Saturne possède officiellement 82 lunes. 20 nouveaux astres en orbite autour de la planète ont été découverts. Saturne devance Jupiter et ses 79 lunes connues. Un concours est organisé pour nommer ces nouveaux objets célestes.

20 nouvelles lunes ont été découvertes en orbite autour de Saturne. L’Union astronomique internationale (IAU) a confirmé cette découverte le 7 octobre 2019. Elle porte le nombre total de lunes de Saturne à 82, indique la Carniege Institution de Washington dans un communiqué.

« Pousse toi Jupiter, Saturne est le nouveau roi des lunes », s’amuse la fondation de recherche. La planète aux célèbres anneaux devance désormais Jupiter, dont 79 lunes sont connues (des noms ont enfin été retenus pour 5 des nouvelles lunes de Jupiter). Les nouveaux astres découverts autour de Saturne font environ 5 kilomètres de diamètre. Un concours a été lancé pour proposer des noms à ces lunes. Jusqu’au 6 décembre, vous pouvez faire vos suggestions de noms dans un tweet adressé à @SaturnLunacy, sans oublier d’ajouter le hashtag #NameSaturnsMoons.

Les images d'une des lunes découvertes, la lune au mouvement prograde la plus distante. // Source : Scott Sheppard

Les images d'une des lunes découvertes, la lune au mouvement prograde la plus distante.

Source : Scott Sheppard

Comment tournent ces nouvelles lunes ?

« 17 d’entre elles gravitent autour de la planète de façon rétrograde, c’est-à-dire que leur mouvement est contraire à la rotation de la planète autour de son axe. Les 3 autres lunes gravitent de façon prograde, dans la même direction que la rotation de Saturne », explique la Carniege Institution. Parmi les lunes au mouvement prograde, 2 sont relativement proches de Saturne et mettent 2 années à en faire le tour. La troisième lune au mouvement prograde, ainsi que les lunes au mouvement rétrograde (plus éloignées de l’astre), font un tour complet en plus de 3 ans.

Pourquoi l’orbite de ces nouvelles lunes intéresse-t-elle les scientifiques ? Selon Scott S. Sheppard, astronome à la Carnegie Institution, « étudier l’orbite de ces lunes peut révéler leurs origines, ainsi que des informations sur les conditions entourant Saturne au moment de sa formation ». Les scientifiques constatent ainsi qu’il est possible de regrouper les astres en regardant l’inclinaison de leur orbite autour de Saturne.

Il y a le groupe inuit, dont font partie 2 des nouvelles lunes au mouvement prograde découvertes. Les membres de ce groupe pourraient être les restes d’une lune plus imposante qui s’est fragmentée dans le passé. De même, l’inclinaison de l’orbite des nouvelles lunes au mouvement rétrograde les rapproche d’autres lunes déjà connues de Saturne, classées dans le groupe nordique. Ses membres sont peut-être aussi les vestiges d’un plus grand corps céleste qui s’est brisé.

Les nouvelles lunes de Saturne et leurs orbites. // Source : NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute

Les nouvelles lunes de Saturne et leurs orbites.

Source : NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute

L’une des lunes est surprenante : pourquoi ?

Une des lunes au mouvement prograde est assez étonnante, car son orbite est beaucoup plus éloignée de Saturne que celle des autres lunes qui ont le même mouvement. Son tracé est représenté en vert sur l’image ci-dessus. Plusieurs hypothèses sont déjà envisagées pour expliquer cette singularité : cet astre s’est peut-être éloignée avec le temps, ou il ne fait tout simplement pas partie du groupe de lunes plus internes, dont les orbites sont tracées en bleu.

Les nouvelles lunes ont été observées grâce au télescope Subaru, installé sur l’île d’Hawaï, géré par l’Observatoire astronomique national du Japon. Grâce à ce type d’installation, les scientifiques sont en mesure d’étudier plus précisément les petites lunes qui se trouvent autour des planètes imposantes du système solaire.

Si vous participez au concours pour nommer les nouvelles lunes de Saturne, sachez enfin qu’il y a quelques règles à respecter. Tous ces astres vont devoir porter des noms qui font référence à des géants : ils doivent être inspirés par la mythologie inuite (pour 2 des lunes au mouvement prograde), par la mythologie nordique (pour 17 des lunes au mouvement rétrograde) et par la mythologie celtique (pour la dernière lune au mouvement prograde). Il est possible de vérifier si un nom est déjà attribué ici : dans ce cas, il ne pourra pas être retenu.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !