Vessel of Hatred, la première extension de Diablo IV, va transporter les joueurs et les joueuses dans une nouvelle région — celle-ci ne sera pas tout à fait étrangère pour celles et ceux qui ont déjà joué à Diablo II. Il y aura également une nouvelle classe jouable : le sacresprit.

Diablo IV accueillera sa première extension Vessel of Hatred le 8 octobre 2024. Elle sera un prolongement indirect de Diablo II, en raison du retour de Mephisto et du choix de la nouvelle région dans laquelle se poursuivront les péripéties de Neyrelle. Au moment où Vessel of Hatred sortira, Diablo IV devrait en être à sa sixième saison.

Diablo IV : Vessel of Hatred
Il n’y a pas d’offres pour le moment

Quels seront les personnages de Vessel of Hatred ?

L’histoire se focalisera principalement sur deux grands protagonistes : la jeune Neyrelle, qui s’efforce de transporter la pierre d’âme de Mephisto, et de lui résister, ainsi que Mephisto, l’un des démons primordiaux de la saga. Il est le Seigneur de la Haine (Lord of Hatred) et, accessoirement, le père de Lilith, l’antagoniste centrale de Diablo IV.

On s’attend à voir d’autres personnages, comme la mère de Neyrelle, Vhenard, qui est « visible » dans le trailer de Vessel of Hatred. Des indices suggèrent aussi que Lucion, le frère de Lilith et fils de Mephisto, sera de la partie. Un certain Tyrael pourrait aussi passer une tête, car son lieutenant, Inarius, connait une fin tragique dans Diablo IV.

Quelle est l’histoire de Diablo IV Vessel of Hatred ?

Selon la description donnée par Blizzard, on se rendra dans une nouvelle région, Nahantu, pour retrouver Neyrelle. La jeune fille cherche à porter seule le fardeau de la pierre d’âme de Mephisto, dans le but de le tuer une bonne fois pour toutes. Mais l’influence de l’artefact est extrême. Il est clair que Neyrelle commence à craquer.

Un premier trailer

Durant le Xbox Games Showcase 2024, Blizzard a projeté la première bande-annonce de son extension. Elle est remarquablement réalisée et met en scène Neyrelle et Mephisto. Elle est également très gore et dérangeante — on comprend rapidement pourquoi le jeu ne sera pas autorisé aux moins de 18 ans. Ce n’est pas souvent qu’un trailer met mal à l’aise.

Quelle est la date de sortie de l’extension de Diablo 4 ?

Le jeu sera disponible à partir du 8 octobre 2024. L’officialisation de cette extension remonte au 3 novembre 2023, durant la BlizzCon. Une courte vidéo permettait d’entendre les voix de Neyrelle et Mephisto et de voir un plan séquence dans une jungle. Ainsi, Blizzard donnait un avant-goût de la future zone du jeu.

Les précommandes sont disponibles.

Sur quelle console et quel PC jouer à Vessel of Hatred ?

L’extension de Diablo IV sera évidemment proposée sur tous les supports ayant déjà accès au hack’n’slash de Blizzard. Côté PC, cela inclut Windows (Steam et Battle.net). Côté console, la PlayStation 4, la PlayStation 5, la Xbox One et la Xbox Series X/S sont concernées. La nouvelle Xbox Series X dénuée de lecteur disque est aussi éligible.

Une nouvelle région dans Diablo IV

La nouvelle zone de jeu est appelée Nahantu. C’est une région envahie par la végétation. On y trouvera des donjons et des bastions, ainsi que quelques localités. Nahantu est aussi appelée Torajan. Cette vaste jungle se trouve au sud du monde de Sanctuaire, là où se déroule l’intrigue de Diablo. La jungle borde les mers jumelles, qui coupent le monde en deux.

mercenaires
Votre futur groupe. // Source : Blizzard

Une nouvelle classe

Une nouvelle classe sera aussi ajoutée au jeu : le sacresprit. En l’incarnant, on deviendra selon Blizzard « l’entité superprédatrice de la jungle ». Dans un visuel partagé par le studio, on voit un guerrier maniant une arme d’hast et vêtu d’un accoutrement donnant l’impression de faire face à un léopard. Il semble aussi avoir des compétences magiques.

Une présentation plus détaillée du sacresprit (qui a été décrit à mi-chemin entre le druide et le barbare) est prévue par Blizzard lors d’une émission programmée le 18 juillet 2024.

sacresprit
Le sacresprit. // Source : Blizzard

Quelles sont les autres nouveautés de Diablo IV Vessel of Hatred ?

  • Recrutement de mercenaires : las de jouer en solo, mais vous ne souhaitez pas faire du multi ? Les mercenaires arrivent pour vous accompagner dans vos aventures. Les mercenaires seront des PNJ qui pourront progresser en niveau et en puissance. Ils fourniront aussi des capacités uniques en combat. Un peu comme les compagnons de Diablo III.
  • Activité de coop JCE pour le haut niveau : l’un des challenges pour rendre un jeu comme Diablo IV toujours attrayant reste l’ajout d’activités motivantes pour le haut niveau. L’extension doit justement proposer un mode de jeu coopératif particulier. Blizzard parle de « terribles épreuves et de récompenses alléchantes », et de travail en équipe. Les détails, toutefois, manquent aujourd’hui.
  • Les familiers arrivent. On peut d’ailleurs déjà en débloquer un dans le jeu de base. Ils servent à récolter des matériaux et de l’or autour de vous. Pratique pour gagner du temps.
  • Pour le reste, il faut s’attendre à plus de donjons, plus de bastions, la suite de l’histoire, de nouvelles récompenses, des compétences supplémentaires, d’autres plateaux de parangons, des glyphes légendaires inédits, des activités encore plus variées. Certaines mécaniques seront à cette occasion revues et corrigées — ce que le studio fait déjà au fil des saisons.
Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !