Netflix est un service de SVoD fondé en 1998 par Reed Hastings et Marc Randolph en Californie. Moins de 20 ans après sa création et après sa conversion réussie de la location de DVD à la vidéo à la demande, le site fédère près de 63 millions d'abonnés à travers le monde et est présent à l'international.

Désormais présent dans 190 pays depuis le début de l’année 2016, le géant américain de la vidéo à la demande par abonnement continue sa percée après avoir révolutionné le marché de la location de DVD à sa création.

Après des débuts un peu compliqués en France dès son lancement en septembre 2014, Netflix s’impose peu à peu sur le territoire grâce a son catalogue de plus en plus qualitatif et ses créations originales. Cependant, la plateforme ne compterait que 250 000 abonnés contre près de trois fois plus chez son concurrent Français propulsé par Canal Plus, CanalPlay.

Netflix is the new TV

Depuis 2012, Netflix finance ses propres séries et il est impossible de passer à côté du succès d’Orange is the new Black ou de House of cards (indisponible sur le catalogue français à cause des droits achetés par Canal Plus pour les trois premières saisons). Le partenariat avec Marvel pour produire Daredevil et Jessica Jones en 2015 a permis à la firme de développer une nouvelle base d’utilisateurs friand de ces univers.

Mais au-delà des séries, Netflix surprend également par ses très bons documentaires : Chef’s Table, fantastique plongée dans la haute gastronomie ou encore Making a Murderer qui dénonce la justice américaine et déchaine les passions outre-Atlantique ont été acclamés par la critique.

Money, Money, Money

Après une première expérience dans le cinéma l’année dernière et la co-production de Beasts of No Nation, Netflix compte investir plus de 6 milliards d’euros, en 2016, dans la création de contenus, tous genres confondus (Talk show, documentaires, séries, films).

Un montant qui peut paraitre insignifiant par rapport aux sommes investies par des producteurs américains comme HBO mais largement plus important que celui investit par Canal + en France. Avec un marché de plus en plus concurrentiel, Netflix comprend l’importance d’investir dans la production de programmes exclusifs. C’est sûrement là que résidera la clé de son succès en France. Et c’est plutôt bien parti. Malheureusement, Marseille, la première série française du network, est un ratage industriel.

En juin 2016, Netflix propose un fanion pour accompagner son logo.

Partager sur les réseaux sociaux