C'était dans l'air du temps depuis déjà un petit moment : face au succès massif de la Switch et au regard des marchés qu'il reste encore à conquérir, Nintendo s'est résolu à produire plus de consoles.

Nintendo n’a plus le choix : le carton de sa Switch doit être correctement alimenté. Ce faisant, la firme nippone aurait pris la logique décision d’augmenter la cadence de production. C’est tout du moins ce que rapportent nos confrères de Digitimes, qui citent des sources proches de la chaîne logistique. Nintendo aurait semble-t-il demandé à ce que deux millions de Switch sortent chaque mois des usines partagées entre Foxconn et Hodisen. Aux dernières nouvelles, l’objectif est toujours d’en vendre dix millions d’ici au 31 mars 2018. Mais c’est une prévision qui apparaît de plus en plus basse puisque le niveau de ventes ne fléchit pas.

Deux millions de nouvelles Switch tous les mois

La rumeur ne manquera pas de rassurer les intéressés visant toujours une acquisition pour Noël, alors même que Nintendo reste peu confiant quant à son aptitude à contenter tout le monde en fin d’année. Comme il est peu probable que la hausse de production soit un jour officialisée, il vaudrait mieux jouer la carte de la prudence. D’autant que les sources mentionnent quand même des approvisionnements en flux tendu de certains composants, ce qui n’aide pas à accélérer la fabrication.

Les bruits de couloir partagés par Digitimes vont même plus loin et s’attendent à ce que le rythme grimpe encore d’un cran en 2018 en raison d’un possible lancement en Chine, autorisé depuis la levée de l’interdiction des ventes de consoles datant de 2014. La Switch pourrait être disponible en Chine début d’année prochaine, sachant que Nintendo a récemment nourri un partenariat avec le géant Tencent pour gonfler le catalogue, notamment avec le très populaire Arena of Valor.

Partager sur les réseaux sociaux