Le Dolby Atmos est désormais proposé sans surcoût aux abonnés du service Apple Music. Cette évolution change vraiment la donne et permet de redécouvrir totalement ses morceaux favoris (s'ils sont compatibles).

En 2021, Apple Music évolue. Désormais, les abonnés du service de streaming musical peuvent profiter d’un meilleur rendu sonore. Et tandis que le format Lossless — sans perte — est réservé à une élite équipée (il faut le matériel et, surtout, les oreilles pour), l’arrivée du Dolby Atmos est une véritable bénédiction. Par le passé, on a souvent vu ces formats prendre davantage la forme de macarons marketing dont on peine à ressentir les bénéfices. Avec le Dolby Atmos sur Apple Music, ce n’est pas du tout le cas.

Le Dolby Atmos est le format audio le plus évolué développé par Dolby. Cela fait déjà plusieurs années que les cinéphiles en profitent, pour peu qu’ils aient l’équipement adéquat. Il permet une immersion plus grande dans les films, avec une répartition plus précise des effets, capables de se balader sur un plan à trois dimensions. Pour vous convaincre de son utilité, on donnera l’exemple suivant : quand un hélicoptère apparaît à l’écran, on a l’impression qu’il vole au-dessus de notre tête. Dans le domaine musical, l’apport est tout autre.

Logo Apple Music // Source : Apple

Comment activer le Dolby Atmos sur Apple Music ?

Le format Dolby Atmos est disponible sur iOS 14.6, tvOS 14.6, iPadOS 14.6 et macOS 11.4. En théorie, l’activation est automatique : si le morceau est compatible, il sera lu en Dolby Atmos.

Sur iPhone, vous pouvez vérifier facilement si le Dolby Atmos est activé :

  • Rendez-vous dans les Réglages ;
  • Rendez-vous dans Musique ;
  • Rendez-vous dans Dolby Amos.

Trois paramètres sont proposés : ‘Automatique’ (par défaut), ‘Toujours activé’ ou ‘Non’. À noter qu’il est également possible de télécharger ses playlists en Dolby Atmos (spoiler : elles prendront plus de place). Si vous les avez déjà téléchargées en stéréo, il faudra le refaire pour profiter du format le plus évolué.

Dolby Atmos sur Apple Music // Source : Capture d’écran

De quoi ai-je besoin pour profiter du Dolby Atmos sur Apple Music ?

Apple met bien évidemment en avant ses propres produits pour le Dolby Atmos. Sont compatibles sans aucun souci : les écouteurs AirPods Pro et AirPods, le casque AirPods Max, certains accessoires Beats (BeatsX, Beats Solo3 Wireless, Beats Studio3, Powerbeats3 Wireless, Beats Flex, Powerbeats Pro et Beats Solo Pro) ou encore les hauts-parleurs des iPhone/iPad/MacBook les plus récents. Le HomePod et le HomePod mini sont compatibles, mais uniquement en lecture depuis une Apple TV 4K.

Avec l’Apple TV 4K, le Dolby Atmos fonctionnera aussi si vous êtes en possession d’un amplificateur ou d’une barre de son compatibles. On a pu tester avec la Sonos Arc pour le vérifier. En revanche, lire depuis un iPhone avec la technologie AirPlay n’autorise pas le Dolby Atmos.

Si vous êtes propriétaire d’un casque ou d’une paire d’écouteurs non Apple, vous aurez quand même accès au Dolby Atmos. Mais il sera nécessaire de forcer le format dans les paramètres (option ‘Toujours activé’). On a pu le vérifier avec les écouteurs QC Earbuds de Bose : en choisissant ‘Automatique’, le Dolby Atmos ne fonctionne pas.

Est-ce que tous les morceaux sont compatibles avec le Dolby Atmos ?

Non, hélas. Mais Apple a prévu le coup en proposant des playlists articulées autour d’un genre (Hits, Hip-hop, Pop, Country, Musique classique, Rock ou encore Jazz). Quelques milliers de titres sont disponibles dès aujourd’hui, sachant que la liste devrait être de plus en plus grande à mesure que les artistes mettront à jour leur catalogue. On a déjà décelé quelques bizarrerie : par exemple, le premier album de Linkin Park — Hybrid Theory — est disponible en Atmos. Mais pas les autres, pourtant plus récents. Ils devraient finir par l’être, a indiqué Apple à Numerama.

Un logo Dolby Atmos est présent quand le morceau ou l’album peut être lu en Dolby Atmos. Il apparaît y compris en-dessous de la barre de lecture, sur l’écran dédié, quand le morceau est effectivement lu en Dolby Atmos.

À la recherche du logo Dolby Atmos // Source : Capture d’écran

Qu’apporte vraiment le Dolby Atmos ?

Est-ce que le Dolby Atmos vaut le coup ? Oui, assurément. Et vous n’aurez besoin que de quelques secondes pour être convaincus. Le Dolby Atmos fait partie de ces technologies aux apports très subjectifs : les bénéfices sont loin d’être indispensables mais on les regrette quand on ne peut plus en profiter. On vous conseillera de tester en priorité les hits de The Weeknd, lesquels semblent pensés comme des vitrines pour le Dolby Atmos. Dans ce format, on gagne sur tous les plans : un découpage plus ciselé des informations, du détail en veux-tu en voilà, des basses plus nuancées, un jeu sur l’amplification garantissant une redécouverte parfois totale, une aération qui autorise une ampleur insoupçonnée, des voix qui se détachent encore mieux, un rendu moins directif quand il y a des objets 3D (ces petites notes qu’on n’avait jamais entendues avant…). C’est vraiment bluffant.

Sur les meilleurs morceaux, il y a donc un avant et un après. Bien évidemment, certaines différences sont plus subtiles, et il faudra un peu plus tendre l’oreille pour aller chercher ce petit apport susceptible de tout changer. Par exemple, le fameux album de Linkin Park en Dolby Atmos n’a rien de transcendant, alors qu’on ne se remet toujours pas de la violence acoustique de Black Skinhead — signée Kanye West. Ici, on croirait l’artiste en lévitation sur la bande son qui l’accompagne, pour une sensation de profondeur sans équivalent. C’est vraiment une expérience à part, qui a la bonne idée d’être… gratuite (disons plutôt sans surcoût).

Faut-il investir dans les AirPods Max pour tirer le meilleur d’Apple Music en Dolby Atmos ? Apple affirmera que oui. Nous serions plutôt tentés de dire peut-être, si le budget vous le permet. Le casque, de part sa conception, ira nécessairement chercher encore plus loin dans le détail, justifiant un peu plus son tarif. Mais force est de reconnaître que les AirPods Pro réalisent déjà un très bon travail. Au point d’affirmer : Apple a sans doute trop réussi ses écouteurs haut de gamme pour marquer une vraie rupture avec son casque hors de prix. Tant mieux pour notre compte en banque.

Trois morceaux qui permettent d’apprécier pleinement le Dolby Atmos :

  • Blinding Lights par The Weeknd ;
  • Black Skinhead par Kanye West ;
  • Folsom Prison Blues par Johnny Cash.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo