Ce qui devait arriver arriva : Tesla a officialisé une nouvelle version de la Model 3, qui bénéficie d’un premier vrai rafraîchissement. Il y a des changements aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur de la voiture électrique.

Le salon de Munich ouvrira ses portes le 5 septembre 2023. Mais, Tesla a un peu d’avance. Dans un communiqué envoyé à la presse le premier jour du mois, l’entreprise américaine a officialisé la nouvelle version de la Model 3, longtemps connue sous le nom de code Highland, six ans après son arrivée. Il s’agit d’un restylage comme on a l’habitude d’en voir sur le marché automobile. Ce qui veut dire : en profondeur, il s’agit toujours d’une berline 100 % électrique.

Les ingénieurs de Tesla se sont retroussé les manches pour marquer une vraie rupture entre l’ancienne et la nouvelle génération de la Tesla Model 3. À l’intérieur comme à l’extérieur, de nombreux changements sont à signaler. Le but est d’améliorer la qualité perçue (matériaux de meilleure facture), de renforcer l’aérodynanisme (donc l’autonomie) et, bien sûr, d’offrir plus de confort aux futurs propriétaires. Pour la gamme, c’est un sacré plus.

Tesla Model 3 (2023) // Source : Tesla
Les deux nouveaux coloris de la Tesla Model 3 (2023). // Source : Tesla

Tout ce qui change à l’extérieur de la Model 3

Des lignes plus racées

Fini le petit nez de la Model 3 légèrement retroussé. La nouvelle Model 3 s’affirme avec une face avant bien plus agressive, presque moins avenante. « Des lignes plus aiguisées et des surfaces de carrosserie optimisées réduisent la résistance aérodynamique », explique Tesla. Grâce à un travail sur le design (bouclier avant et arrière modifié, portes plus creusées, capot différent), le coefficient de traînée est désormais donné à 0,219 — contre 0,255.

Au niveau des mensurations, la Model 3 s’allonge un petit peu (4,72 mètres, soit environ 2 centimètres de plus), mais conserve sa largeur (1,85 mètres) et sa hauteur (1,45 mètres).

Nouvelle Model 3 Ancienne Model 3

Nouvelle signature lumineuse

La Model 3 paraît aussi plus agressive grâce à une nouvelle signature lumineuse, bien plus fine à l’avant. À l’arrière, les phares sont toujours en forme de lettre C, mais s’intègrent beaucoup mieux dans le coffre avec des « couleurs plus lumineuses » (dixit Tesla).

Signature lumineuse avant :

Tesla Model 3 (2023) // Source : Tesla
Tesla Model 3 (2023). // Source : Tesla

Signature lumineuse arrière :

Tesla Model 3 (2023) // Source : Tesla
Tesla Model 3 (2023). // Source : Tesla

Deux nouvelles couleurs

Tesla profite de cette nouvelle Model 3 pour introduire deux coloris : Rouge Ultra et Gris Stealth. Ce seront les couleurs les plus chères de la gamme, matérialisées par une option facturée 2 000 € (contre 1 200 € pour du noir, par exemple).

Tesla Model 3 (2023) // Source : Tesla
L’arrière de la Tesla Model 3 (2023). // Source : Tesla

Tout ce qui change à l’intérieur de la Model 3

Révolution : il y aura un éclairage d’ambiance

Tesla veut apporter un peu de chaleur à son habitacle que beaucoup décrivent comme étant sans âme. Une fine bande de lumière qui parcourt l’ensemble de la planche de bord en textile et se prolonge sur les portes suffira-t-elle à modifier cette perception ? En tout cas, elle sera personnalisable.

Notons qu’on a toujours le choix entre un intérieur noir (de série) ou blanc (+ 1 190 €).

Intérieur de la Tesla Model 3 (2023) // Source : Tesla
L’intérieur de la nouvelle Model 3 : bande lumineuse et volant sans comodo. // Source : Tesla

Pas de Yoke, mais plus aucun comodo

Tesla n’a pas osé refaire le coup du Yoke de série. Mais, l’entreprise risque quand même de diviser avec son choix de proposer un volant privé de ses comodos. Toutes les commandes, notamment les clignotants, prennent place au centre avec des touches haptiques (héritage du Yoke). Comme sur la Model S et la Model X, pour faire avancer ou reculer la voiture, il faudra utiliser l’écran central ou faire confiance à la fonction Smart Shift (qui sélectionne normalement le bon mode, par exemple, si vous avez un obstacle en face de vous).

Sièges ventilés et habitacle plus silencieux

Sur la partie confort, Tesla vante l’insonorisation améliorée, grâce à du double vitrage qui n’est plus seulement proposé à l’avant (à l’arrière aussi, ainsi que pour le toit panoramique). Les joints de porte sont également plus isolants.

Autre élément de confort : les sièges à l’avant sont ventilés en plus d’être chauffants. À l’arrière, ils sont uniquement chauffants.

Tesla Model 3 (2023) // Source : Tesla
Du verre renforcé partout pour plus de silence, et un accoudoir central plus imposant à l’arrière. // Source : Tesla

Un petit écran à l’arrière

La Model 3 imite encore la Model S, avec l’introduction d’un petit écran de 8 pouces à l’arrière. Il permettra de contrôler certaines options de confort, mais aussi d’accéder à des fonctions de l’infodivertissement (comme YouTube). À l’avant, on conserve un écran central de 15,4 pouces aux bords affinés. Pour le son, la Model 3 Propulsion s’appuie sur 9 haut-parleurs et un caisson de basse. La dotation passe à 17 haut-parleurs et double le nombre de subwoofer sur la déclinaison Grande Autonomie. Le tout est piloté par un ordinateur offrant une puissance comparable à la PS5.

Tesla Model 3 (2023) // Source : Tesla
Un petit écran à l’arrière // Source : Tesla

Un peu plus de rangement

Le coffre, toujours électrique, passe de 561 à 594 litres. En revanche, il n’y a toujours pas de hayon. Le frunk, lui, offre un espace de stockage supplémentaire de 88 litres (aucun changement).

À l’intérieur, la console centrale a été repensée avec des grands espaces de rangement. On retrouve toujours des tapis de recharge pour deux smartphones.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !