Alors que sa suite sort bientôt, on a voulu revenir sur le Blu-ray UHD de Sans un bruit, dont la piste Atmos fait rêver.

La séance Blu-ray UHD du week-end est un rendez-vous imaginé par la rédaction de Numerama pour vous proposer des tests de Blu-ray UHD. Vous y trouverez des films dont le disque devrait répondre aux principales exigences en matière d’image et de son, sublimant alors votre équipement dernier cri. 

Le 18 mars prochain, nous pourrons découvrir Sans un bruit 2, suite de Sans un bruit, un mélange d’horreur et de thriller étonnant car centré sur des créatures qui forcent les survivants à vivre dans le silence total.

Parce que Sans un bruit est très réussi, on a voulu voir comment il s’en sortait en Blu-ray UHD. On retiendra en premier lieu sa piste Dolby Atmos étonnante, à l’optimisation acoustique exemplaire.

LE FILM

Étonnant, Sans un bruit confronte une famille à des créatures étranges à l’ouïe fine, dans une Amérique à l’abandon. Si le long métrage ne raconte finalement pas grand-chose derrière ses promesses, il parvient à installer une tension palpable née de son univers post-apocalyptique qui se dévoile petit à petit.

Sans un bruit mise par ailleurs sur la rareté des dialogues pour mettre en exergue des situations où le non verbal prend tout son sens. En prime, le réalisateur, qui donne aussi la réplique, n’épargne vraiment pas son casting avec des situations vraiment coup de poing.

Sans un bruit // Source : Paramount Pictures

L’IMAGE : 3/5

Faut-il être 100 % enthousiaste avec l’image délivrée par le Blu-ray UHD de Sans un bruit ? Oui et non. Car si le Dolby Vision permet d’ajouter de la fermeté à la palette colorimétrique, force est de reconnaître que le rendu manque d’un soupçon de finesse. On aurait aimé gagner en détail par rapport au simple Blu-ray. On a par ailleurs noté quelques traces de compression, notamment du bruit sur certains aplats quand ce ne sont pas de menus artefacts ou du bruissement qui viennent ternir l’image. Dommage, puisque le grain très fin est appréciable.

Pour en revenir au Dolby Vision, il faut quand même souligner la manière avec laquelle les reflets ressortent mieux, tout comme les rares sources de lumière quand la nuit tombe (exemple : les bougies pendant le repas). À l’arrivée, il y a du bon et du moins bon pour ce Blu-ray UHD.

Sans un bruit // Source : Paramount Pictures

LE SON : 5/5

La bande-son de Sans un bruit est sa plus grande force. En jouant sur le récit qui force les héros à vivre le plus possible dans le silence, elle alterne astucieusement les séquences de calme pleines de tension avec des uppercuts acoustiques qui font bondir du siège. C’est donc avec un naturel attendu que la piste originale en Dolby Atmos déploie toutes les qualités du mixage, avec une science du placement ébouriffante et, surtout, une précision d’orfèvre.

C’est d’autant plus vrai que John Krasinski use habilement du handicap de la jeune fille de la famille pour plonger le spectateur dans une bulle quand l’intrigue embrasse son point de vue. Ce choix artistique appuie un peu plus les caractéristiques étonnantes de la piste, qui s’offre en prime quelques effets 3D particulièrement bien rendus (la scène de la cascade, les pas lourds des créatures quand elles sont au-dessus).

Le Blu-ray UHD de Sans un bruit est disponible à moins de 22 euros.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo