En 2020, on peut enfin recommander des MacBook sans craindre pour la solidité de leur composant essentiel : le clavier. Mais cette année, Apple avait plus d'un tour dans son sac : les MacBook équipés de processeurs Apple Silicon M1 sont sortis et explosent leurs concurrents Intel sur l'entrée de gamme. Attention à ce que vous achetez !

La gamme MacBook est complexe en 2020. Tout d’abord, Apple a renouvelé ses ordinateurs avec des claviers Magic Keyboard. Une première évolution intéressante, qui a permis de conseiller de nouveau la gamme MacBook pour un achat long terme : le clavier ne risquait plus de se casser comme avec le modèle papillon inauguré en 2016. Mais Apple a décidé en novembre 2020 de faire une petite révolution avec ses propres processeurs, baptisés M1. Les modèles entrée de gamme des MacBook Pro et MacBook Air M1 cumulent une puissance démesurée, une maîtrise de la chauffe incroyable et une autonomie record. Ce qui change de nouveau nos recommandations d’achat.

L’ordinateur portable de référence

MacBook Air M1 — à partir de 1 129 €

Le MacBook Air M1 2020 // Source : Capture d’écran Apple.com

Impossible de recommander un MacBook Air Intel quand on a vu de quoi sont capables les MacBook Air M1. Aussi puissants que les MacBook Pro et refroidis passivement, c’est-à-dire sans ventilateur, ces ordinateurs pour la bureautique sont devenus avec les puces M1 des machines de guerre sans équivalent sur le marché. Le MacBook air M1, vendu moins cher que le MacBook Air Intel, a tout le confort d’usage du MacBook Pro M1 avec simplement quelques heures de batterie en moins et un usage moins long à autre fréquence.

Mais si vous cherchez l’ordinateur de bureautique et de bureautique avancée parfait en 2020, vous l’avez à portée de main. Entre le clavier Magic Keyboard, l’immense trackpad, macOS mis à jour pendant des années, un processeur défiant toute concurrence et un modèle qui ne soufflera jamais pour se refroidir, toutes les cases sont cochées. Si votre budget est serré, le modèle d’entrée de gamme sera déjà exceptionnel. Le modèle un poil au-dessus sera peut-être votre meilleur allié si vous souhaitez faire des activités en plus sur votre MacBook Air (on pense à des jeux, vu que le GPU a un cœur de plus). Dans tous les cas, en cette fin d’année, c’est l’ordinateur que nous conseillons les yeux fermés.


Pour les professions créatives (image/graphisme/vidéo/son/dev)

MacBook Pro 16 — à partir de 2 699 €

Le MacBook Pro 16 pouces // Source : Louise Audry pour Numerama

Il n’y a pas vraiment à réfléchir si vous cherchez à acheter un Mac pour un métier créatif (vidéo, photo, son…) : le MacBook Pro 16 est votre meilleur allié, même s’il n’est pas encore passé sous processeur M1. À la rédaction, nos vidéastes n’ont pas hésité une seule seconde à l’annonce de cet appareil surpuissant, avec un écran magnifique qui vient se loger dans un corps pas vraiment plus imposant que ce que faisait Apple jusqu’alors avec les modèles de 15 pouces.

Notre test a montré qu’Apple a raffiné son offre en pensant au maximum de professionnels : certes, on trouve un excellent processeur et la configuration peut empiler la RAM pour satisfaire réalisateurs et programmeurs, mais on trouve aussi un micro à trois composants qui permet d’enregistrer des morceaux de musique avec une qualité impressionnante. On n’y croyait pas vraiment avant de l’avoir testé, mais les enregistrements à la guitare sur un MacBook Pro sont exploitables dans un logiciel de MAO — en plus, vous ne vous poserez pas la question de la compatibilité avec vos plug-in, puisqu’il tourne avec un processeur Intel fort classique.

Associez le meilleur à des composants externes

Du côté de la configuration à choisir, notre recommandation n’aura en réalité pas beaucoup de poids : sur un produit aussi onéreux, ce sont vos besoins qui vont déterminer ce que vous êtes prêts à investir. La configuration de base est déjà excellente et conviendra à la plupart des usages (et aux amateurs ou semi-professionnels) avec son processeur hexacœur Core i7 à 2,6 GHz (Turbo Boost jusqu’à 4,5 GHz), 512 Go de stockage et 16 Go de RAM.

Le choix des options va dépendre de vos activités. Si vos logiciels tirent beaucoup sur le processeur (virtualisation, développement, etc.), passer à un Core i9 ne sera pas du luxe, auquel vous pourrez accoler 32 ou 64 Go de RAM. Si vous avez besoin d’un meilleur traitement vidéo en mobilité, c’est du côté de la carte graphique qu’il faudra pousser le curseur — en pensant bien que des boîtiers externes comme le Razer Core avec une carte graphique AMD peuvent aussi faire le travail si votre usage est plus sédentaire. Le stockage est aussi un composant améliorable jusqu’à 8 To, si vous avez le budget et l’usage.

Alternative : MacBook Pro M1 13 pouces — 1 449 €

Le MacBook Pro M1 // Source : Louise Audry pour Numerama

Avec les processeurs M1, Apple a fait un pas de géant dans l’informatique grand public. D’après nos tests, confirmés par de nombreux médias indépendants, les puces d’Apple font aussi bien, sinon mieux, que le haut de gamme Intel embarqué dans les ordinateurs les plus onéreux. Même sur des applications qui ne sont pas natives, c’est-à-dire qui doivent être converties par l’ordinateur avant utilisation. Bref, les MacBook M1 sont une surprise comme on en voit rarement dans l’informatique.

Dès lors, un MacBook Pro M1 conviendra parfaitement pour des tâches plutôt exigeantes. Nos tests ont montré qu’il était plus performant que les équivalents Intel pour les rendus vidéo (Adobe Premiere) ou 3D (Cinebench), par exemple. Ce qui en font d’excellentes machines de production à un prix absolument anecdotique par rapport à ce que demande Apple pour ses machines les plus haut de gamme.

En contrepartie, vous pourriez être limités par le nombre de port USB-C (2 maximum) ou la compatibilité de certains plug-ins de MAO avec les processeurs M1. Renseignez-vous avant de passer à l’achat, mais pour nous, c’est une alternative à prendre en compte sans hésiter une seconde. Côté configuration, nous ne sommes pas encore arrivés aux limites de celle proposée avec 8 Go de RAM, mais si vous souhaitez prévoir l’avenir, partez plutôt sur 16 Go.

 


Bureautique avancée et mobilité

MacBook Pro 13 M1 — à partir de 1 499 €

Le MacBook Pro 13 M1 // Source : Louise Audry pour Numerama

Le MacBook Pro M1 est le tueur de cette fin d’année 2020, pour toutes les tâches qui ne demandent pas des ressources illimitées pour tourner. Et dans cette catégorie, on ferait presque entrer 99 % des métiers et des usages de l’informatique.

Mieux refroidi qu’un MacBook Air grâce à un ventilateur, le MacBook Pro 13 est un ordinateur à usage professionnel permettant des sessions de travail longue, avec un processeur poussé au maximum de ses capacités. Nos benchmarks nous ont montré qu’Apple était toujours aussi rigoureux sur ce point, capable de donner le maximum de la puissance de ses processeurs à ses utilisateurs les plus exigeants. Mais le MBP 13 M1 est le deuxième MacBook Pro issu du format initié en 2016 à hériter d’un Magic Keyboard. Si vous avez attendu ce moment pour investir, alors vous découvrirez avec grand plaisir l’immense Touch Pad multipoints dont le confort est inégalé à ce jour et la Touch Bar.

Cette barre d’action, gadget à première vue, s’avère vraiment utile pour gagner en efficacité, car de nombreux logiciels en tirent parti, notamment dans l’édition vidéo ou la retouche photo. On l’utilise même bien plus qu’on ne l’aurait pensé pour de l’écriture ou pour des réglages. Bref, le MacBook Pro 13 M1 a la plupart des arguments du MacBook Pro 16 dans un format plus compact : c’est exactement ce que beaucoup de professionnels cherchaient depuis longtemps.

Côté configuration, nous recommandons de considérer un ajout de 8 Go de RAM pour arriver à 16 Go et de faire varier le stockage selon vos besoins. Notez les limites actuelles du MacBook Pro 13 M1 : pas de virtualisation et peut-être que des applications ou plug-in très spécifiques ne sont pas encore disponibles — l’industrie y passera tôt ou tard, mais si c’est votre outil de travail, il faut qu’il soit opérationnel rapidement.

MacBook reconditionnés

Difficile en 2020 de recommander un MacBook reconditionné. Les prix peuvent être attractifs, mais il s’agira probablement de modèles des années précédentes et vous vous retrouverez avec un clavier papillon peu durable — l’argument écologique tombe à l’eau. De plus, sur l’entrée de gamme, les modèles M1 sont vraiment à privilégier cette année.

Certains liens sont affiliés. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo