Signe que les temps changent et que l’électrification se fait une place dans les mentalités, 6 des 7 modèles finalistes du prix européen « Car Of The Year  2022 » (ou « Voiture de l’année », chez nous) sont des modèles 100 % électriques.

Elles étaient 65 à postuler au titre au départ. Il ne reste désormais plus que 7 finalistes, annoncées le 29 novembre 2021, à concourir pour le prestigieux prix européen « Car Of The Year  2022 ». La grande gagnante sera dévoilée lors d’une cérémonie organisée le 28 février 2022 à Genève, et il y a quand même de grandes chances que la « Voiture de l’année » soit une voiture électrique.

La Peugeot 308 peut cependant encore créer la surprise. C’est en tout cas le seul modèle disponible avec des motorisations thermiques et une version électrifiée (hybride rechargeable), alors que ses 6 autres adversaires sont des modèles uniquement électriques, mais pas des moindres. La compétition pourrait être encore particulièrement serrée cette année.

Les 7 finalistes du cru 2022

Pour lever le mystère, voici les finalistes de l’édition 2022 :

C’est un jury composé de 58 journalistes européens qui a décidé de retenir ces 7 modèles parmi les 39 présélectionnés. Ils vont désormais attribuer des points aux différents modèles, un peu à la façon du concours de l’Eurovision, et ce, après une séance d’essai où ils réaliseront les prises en main dans les mêmes conditions et sur le même lieu.

6 des 7 finalistes de « l’Eurovision des voitures » sont des électriques

Seat Cupra el-Born

Source : Seat

6 des 7 finalistes de « l’Eurovision des voitures » sont des électriques

Ford Mustang Mach-E

Source : Ford

6 des 7 finalistes de « l’Eurovision des voitures » sont des électriques

Hyundai Ioniq 5

Source : Hyundai

6 des 7 finalistes de « l’Eurovision des voitures » sont des électriques

Kia EV6 GT

Source : Kia

6 des 7 finalistes de « l’Eurovision des voitures » sont des électriques

Peugeot 308

Source : Peugeot

6 des 7 finalistes de « l’Eurovision des voitures » sont des électriques

Renault Mégane E-Tech

Source : Renault

6 des 7 finalistes de « l’Eurovision des voitures » sont des électriques

SUV Skoda Enyaq iV

Source : Skoda

Les voitures électriques ne représentaient pourtant que 40 % des voitures retenues pour cette nouvelle étape de l’élection, on peut donc être surpris d’en retrouver autant en finale. Parmi les modèles électriques écartés de la liste des finalistes, on trouvait :

Inutile de se lancer dans un jeu de pronostics : les marchés européens (et leurs journalistes) ayant des attentes tellement différentes, il est difficile de déterminer le modèle qui a le plus de chance d’émerger au sein de ce groupe de journalistes spécialisés. Pour preuve, certaines gagnantes du « Car of the Year » n’ont pas toujours été les plus plébiscitées par les clients européens :

  • 2021 : Toyota Yaris
  • 2020 : Peugeot 208
  • 2019 : Jaguar i-Pace
  • 2018 : Volvo XC40
  • 2017 : Peugeot 3008 II

Renault Megane e-Tech : la surprise

Dans cette liste, il y a cependant un modèle qui capte notre attention, car celui-ci ne semble pas encore respecter toutes les règles d’éligibilité.

En effet, pour pouvoir concourir au titre de « Voiture de l’année », il faut respecter plusieurs critères. Un de ces critères est que le modèle doit pouvoir être essayé par le panel de journalistes avant d’intégrer cette sélection. Sauf que, pour le moment, seuls des prototypes de la Renault sont en circulation au sein de la presse.

6 des 7 finalistes de « l’Eurovision des voitures » sont des électriques

Renault Mégane E-Tech

Source : Renault

Le second point, qui à ce jour, pose problème, c’est que le modèle doit être commercialisé dans au moins 5 pays européens avant le 31 décembre. Or Renault Megane e-Tech n’est pour le moment qu’en précommande, aucune commercialisation officielle n’a démarré. Il est cependant fort probable que ce ne soit qu’une question de jours pour que les tarifs soient officialisés et que les commandes soient ouvertes sur au moins 5 marchés.

On imagine bien que si Renault Megane e-Tech est finaliste du Car Of The Year 2022, c’est que le fabricant a pris des engagements pour respecter les critères d’éligibilité. Reste à voir si ce démarrage tardif ne portera pas préjudice à ce modèle, par rapport aux autres concurrents finalistes.

Nous aurons la réponse lors de la présentation des résultats, et donc des différents points attribués, le 28 février prochain.