Une très court séquence post-générique a été repérée dans Diablo IV et donne sans doute un indice pour la suite de l’histoire du hack’n’slash de Blizzard.

C’est peut-être un tout premier indice sur la suite de Diablo IV. Des internautes qui ont refait la campagne du hack’n’slash déclarent avoir découvert une scène post-générique apparaissant très brièvement après les crédits. Elle présente une créature démoniaque qui semble émerger d’un océan de lave — de toute évidence, on se trouve dans les enfers.

Sur Reddit, l’internaute AnActualSadTaco explique avoir été alerté par un de ses amis sur l’existence d’une scène surgissant après le générique, une fois que l’on termine la campagne une deuxième fois. L’intéressé a voulu en avoir le cœur net : il a lancé une nouvelle partie, a traversé l’histoire à toute allure et a pu confirmer une séquence après les crédits.

Au sein de la rédaction de Numerama comme du groupe Humanoid auquel le site appartient, plusieurs personnes ont déjà fini la campagne, et cette scène ne s’est jamais manifestée à la fin du générique. Dans son message sur Reddit, l’internaute émet une hypothèse : et si cette scène s’allongeait à mesure que l’on refait, encore et encore, la campagne ?

La piste la plus plausible ? Lucion, le frère de Lilith

On sait que Blizzard prévoit au minimum deux extensions pour Diablo IV. La bête cauchemardesque que l’on aperçoit ici pourrait être au centre de l’une d’elles. Des théories sont déjà en train de circuler : est-ce Mephisto, le père de Lilith ? Ou bien l’un de ses deux frères, Baal ou Diablo ? La forme de la créature ne colle guère avec la morphologie de ces trois démons primordiaux.

Source : Blizzard
Quelle famille. // Source : Blizzard

Le site Icy-Veins, spécialisé dans les jeux vidéo développés par Blizzard, pousse une théorie intéressante. Il pourrait s’agir de Lucion, le frère de Lilith (et fils de Mephisto, donc). Il est surnommé le fils de la Haine. Compte tenu de la manière dont se finit la campagne principale de Diablo IV, avec les trajectoires de Lilith et Mephisto, il n’est pas absurde de faire venir désormais Lucion.

On sait qu’un visuel produit pour l’ouvrage Diablo III: Book of Tyrael fournit une représentation de Lucion qui ressemble justement au monstre apparaissant dans la scène post-générique. Il s’agit d’un dessin officiel, commandé par Blizzard pour son ouvrage paru en 2014. Le dessin a été réalisé par Jean-Baptiste Monge et peut être vu en détail sur ArtStation.

Lucion
Lucion. // Source : Blizzard

D’autres pistes ne sont pas à écarter — les enfers, dans Diablo, regorgent d’autres monstres. Un démon inédit est toujours possible ou bien un coup de théâtre qui impliquerait Inarius — si vous avez achevé la campagne, vous savez de quoi l’on parle. En revanche, les démons de moindre importance comme Duriel, Asmodan, Belial, Andariel paraissent peu probables.

D’abord, Asmodan et Belial sont vaincus dans Diablo III (bien sûr, un tour de passe-passe narratif pourrait les faire revenir). Quant à Andariel et Duriel, on les croise déjà dans Diablo IV. Dans un cas comme dans l’autre, ce sont des monstres qui appartiennent en quelque sorte au passé. Quitte à faire revenir un ancien démon, autant aller puiser dans les trois plus marquants.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !