Vessel of Hatred, la première extension de Diablo IV, ramènera les fans dans la région de Kurast. Un lieu qui rappellera des souvenirs à celles et ceux qui ont joué à Diablo II.

On connaît désormais le nom de la toute première extension de Diablo IV : elle s’appellera Vessel of Hatred et sera disponible en fin d’année prochaine, semble-t-il aux alentours de la sixième saison. Blizzard est resté discret lors de l’officialisation, se contentant d’un teaser montrant un aperçu de la nouvelle région. Celle-ci, en réalité, ne sera pas si « nouvelle » : l’histoire de Vessel of Hatred se déroulera à Kurast, que les fans de Diablo II connaissent bien.

On aura aussi l’occasion de se frotter à Mephisto, l’un des démons primordiaux que, justement, on affronte déjà dans Diablo II. Avec ces deux éléments, tout porte à croire que Diablo IV va rendre hommage au deuxième opus de la saga, et l’un des plus appréciés. Pour confirmer ce sentiment, Numerama a posé la question à David Rodriguez et Brent Gibson, respectivement associate creative director et associate game director, à l’occasion de la BlizzCon 2023. Ils ont noté que Vessel of Hatred fera écho à des éléments du passé, tout en apportant des éléments plus modernes.

Diablo IV: Vessel of Hatred // Source : Blizzard
Diablo IV: Vessel of Hatred. // Source : Blizzard

« Il y aura de la nostalgie » dans l’extension de Diablo IV

« Ce que j’adore avec ce jeu, ou plutôt avec cette franchise, car c’est vraiment devenu une franchise, c’est que l’univers est très profond. Et nous n’hésitons pas à nous inspirer de chaque élément qui le constitue », confie Brent Gibson, au sujet du parallèle avec Diablo II.

Il ne voit pas Vessel of Hatred comme une pure « lettre d’amour », plutôt comme une « note d’amour ». Il y aura nécessairement des choses qui rappelleront des souvenirs aux aficionados les plus connaisseurs. « On va équilibrer entre le neuf et le vieux (…). Il y aura de la nostalgie, mais aussi une vision nouvelle », complète David Rodriguez.

« Celles et ceux qui sont familiers avec l’univers savent que Kurast est un lieu important dans Diablo II et pour la pierre d’âme de Mephisto. Par rapport à l’histoire, retourner là-bas a beaucoup de sens. Pour nous, c’est une extension naturelle », confie Brent Gibson. Et David Rodriguez d’ajouter que « c’est le lieu où nous devons aller pour poursuivre l’intrigue ». Comme Mephisto sera le principal antagoniste de Vessel of Hatred, il est normal d’aller à Kurast, lieu où sa pierre d’âme a été emmenée après sa première défaite.

« Nous allons revisiter certains lieux emblématiques de Kurast », promet ainsi Brent Gibson, avec un Diablo IV qui permettra d’aller plus loin dans l’exploration. Par exemple, on devrait être en mesure de découvrir ce qui se trouve sous et autour de l’immense temple vu dans la bande-annonce — que les fans de Diablo II ont vite reconnu. En revanche, Blizzard n’a pas voulu donner une taille pour cette zone, ni dire comment elle sera intégrée dans ce qu’on connaît déjà de Diablo IV.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.