Alors que le système d’exploitation de l’Apple Watch fait sa révolution (nouvelle interface, nouveaux widgets, applications repensées…), les montres d’Apple connaissent la plus petite révision de leur histoire. Un drôle de paradoxe qui n’empêche heureusement pas les nouvelles Apple Watch Series 9 et Apple Watch Ultra 2 de surclasser les autres montres connectées.

En 2024, l’Apple Watch fêtera ses 10 ans (elle avait été annoncée en septembre 2014, puis commercialisée en avril 2015). Un anniversaire important pour le premier produit de l’ère Tim Cook, qui a permis à Apple de se faire une place dans l’univers de la santé. Année après année, l’Apple Watch a évolué, façonné le secteur des montres connectées et, aussi étonnant que cela puisse paraître, est devenue la montre high tech la plus vendue de la planète.

En 2023, Apple lance deux nouveaux modèles, qui viennent rejoindre l’Apple Watch SE d’entrée de gamme. Il y a d’abord l’Apple Watch Series 9, une très légère évolution de l’Apple Watch Series 8. Puis l’Apple Watch Ultra 2, une très légère évolution de l’Apple Watch Ultra. Une génération ennuyante ? Figurez-vous que non, grâce à la mise à jour logicielle watchOS 10.

watchOS 10 est la plus grande mise à jour de l’Apple Watch

Annoncé en juin lors de la conférence WWDC, watchOS 10 est disponible depuis le 18 septembre sur toutes les Apple Watch à partir de la Series 4 (2018). watchOS 10 est à l’Apple Watch ce qu’iOS 7 était pour l’iPhone. Il s’agit d’une refonte totale de l’interface, qui rapproche plus que jamais la montre connectée de l’iPhone, avec des applications conçues pour être utilisées en plein écran, l’abandon de certaines idées ayant fait leur temps et l’arrivée de nouvelles choses, comme un système de widgets intégré à l’interface principale.

Entre watchOS 1 et watchOS 9, Apple avait fait le choix d’une interface noire adaptée aux écrans OLED de la Watch. Son objectif était de cacher les bordures imposantes de ses premières montres en affichant du texte ou des icônes sur un fond sombre. L’Apple Watch avait une interface minimaliste, souvent textuelle et conçue pour des aperçus rapides. Avec watchOS 10, Apple change tout.

Météo, Activité et Bruit sur watchOS 10. C'est très coloré.
Météo, Activité et Bruit sur watchOS 10. C’est très coloré. // Source : Numerama

En effet, entre 2015 et 2023, les Apple Watch ont affiné leurs bordures. Une interface noire avait-elle encore du sens pour un produit avec un écran bord à bord ? Apple pense que non. La preuve, toutes les applications de watchOS 10 sont maintenant colorées, s’affichent en plein écran et, la plupart du temps, répliquent l’interface de leurs équivalents iOS. C’est souvent très beau, comme lorsque l’on reçoit un appel, que l’on ouvre Plans ou que l’on regarde la météo (d’autant plus que la luminosité des Apple Watch est supérieure à celle des iPhone). watchOS 10 ne ressemble aucunement à watchOS 9, il s’agit d’un système d’exploitation tout neuf.

Le contrôle de la lecture, la plongée et Maison dans watchOS 10.
Le contrôle de la lecture, la plongée et Maison dans watchOS 10. // Source : Numerama

En plus de ces applications repensées, watchOS 10 introduit deux nouveautés majeures :

  • La navigation a été simplifiée. Fini le nuage d’applications qui bouge dans tous les sens, place désormais à des icônes rondes que l’on fait défiler de haut en bas. C’est plus simple et plus moderne. Le centre de contrôle est aussi accessible dans n’importe quelle application, en appuyant sur le bouton latéral une fois, tandis qu’une vue multitâche s’ouvre quand on appuie deux fois sur la couronne digitale. Comme sur iPhone.
  • Des widgets font leur apparition. Sous le cadran, à la place du centre de contrôle (qui est d’ailleurs coloré et transparent désormais), Apple ajoute ce qu’il appelle « Défilement intelligent ». Il s’agit de mini-widgets que l’on peut choisir (un minuteur de 2 minutes facilement accessible ou le résumé de son dernier sommeil par exemple) ou se voir suggérer (un match de foot).
Les icônes ne sont plus libres, ils s'affichent sous la forme d'une liste sous watchOS 10. À droite, on voit les widgets.
Les icônes ne sont plus libres, ils s’affichent sous la forme d’une liste sous watchOS 10. À droite, on voit les widgets. // Source : Numerama

La nouvelle navigation modernise fortement l’Apple Watch, qui est encore plus agréable à utiliser avant. Repasser sous watchOS 9 est difficile après avoir goûté à watchOS 10. En revanche, nous sommes plus dubitatifs sur les widgets, puisqu’ils n’ont pas du tout intégré notre routine. Peut-être qu’ils le feront à l’avenir, grâce à l’arrivée de widgets développés par des tiers ?

watchOS 10 est la plus grosse mise à jour de l’histoire de l’Apple Watch et la plus importante d’Apple en 2023, puisqu’elle donne un nouvel élan aux Apple Watch. Cette année, peu importe que vous achetiez une Series 9, une Ultra 2 ou que vous conserviez votre ancien modèle, tout le monde est servi.

Apple Watch Ultra 2 : trois jours de batterie et du titane toujours aussi agréable

Alors oui, les acheteurs d’une nouvelle Apple Watch sont rarement les propriétaires du modèle précédent. Un testeur fait-il fausse route lorsqu’il critique l’absence de nouveautés ? Oui et non. Il est de notre responsabilité d’indiquer à nos lecteurs quand un produit ressemble au précédent, tout en ayant en tête que les personnes qui achètent une Watch Ultra 2 (ou une Watch Series 9) goûteront probablement beaucoup de nouveautés d’un coup, puisqu’ils feront le grand écart sur plusieurs générations.

Quoi de neuf avec l’Apple Watch Ultra 2, deuxième itération d’un nouveau format très séduisant sorti l’an passé ? La principale nouveauté est l’arrivée d’une nouvelle puce S9, gravée en 4 nanomètres (nm) — 5 nm avant — et plus performante que les S6, S7 et S8, qui se ressemblaient beaucoup. Le problème est que personne ne joue sur Apple Watch et que cette puissance supplémentaire est donc invisible. Il faudra sans doute attendre watchOS 11, watchOS 12 et d’autres mises à jour gourmandes en ressources pour pouvoir vraiment exploiter cette puissance supplémentaire. En attendant, la puce S9 devrait surtout améliorer Siri en anglais en le faisant fonctionner hors ligne (une nouveauté qui arrivera plus tard). Elle permet aussi de mieux retrouver un iPhone 15 en détectant sa présence au centimètre près.

L'Apple Watch Ultra 2 est toujours une vraie merveille de design. Tout est millimétré. // Source : Thomas Ancelle pour Numerama
L’Apple Watch Ultra 2 est toujours une vraie merveille de design. Tout est millimétré. // Source : Thomas Ancelle pour Numerama

Et le reste ? Après quasiment une semaine avec une Watch Ultra 2 au poignet, après avoir porté une Watch Ultra 1 tout l’été, difficile de noter la moindre différence. L’autonomie semble à peine plus haute, puisque nous avons réussi à tenir 3 jours entiers sur une seule charge (sans suivi sportif), contre 2 jours et une quinzaine d’heures avant. L’écran est aussi plus lumineux (3 000 nits promis par Apple), mais le modèle précédent était déjà incroyable, y compris en plein soleil. Pour le reste, l’Apple Watch Ultra 2 renoue avec les qualités de sa grande sœur. Design en titane, bouton Action très pratique pour initier rapidement quelque chose, plein de capteurs pour la santé (rythme cardiaque, oxygène dans le sang, ECG, suivi du sommeil avec température), des capteurs pour le suivi sport, dont un système pour mesurer la température de l’eau et la profondeur quand on plonge (mais bon, instant confidence, l’auteur de ce test est terrorisé par l’idée de plonger 😞)…

C’est indéniablement la meilleure montre connectée du marché. Certains lui préfèreront des modèles Garmin sur l’autonomie et le sport, mais l’Apple Watch Ultra 2 est la plus polyvalente.

Les capteurs de l'Apple Watch Ultra 2 // Source : Thomas Ancelle pour Numerama
Saphir, titane et céramique au dos… L’Apple Watch Ultra 2 est une vraie montre haut de gamme. // Source : Thomas Ancelle pour Numerama

Autre nouveauté : à 899 euros, l’Apple Watch Ultra 2 coûte 100 euros de moins que le modèle précédent. Nous n’aurions pas été contre un modèle noir et l’activation du thermomètre pour mesurer la température du corps en cas de fièvre, mais il n’y a pas grand-chose à lui reprocher. À condition d’aimer les grosses montres.

Apple Watch Series 9 : la dernière avant un redesign ?

What about l’Apple Watch Series 9 ? Prenez notre test de l’Apple Watch Series 8 sorti l’année dernière, ajoutez-y une puce S9, augmentez la luminosité de l’écran à 2 000 nits (une belle nouveauté pour le coup !), déclinez-la en une magnifique version rose (c’est l’année Barbie) et baissez les prix de 50 euros (à partir de 449 euros), vous obtiendrez la nouvelle montre d’Apple. Ah oui, remplacez aussi les bracelets en cuir par du FineWoven, plus écologique et respectueux de la condition animale.

Sur le papier, l’Apple Watch Series 9 est sans doute la plus petite évolution de l’histoire de l’Apple Watch. Mais est-ce vraiment grave ? La montre d’Apple est excellente et le reste cette année. Son principal point faible reste son autonomie, d’un jour et demi sur une seule charge, qui force à inventer une routine de recharge. La nôtre est de brancher la Watch quand on se douche jusqu’au départ de la maison, pour ne jamais tomber en panne et pouvoir dormir avec, pour le suivi du sommeil.

Le double tapotement permet de contrôler sa montre sans la toucher. // Source : Numerama
L’Apple Watch Series 9 peut être contrôlée avec un double pincement des doigts, comme l’Apple Vision Pro. // Source : Nino Barbey pour Numerama

D’après certaines rumeurs, Apple préparerait une Apple Watch Series X l’année prochaine, dans le style de l’iPhone X. Ce ne serait pas étonnant au vu du design de la Series 9, qui a tout de l’épilogue d’un design qui a fait ses preuves.

Double Tap : une fonction qu’on aime déjà

Au lancement, les Apple Watch Series 9 et Apple Watch Ultra 2 se contrôleront avec les doigts. En octobre, grâce à la mise à jour watchOS 10.1, elles découvriront un nouveau geste : le double tapotement (double tap en anglais). Il permet d’interagir avec l’Apple Watch sans toucher l’écran, en pinçant rapidement deux fois son pouce et son index, au bout du bras sur lequel est la montre. Il s’agit d’une nouveauté exclusive à la puce S9 (même si ce geste existait déjà avant, mais pour un usage lié à l’accessibilité).

Dans le cadre de notre test, nous avons pu essayer watchOS 10.1 en avant-première sur une Apple Watch Series 9 prêtée par Apple. Il s’agit d’un aperçu de la fonction, qui est amenée à évoluer d’ici son lancement final.

@numerama

On a testé les Apple Watch Series 9 et Apple Watch Ultra 2, qui ont pour principale nouveauté un nouveau geste pour contrôler la montre ! #apple #applewatch #applewatchSeries9 #AppleTricks #numerama #applewatchultra2

♬ son original – Numerama

Notre avis est le suivant : le double tapotement pourrait être la fonction qu’il manquait aux Apple Watch. Nous avons enfin trouvé un moyen de sélectionner « Enregistrer la marche en plein air » sans avoir à nous tordre dans tous les sens, un simple double pincement suffit. Même chose pour répondre aux messages, on double tapote pour sélectionner « Répondre », on parle et on double tapote pour « Envoyer ». Concrètement, à chaque fois qu’un gros bouton apparaît à l’écran, un double tapotement permet de le sélectionner sans toucher l’écran. C’est vraiment pratique, même si la fonction ne fonctionne que si l’écran est complètement allumé pour éviter les fausses détections. Il faut parfois soulever son poignet bien fortement pour bien réveiller le double tapotement.

Seule chose que nous aimerions changer : sur le cadran, le double tapotement permet d’afficher les widgets de watchOS 10. Puisque nous n’en sommes pas fans, nous préférions afficher les notifications. Peut-être que laisser le choix aux utilisateurs serait une bonne idée ?

Le verdict

L’Apple Watch Ultra 2 est la meilleure montre d’Apple. Sa principale force n’est pas ses fonctions exclusives (pour la plongée par exemple), son bouton Action bien pratique ou son écran d’une luminosité extrême, mais son autonomie de 2-3 jours. C’est simple, une telle endurance change tout. L’Apple Watch Ultra 2 semble increvable, y compris lors de longues sessions sportives (une randonnée par exemple), ce qui permet de ne plus avoir à se soucier de la batterie.

Si la puce S9 et le double tapotement peuvent paraître accessoires, il s’agit sans aucun doute de la montre connectée la plus polyvalente du marché. Encore plus avec watchOS 10, qui fait basculer son interface dans une nouvelle ère. Si on arrive à se faire à sa grande taille, difficile de revenir sur une Apple Watch « Series ».

Le verdict

L’Apple Watch Series 9 ressemble beaucoup aux précédents modèles, mais ce n’est pas un problème. S’il est vrai que son design commence à vieillir, la montre connectée d’Apple est toujours ce qui se fait de mieux sur le marché, derrière l’Apple Watch Ultra 2. Mais son design plus conventionnel est adapté à plus de poignets, tandis que ses déclinaisons en plusieurs tailles/matériaux la rendent plus accessible. L’arrivée de watchOS 10, qui change complètement l’interface, aide aussi à donner l’impression que tout a changé.

Si vous avez une Apple Watch récente (sortie il y a moins de 3 ans), il est difficile de vous recommander le nouveau modèle. Autrement, l’Apple Watch Series 9 est ce qui se fait de mieux. Le double tapotement est d’ailleurs très amusant, puisqu’il incite à utiliser sa montre différement.

Prix et disponibilité des nouvelles Apple Watch

L’Apple Watch Series 9 en aluminium est commercialisée à partir de 449 euros (41 mm) et 479 euros (45 mm) en version Wi-Fi. Comptez 569 et 599 euros pour la même chose avec de la 4G.

L’Apple Watch Series 9 en acier inoxydable est commercialisée à partir de 799 euros (41 mm) et 899 euros (45 mm) en version Wi-Fi et 4G. Les prix peuvent varier en fonction des bracelets choisis.

L’Apple Watch Ultra 2 en titane est commercialisée au tarif unique de 899 euros (49 mm), avec Wi-Fi et 4G.

Toutes seront lancées le 22 septembre.

Nos tests des iPhone 15

Si l’actualité des smartphones vous intéresse, Numerama propose aussi un test complet de l’iPhone 15 Pro Max et des iPhone 15 et iPhone 15 Plus. Les meilleurs compagnons de l’Apple Watch.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !