés, à déguster avec sa meilleure tasse de thé

La Femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre sur Netflix, une enquête pour les adeptes d’humour absurde et de polars

Anna en est persuadée : un meurtre sordide a eu lieu chez ses voisins. Bien décidée à retrouver le coupable, alors même que personne ne la croit, la jeune femme solitaire va enquêter sans relâche pour retrouver le coupable… Alors, hallucination ou réalité ? Ce résumé pourrait être celui de dizaines, voire de centaines, de polars et autres romans de gare. Et ça, La Femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre l’a bien compris. En 8 épisodes, cette série au titre à rallonge prend un malin plaisir à perdre le spectateur au fil d’une narration sarcastique à souhaits. Cette comédie complètement absurde est située dans une banlieue américaine en apparence parfaite, avec des plats à gratins distribués à chaque voisin et des salutations distinguées.

Un décor évidemment idéal pour cette intrigue meurtrière, menée par Kristen Bell (Veronica Mars, The Good Place) dans l’un de ses meilleurs rôles. Elle interprète ainsi Anna, cette quarantenaire alcoolique aux verres plus remplis que jamais, brisée par un drame familial et auto-proclamée meilleure détective du coin. Elle nous emmène, grâce à sa voix off, au fil de 8 épisodes vraiment barrés, qui parodient avec bonheur tous les classiques du genre, comme le fait également Only Murders in the Building à sa façon. Un conseil tout de même : ne prenez vraiment pas La Femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre au pied de la lettre. Savourez plutôt ce mélange d’éléments complètement grotesques comme une sorte d’expérience sarcastique unique en son genre.

  • À voir si vous avez aimé : La Femme à la fenêtre ; Veronica Mars ; The Good Place ; The Afterparty ; The White Lotus ; Mon amie Adèle ; Desperate Housewives ; Dexter
  • À voir si vous cherchez : comédie ; parodie ; enquête ; absurde ; satirique ; humour noir ; référence aux polars ; débrancher son cerveau ; casting en or ; frissons ; psychologique ; rebondissements ; inquiétant ; épisodes courts ; romance ; gags ; voir Kristen Bell s’enfiler des immenses verres de vin ; un strip-teaseur beau gosse qui lui prépare une omelette

Comptine Mortelle sur France TV, une enquête pour les fans de thé et d’accent so british

Si Only Murders in the Building est devenue experte dans l’art de mélanger l’univers du podcast à une intrigue policière efficace, Comptine Mortelle, elle, peut se vanter d’avoir réuni les romans à énigmes et les investigations de la vie réelle. Tout commence alors avec le dernier livre de l’auteur à succès Alan Conway. Cette ultime enquête littéraire, menée par son célèbre détective de fiction Atticus Pünd va bientôt être publiée par Susan Ryeland, son éditrice. Mais alors qu’elle s’attaque à la relecture du manuscrit, elle découvre avec horreur que le dernier chapitre est manquant et, surtout, qu’Alan Conway vient d’être assassiné. Elle se met alors en tête de récupérer les pages perdues et de découvrir l’auteur du crime, accompagnée par d’étranges visions d’Atticus Pünd…

N’ayons pas peur des mots : Comptine Mortelle (ou Magpie Murders) est l’une des meilleures séries britanniques de ces dernières années. Carburant à l’humour anglais et aux références so british que l’on aime tant, cette enquête en seulement 6 épisodes est un petit délice de chaque instant. L’écrivain Anthony Horowitz y adapte son propre livre, dans un whodunit à tiroirs, mené par les géniaux Lesley Manville (The Crown), Tim McMullan (Raison et sentiments) et surtout Conleth Hill, l’inoubliable Varys de Game of Thrones. Un trio savoureux pour une histoire de meurtres, de trahisons et de manuscrits littéraires, à déguster en version originale avec votre meilleure tasse de thé, of course. Cerise sur le gâteau : Comptine Mortelle se dévore gratuitement sur France TV. Mais attention, ne repoussez pas trop votre visionnage : la série quittera la plateforme le lundi 4 décembre 2023.

  • À voir si vous avez aimé : Miss Marple ; Dublin Murders ; Broadchurch ; Sherlock ; Hercule Poirot ; Inspecteur Barnaby ; Enquêtes codées ; les romans d’Anthony Horowitz
  • À voir si vous cherchez : enquête policière ; monde littéraire ; humour ; série anglaise ; meurtre ; détective privé ; années 1950 ; fantômes ; suspense ; épisodes longs ; cérébral ; casting en or ; mélange entre littérature et réalité ; énigmes à tiroirs ; adaptation de livre ; Varys reconverti en écrivain particulièrement exécrable
Source : Montage Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !

8/10
Only Murders in the Building Lire la critique
Il n'y a pas d'offres pour le moment

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.