L’abonnement Netflix se décline en trois formules en 2024. La première est abordable, mais contient de la publicité. C’est l’offre Netflix standard avec pub. Les deux autres affichent une formule plus élevée, mais avec des avantages additionnels. Voici le détail des trois prix de Netflix.

Voilà pratiquement dix ans que Netflix est lancé en France. C’était le 15 septembre 2014. À l’époque, l’abonnement démarrait à 7,99 euros par mois. Deux autres existaient également : une offre intermédiaire à 8,99 par mois avec de la haute définition (1080p) et une plus haut de gamme à 11,99 euros, ajoutant l’ultra haute définition (4K).

Les trois offres sont restées, pas les prix. Au fil de la décennie, la gamme tarifaire de Netflix a évolué, et à la hausse. La dernière augmentation a eu lieu en octobre 2023. Le premier abonnement de Netflix démarre à 5,99 euros par mois, mais est accompagné de publicité et ne donne pas accès à tout le catalogue en SVOD.

Les deux formules suivantes sont facturées à 13,49 et 19,99 euros par mois et proposent de la haute définition pour l’une, de l’ultra haute définition pour l’autre. Au-delà, les différences se fondent sur le nombre de visionnages en simultané, et le nombre d’appareils autorisés pour le téléchargement pour voir les contenus hors ligne.

Quels sont les 3 forfaits sur Netflix France en 2024 ?

En 2024, trois offres Netflix sont disponibles en France. Il en existait une autre jusqu’en 2023, mais elle a été retirée du circuit. Le choix de la formule dépend du budget que l’on peut, ou l’on veut, accorder au service, mais également à la qualité de son équipement audiovisuel et à la performance de sa connexion Internet.

Ces éléments influeront sur le choix de l’abonnement Netflix.

Standard avec pubNetflix StandardNetflix Premium
Prix par mois5,99 €13,49 €19,99 €
Résolution1080p1080p4K
Qualité vidéoBonneBonneOptimale
PublicitéOuiNonNon
Écrans simultanés224
Accès en totalité au catalogueNonOuiOui
Appareils autorisés pour le téléchargement226

Quelle offre Netflix choisir ?

Le forfait standard de Netflix avec pub vaut-il le coup ?

À 5,99 euros par mois, c’est la formule la moins chère de la grille et celle qui est par nature la plus attractive. Elle comprend toutefois deux particularités qu’il faut avoir bien en tête avant de la choisir.

D’abord, elle est livrée avec de la publicité, diffusée avant ou pendant les séries et les films. Elles sont d’une durée variable, mais il faut compter 4 minutes par heure environ. Netflix empêche bien sûr de les zapper ou de les visionner en accéléré. Le fonctionnement est indiqué dans une page sur le site officiel.

Ces annonces servent à financer partiellement le prix bas de l’offre.

Ensuite, le catalogue est en partie indisponible avec cette formule. Des films et des séries ne seront pas accessibles au visionnage. D’après Netflix, c’est « en raison de restrictions liées aux licences ». Pour ces contenus, une icône avec un verrou sera visible durant la recherche ou en parcourant les pages du site.

Cette restriction est à nuancer. Le gros du catalogue restera accessible. On parle d’une petite fraction : autour de 5 %, avec 350 titres indisponibles, selon une évaluation faite sur le catalogue américain de la plateforme, en février 2023. Un chiffre qui fluctue selon el contenu du catalogue. Il n’existe pas de chiffre officiel.

Si votre budget pour Netflix est restreint pour une raison ou pour une autre, choisir cette formule se défend. Si, en revanche, vous avez l’opportunité de mettre une somme plus élevée dans le service, on vous conseille de le faire : vous gagnerez immédiatement un confort supplémentaire (pas de pub) et un catalogue sans restriction.

Netflix Standard ou Netflix Premium ?

C’est ici que la sélection se joue vraiment. Le critère de choix doit avant tout se fonder sur la nature de votre équipement audiovisuel et la qualité de votre connexion Internet. Si vous n’avez pas chez vous du très haut débit et un écran capable d’afficher de l’ultra-haut débit (4K), le Netflix Premium n’est pas un choix pertinent.

Si, au contraire, vous avez un téléviseur 4K et la fibre optique, l’offre la plus élevée permettra de les mettre à profit. Dommage, en effet, de regarder un épisode en Full HD (1080p) sur votre téléviseur ultra haute définition. Reste quand même la barrière du prix : 20 euros par mois, ce n’est pas anodin, qui plus est si vous combinez d’autres offres SVOD.

Attention quand même : ce n’est pas parce que vous signez pour l’offre Netflix Premium que vous aurez systématiquement une résolution nec plus ultra. Certains contenus sont indisponibles dans les résolutions les plus hautes. Il faudra voir au cas par cas — en général, les contenus récents sont disponibles en 4K.

Netflix est régulièrement copié par les cybercriminels. // Source : Pixabay
L’abonnement Netflix contient aussi un accès mobile. // Source : Pixabay

Où est l’abonnement Netflix Essentiel ?

Il n’existe plus en France. Au mois de décembre 2023, la plateforme de streaming a procédé à une révision de sa grille et la formule Essentiel a sauté. Elle coûtait 8,99 euros par mois, puis 10,99 euros par mois avec la hausse d’octobre 2023. Désormais, le seul accès « entrée de gamme » est la formule Standard avec pub.

Netflix Essentiel était une formule à l’abandon depuis quelques années… et surtout, elle était trop faiblarde. Certes, son prix modéré et sa présence dans certains bouquets, comme les offres Freebox, lui assuraient une popularité non négligeable. Mais c’était au prix d’une qualité d’image limitée (720p, soit HD Ready) et un seul écran autorisé.

Netflix Essentiel apparaissait comme le point faible de la gamme, sans vraie perspective d’évolution et avec des caractéristiques trop restreintes. Surtout, sa présence faisait courir le risque de gêner le déploiement de l’offre avec publicité. Celle-ci a fait ses débuts en France en novembre 2022. Netflix lui a donc dégagé le chemin.

Combien d’abonnés a Netflix ?

Selon les résultats de la plateforme de vidéo à la demande sur abonnement pour le quatrième trimestre 2024, un rebond important a eu lieu : en un an, la plateforme a gagné 30 millions de clients, pour un total de 260 millions d’abonnés dans le monde. La chasse au partage de comptes a visiblement payé pour les finances de l’entreprise.

Et pour se désabonner de Netflix ?

Si le catalogue de Netflix ne vous convient plus, peut-être est-il temps de vous désabonner de la plateforme. La procédure est simple et rapide. Vous aurez toujours l’opportunité d’y revenir plus tard, lorsque le contenu aura été suffisamment renouvelé ou que les saisons des séries que vous suivez seront arrivées.

Source : Montage Numerama

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !