Alors que Netflix vient de dévoiler le film Le monde après nous, voici 3 autres films pour se préparer au pire depuis son canapé : Don’t Look Up, Sans un bruit et Je suis une légende.

Ce n’est clairement pas une surprise : la planète va mal et l’impression de vivre en permanence dans le mème « This is fine » est réelle. Mais pour nous aider à penser (et à panser) le monde de demain, la fiction est heureusement là, tel un phare dans l’obscurité. À travers le genre de l’horreur, de la satire ou de la pure anticipation, les films et séries disponibles sur les plateformes de SVOD s’emparent régulièrement des thématiques liées à la fin du monde, pour mieux l’analyser.

Don't Look Up // Source : Netflix
Don’t Look Up // Source : Netflix

Sur Netflix, vous avez ainsi le choix entre la cyberattaque inquiétante du Monde après nous, la menace d’une météorite teintée d’ironie de Don’t Look Up, le silence pesant de Sans un bruit ou la solitude dans les rues de New York avec Je suis une légende.

Le monde après nous sur Netflix, l’instant où l’humanité bascule

4 ans après la fin de Mr Robot, le réalisateur Sam Esmail revient hanter notre quotidien technologique sous forme de film, directement sorti sur Netflix. Adapté librement du roman de Rumaan Alam, Le monde après nous suit Julia Roberts (Pretty Woman) et Ethan Hawke (Moon Knight), alors qu’ils s’apprêtent à passer un week-end idyllique avec leurs deux enfants dans une maison luxueuse. Mais ces vacances parfaites sont rapidement interrompues par l’arrivée en pleine nuit de deux inconnus, incarnés par les géniaux Mahershala Ali (True Detective) et Myha’la (Black Mirror). Ensemble, ils vont devoir faire face à une mystérieuse cyberattaque qui les coupe brutalement du monde…

Terrifiant dans sa manière d’aborder le moment précis où l’apocalypse pointe le bout de son nez, davantage que la survie habituellement détaillée dans bon nombre d’œuvres de science-fiction, Le monde après nous est une petite claque sous haute pression. S’il commence sous forme de huis clos, le long-métrage produit par les Obama (oui, Michelle et Barack) glisse lentement vers la catastrophe plus globale, en mettant en lumière les dysfonctionnements de nos sociétés, particulièrement aux États-Unis. Une chose est sûre : vous aurez envie et besoin de revoir Friends après cette aventure qui met nos nerfs à rude épreuve.

  • À voir si vous avez aimé : Mr Robot ; Get Out ; Phénomènes ; Take Shelter ; Knock at the Cabin ; The Mist ; Friends
  • À voir si vous cherchez : thriller psychologique ; cyberattaque ; apocalypse ; casting en or ; frissons ; suspense ; cérébral ; adaptation de livre ; ne plus jamais voir les cerfs ou les flamands roses de la même façon ; chercher le réconfort de Friends, comme Rose dans le film

Don’t Look Up sur Netflix, la comédie grinçante sur l’écologie

C’était le carton de la fin de l’année 2021 sur Netflix, mais il reste toujours aussi percutant, deux ans plus tard. Don’t Look Up nous annonçait l’arrivée imminente d’une comète destructrice, directement dirigée vers la Terre, que deux scientifiques tentent désespérément d’arrêter. En montrant une division de la société toute entière, le long-métrage épinglait au passage les climato-sceptiques et le discours anti-écologique ambiant, malheureusement toujours aussi fort aujourd’hui.

Réalisé par Adam McKay (The Big Short, Vice), habitué des satires qui nous laissent bouche bée, Don’t Look Up a permis d’engager la discussion sur ces thématiques cruciales pour notre avenir. Le tout, en faisant appel aux merveilleux Leonardo DiCaprio, Jennifer Lawrence et Meryl Streep, pour dénoncer l’idiotie dont l’humanité fait régulièrement preuve. Un classique pour booster sa conscience écologique, avant qu’il ne soit trop tard.

  • À voir si vous avez aimé : Vice ; Winning Time ; The Big Short ; C’est la fin ; Docteur Folamour ; Extrapolations ; The Last Man on Earth
  • À voir si vous cherchez : comédie noire ; satire ; scientifiques ; météorite menaçante ; fin du monde ; science-fiction ; écologie ; sauver le monde ; dystopie ; humour ; casting en or ; parodie ; frissons ; cérébral ; détester Meryl Streep pour la première fois de votre vie

Sans un bruit sur Netflix, l’horreur silencieuse de l’apocalypse

Si le moindre craquement de parquet vous fait, en général, sursauter, le visionnage de Sans un bruit ne devrait pas arranger vos peurs irrationnelles. Prenant le contre-pied du cinéma horrifique habituel, qui utilise cris et musiques stridentes pour provoquer l’effroi, ce film de 2018 joue plutôt sur nos angoisses liées au mutisme. Dans un monde post-apocalyptique, une famille tente ainsi de survivre face à des créatures aveugles mais ultra sensibles au son, qui ont décimé la majeure partie de la population. Le silence est donc de mise pour rester à l’abri du danger.

Résultat : Sans un bruit nous plonge dans une mise en scène plutôt maligne, avec une ambiance sensorielle vraiment réussie. La réalisation de John Krasinski (Jim dans The Office) n’échappe pas à quelques incohérences qui nous font régulièrement lever les yeux au ciel, mais reste efficace pour porter un nouveau regard sur la fin du monde. Et si vous préférez la privation d’un autre sens, vous pouvez toujours vous rabattre sur Bird Box, également sur Netflix, qui oblige cette fois à fermer les yeux.

  • À voir si vous avez aimé : Bird Box ; The Silence ; It Comes at Night ; The Mist ; 28 jours plus tard
  • À voir si vous cherchez : horreur ; suspense ; tension ; anticipation ; action ; casting en or ; frissons ; créatures mortelles ; thriller psychologique ; fin du monde ; violence ; famille ; sursauter au moindre grincement de parquet ; assister à l’accouchement le plus silencieux du monde

Je suis une légende sur Netflix, la quête solitaire bouleversante

Oui, on commence à saturer des histoires de zombies et de pandémies, d’autant plus après le passage un brin traumatisant du Covid parmi nous. Mais au milieu de cette overdose, il reste tout de même la balade solitaire toujours aussi culte de Robert Neville, dernier survivant de l’humanité, et de son fidèle compagnon canin, dans les rues désertées de New York.

Will Smith (Men in Black) porte seul ce long-métrage qui a fait date dans l’histoire des films post-apocalyptiques, en ramenant une part d’émotion bienvenue, jusque-là trop souvent mise de côté. Évidemment, les explosions et les créatures malaisantes sont au rendez-vous de Je suis une légende, qui devrait vous arracher quelques larmes au passage. Et le timing est impeccable puisqu’une suite, toujours avec Will Smith, vient justement d’être confirmée, même si on n’arrive pas vraiment à déterminer si c’est une bonne nouvelle ou non. On vous laisse le soin de vous faire votre propre avis.

  • À voir si vous avez aimé : The Last of Us ; Sweet Tooth ; Les Fils de l’homme ; La Route ; Le Livre d’Eli ; The Walking Dead ; World War Z
  • À voir si vous cherchez : action ; drame ; horreur ; science-fiction ; thriller ; post-apocalypse ; futuriste ; zombies ; survie ; émotion ; casting en or ; frissons ; isolement ; fin du monde ; pandémie ; sortir les mouchoirs ; avoir envie d’adopter un chien
Source : Montage Numerama

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !