C'est la planète la plus imposante du système solaire, et l'une des plus entourées de satellites naturels. Explorée à plusieurs reprises, observée par les astronomes, l'impétueuse et magistrale Jupiter surprend encore aujourd'hui les scientifiques.

La géante et gazeuse Jupiter n’a probablement pas encore dévoilé tous ses mystères. Cette planète a joué un rôle important dans notre compréhension du système solaire : au 17e siècle, lorsque ses plus grosses lunes ont été découvertes, nous avons réalisé que notre Lune n’était pas unique et que la Terre n’était pas au centre de tout. La plus grosse des planètes, aussi ravissante qu’inquiétante avec ses tempêtes colorées, continue de fasciner.

Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’impétueuse Jupiter en 20 questions.

La planète Jupiter dans le système solaire

Jupiter est la cinquième planète du système solaire, par sa distance au Soleil, et la plus grande de toutes les planètes.

Quelle est la distance de Jupiter au Soleil ?

En moyenne, la distance entre la géante gazeuse et le Soleil est de 778 millions de kilomètres, soit environ 5,2 unités astronomiques (une unité astronomique équivaut à la distance Terre-Soleil, soit environ 150 millions de kilomètres). À cette distance, il faut 43 minutes à la lumière du Soleil pour parvenir jusqu’à Jupiter.

Une hypothèse voudrait que Jupiter ne soit pas née sur son orbite actuelle, mais qu’elle se soit formée plus loin du Soleil, pour ensuite migrer vers l’intérieur du système solaire.

Jupiter dans le système solaire. // Source : Nino Barbey pour Numerama

Quelle est la distance entre la Terre et Jupiter ?

La distance entre la Terre et Jupiter varie constamment, puisque les deux planètes se déplacent sur leurs orbites respectives autour du Soleil.

La distance est la plus faible au moment où Jupiter est alignée avec la Terre et le Soleil — on dit aussi qu’elle est à l’opposition. Cela s’est produit le 20 août 2021 : Jupiter était alors à une distance de 4,013 unités astronomiques, soit environ 600 millions de kilomètres, de la Terre.

Quelle est la durée du voyage pour aller sur Jupiter ?

La durée du voyage vers Jupiter n’est pas figée, puisque les deux planètes se déplacent sur leurs orbites. En plus, cette durée dépend de l’objectif final : il faut environ 600 jours si l’on veut simplement survoler la planète, mais plutôt 2 000 jours si le but est de se placer en orbite autour.

Les caractéristiques de Jupiter

Sa taille imposante, son climat tumultueux et ses nombreux satellites sont quelques-unes des caractéristiques qui définissent Jupiter.

Quelle est la taille de Jupiter ?

Le diamètre de Jupiter est estimé à 139 822 kilomètres, soit 11 fois la taille de la Terre.

Quelle est la masse de Jupiter ?

La masse de Jupiter est de 1 898 130 000 000 000 000 000 000 000 kilogrammes. On peut aussi écrire que Jupiter fait 1,9 × 1027 kg,  soit l’équivalent de 318 masses terrestres.

Jupiter est plus de deux fois plus massive que toutes les autres planètes du système solaire additionnées.

D’où vient le nom de Jupiter ?

Tout comme Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne, Jupiter est une planète connue depuis bien longtemps, car elle est visible à l’œil nu. Son nom fait référence au dieu romain Jupiter qui gouverne le ciel. Cette appellation a sans doute été choisie, car la brillance, la blancheur et la lenteur de Jupiter pouvaient faire penser au roi des dieux.

Jupiter est-elle rocheuse ou gazeuse ?

Jupiter est connue pour être une planète géante gazeuse, par opposition aux planètes dites rocheuses (ou telluriques, que sont Mercure, Vénus, la Terre et Mars). Les planètes gazeuses (Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune) sont essentiellement formées d’hydrogène et d’hélium. On les appelle d’ailleurs aussi les planètes joviennes, en référence à Jupiter. Massives et volumineuses, elles sont assez peu denses.

À quoi ressemble la surface de Jupiter ?

Puisque Jupiter est une géante gazeuse, elle n’a pas une véritable surface solide, comme la Terre. La planète est formée principalement de gaz et de liquides qui tourbillonnent. Une sonde n’aurait pas d’endroit où se poser sur Jupiter. De toute façon, la pression et les températures sont si extrêmes dans les profondeurs de Jupiter qu’un vaisseau serait fondu et vaporisé.

Y a-t-il de la vie sur Jupiter ?

Jupiter semble assez peu hospitalière pour accueillir une forme de vie, en tout cas telle qu’on l’imagine. La pression et les températures sont extrêmes sur la géante, ce qui parait hautement incompatible avec le développement d’organismes.

En revanche, la question est bien plus pertinente dans l’environnement proche de Jupiter : certaines de ses lunes ont des caractéristiques qui ouvrent la possibilité de l’habitabilité. Europe, avec son vaste océan vraisemblablement logé sous une croûte glacée, semble être une cible prometteuse.

Y a-t-il de l’eau sur Jupiter ?

Il y a de l’eau sur Jupiter. Grâce à la mission Juno de la Nasa, il a même été possible d’estimer la quantité d’eau présente dans l’atmosphère de la planète : au niveau de l’équateur, l’eau représenterait environ 0,25 % des molécules de la chaude atmosphère de Jupiter.

Quelle est la température de Jupiter ?

La température sur Jupiter est estimée entre -161 et -108°C.

Quelles sont les conditions climatiques sur Jupiter ?

L’axe de rotation de Jupiter n’est que très légèrement incliné par rapport au plan de son orbite autour du Soleil, d’à peine 3°. La planète tourne donc presque à la verticale et ses variations saisonnières sont moins extrêmes que sur d’autres astres (comme la Terre).

Jupiter est tapissée de bandes et de taches nuageuses. Les scientifiques pensent que l’astre doit avoir trois couches de nuages différentes, étendues sur 71 kilomètres.

  • La couche supérieure serait composée d’ammoniac sous forme glacée,
  • La couche intermédiaire serait formée d’hydrosulfure d’ammonium, sous forme de cristaux,
  • La couche inférieure serait constituée de glace et de vapeur d’eau.

Quant aux couleurs que l’on peut distinguer dans les bandes de la planète, il s’agirait de panaches gazeux contenant du soufre ou du phosphore. C’est à cause de la rotation très rapide de la planète que les nuages se séparent en bandes plus ou moins sombres. Comme il n’y a pas de surface solide, les taches peuvent persister des années sur Jupiter. Certains de ses orages situés au niveau de l’équateur peuvent évoluer jusqu’à 539 kilomètres par heure.

Qu’est-ce que la Grande Tache rouge de Jupiter ?

La Grande Tache rouge est probablement la plus célèbre de toutes les tempêtes de Jupiter. Cet ovale tourbillonnant, deux fois plus large que la Terre, est observé depuis des siècles. L’énorme anticyclone, parfois surnommé « l’œil jovien », culmine à 13 000 kilomètres d’altitude. Les astronomes ne savent toujours pas expliquer précisément comment cette structure s’est formée ni comment elle s’est maintenue jusqu’à présent.

Combien de temps dure un jour sur Jupiter ?

C’est sur Jupiter que l’on trouve le jour le plus court des planètes du système solaire : il ne dure que 9 heures et 55 minutes. C’est le temps qu’il faut à la géante gazeuse pour faire un tour sur elle-même. Du fait de sa rotation si rapide, Jupiter est même aplatie aux pôles et bombée à son équateur.

Combien de temps dure une année sur Jupiter ?

Une année sur Jupiter, soit le temps qu’il faut à la planète pour faire un tour complet autour du Soleil (on parle aussi d’année jovienne) équivaut à 12 années terrestres, ou 4 333 jours.

Quelle est la gravité sur Jupiter ?

À la surface de Jupiter, la gravité représente approximativement 2,5 fois celle de la Terre.

Jupiter a-t-elle des satellites et des anneaux ?

Jupiter est bien entourée, même si elle l’est un peu moins que Saturne : elle possède (au moins) 79 lunes en orbite autour d’elle, dont 53 ont reçu un nom officiel. Les 26 autres sont donc des lunes « provisoires », car il faut encore que leur découverte soit confirmée. Les premières ont été découvertes en 1610 par Galilée, et portent ainsi le nom de satellites galiléens : il s’agit de Io, Europe, Ganymède et Callisto.

On sait également que Jupiter possède un système d’anneaux, découvert en 1979, dont on ne saisit pas parfaitement l’origine. Ils semblent constitués de poussière de comètes. Il est possible qu’ils se soient formés avec les bombardements de météoroïdes sur les lunes de Jupiter, qui auraient contribué à éjecter des matériaux dans l’espace.

Pourquoi peut-on comparer Jupiter à un mini système solaire ?

Pour plusieurs raisons, Jupiter peut faire penser à une sorte de mini système solaire. Tout d’abord, sa composition est proche de celle d’une étoile (principalement de l’hydrogène et de l’hélium, comme le Soleil). À cela s’ajoutent les nombreuses lunes qui l’entourent, ainsi qu’un système d’anneaux. Enfin, la planète est lancée dans un ballet céleste avec les astéroïdes troyens, qui partagent l’orbite de Jupiter (suivant et précédant la planète) — une mission baptisée Lucy est dirigée vers ces objets.

L’étude et l’exploration de Jupiter

À l’œil nu, aux jumelles ou à l’aide de puissants observatoires, Jupiter est une cible qui fait le bonheur des astronomes amateurs et professionnels. Plusieurs missions sont aussi allées l’explorer de plus près.

Comment peut-on observer Jupiter ?

Jupiter fait partie des planètes du système solaire que l’on peut observer sans instrument, à l’œil nu. Au gré des conjonctions avec d’autres planètes ou la Lune, certains événements astronomiques peuvent même aider à la repérer plus aisément dans le ciel. Lorsque Jupiter est à l’opposition, cela peut être une bonne période pour tenter de l’observer. Si vous possédez une paire de jumelles, vous pouvez même parfois essayer de les utiliser pour repérer les plus grosses lunes de la planète.

Les astronomes utilisent évidemment des télescopes pour étudier Jupiter. Ils ont ainsi pu voir un événement assez spectaculaire en 1994 : une collision entre la planète et une comète, Shoemaker-Levy 9. Par la suite, d’autres impacts de ce genre ont été vus.

Quelles missions ont exploré Jupiter ?

Jupiter et ses environs ont été approchés par plusieurs missions. Les premiers survols ont eu lieu dans les années 1970.

Voici la liste des diverses missions qui l’ont explorée (Jupiter était soit leur cible finale, soit sur leur passage), et leur statut actuel.

Date Nom Objectif Statut
1973 Pioneer 10 Survol, premières photos détaillées Terminé
1974 Pioneer 11 Survol, premières photos détaillées Terminé
1979 Voyager 1 & Voyager 2 Survol, découverte des anneaux En activité
1992 puis 2004 Ulysses Survol Terminé
1995-2003 Galileo Orbite, sonde entrée dans l’atmosphère de la planète Terminé
2000 Cassini-Huygens Survol, images à haute résolution Terminé
2007 New Horizons Survol En activité
2016 Juno Orbite En activité

Actuellement, seule Juno est toujours en train d’explorer Jupiter, pour le compte de la Nasa, offrant régulièrement de superbes clichés de la planète.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo