On pourrait penser que le marché de la voiture électrique est assez homogène en Europe. Pourtant, il y a plusieurs différences assez marquées en tête des classements entre la France et le reste de l’Europe.

Le classement des 50 voitures électriques les plus immatriculées en Europe en 2022 a été publié par Jato Dynamics le 7 février 2023. Nous avons décidé de le comparer avec le classement des immatriculations de la France pour la même période. Si plusieurs tendances sont partagées par les clients de voitures électriques de tous les pays européens, en France plusieurs différences sont assez prévisibles, quand d’autres sont un peu plus surprenantes.

Un peu de chauvinisme, des choix dictés par les aides à l’achat, des problèmes de stocks prévus pour France, tous ces éléments combinés contribuent, au moment d’acheter ou de louer une nouvelle voiture électrique, à favoriser des modèles différents de nos voisins.

Tesla n’est pas le leader incontesté des voitures électriques en France

Si Tesla arrive ponctuellement en tête des classements mensuels des ventes en France, sur l’ensemble de la période 2022, sa position dominante n’est plus aussi nette. La Tesla Model 3 n’arrive qu’en 3e position avec 17 005 immatriculations sur le classement annuel français, et le Model Y n’atteint que la 8e place avec 11 892 véhicules immatriculés.

C’est une différence assez importante avec le reste de l’Europe, où le Model Y domine très largement le reste des concurrents avec 137 052 véhicules, devant la Model 3, en deuxième place, avec 91 475 voitures livrées.

La France se démarque donc en ayant toujours privilégié la berline au SUV, mais également par le fait que le constructeur Tesla ne domine plus les marques françaises de plusieurs longueurs d’avance. La hausse des prix de la Model 3, et l’arrivée tardive du Model Y propulsion n’auront pas inversé la tendance. Il faut dire que le bonus écologique à 47 000 € est un argument très présent dans le choix des ménages français pour acheter une voiture électrique, or les Tesla n’en bénéficiaient plus en 2022.

Les Volkswagen ID.3 et ID.4 bien moins plébiscitées chez nous

Si les deux modèles allemands sont dans le top 5 au niveau de l’Europe, avec Volkswagen ID.4 en tête, ils ne sont qu’en 12e et 17e place en France. Encore une fois, malgré une offre commerciale plus large et avantageuse sur le SUV ID.4, c’est la berline compacte ID.3 qui est tête des ventes en France.

Mise à jour des Volkswagen ID.  // Source : Volkswagen
Volkswagen ID.4. // Source : Volkswagen

Volkswagen ID.5, qui n’est pas dans le top 20, fait étrangement une meilleure entrée dans le classement français, où il apparait en 27e place, tandis qu’au niveau européen, il n’est que 31e.

Moins de SUV familiaux dans le classement français

On dit souvent que la taille ne compte pas, mais quand il s’agit de SUV, on voit une différence. Surtout lorsque l’on observe le comportement d’achat des Français vis-à-vis des SUV familiaux, par rapport aux autres pays européens.

Le Tesla Model Y apparait bien dans les 15 premiers véhicules immatriculés en France. Mais, les Volkswagen ID.4, Skoda Enyaq, Hyundai Ioniq 5, qui sont autour des 4,60 m, apparaissent plus loin dans le classement en France en comparaison au reste de l’Europe. Ils y sont notamment portés par les marchés du nord de l’Europe.

Toutefois, pour les SUV urbains et de taille intermédiaire, le match est beaucoup plus serré entre la France et l’Europe, où l’on retrouve beaucoup de références communes en haut du classement : Hyundai Kona, Kia Niro, Opel Mokka-e. En France, on retrouve aussi le Peugeot e-2008 et le MG ZS, alors qu’en Europe, on opte plutôt pour le Volvo XC40.

La France offre encore une part belle aux citadines électriques (Peugeot e-208, Fiat 500, Opel Corsa-e, Mini), n’en déplaisent aux constructeurs qui veulent nous vendre des grands SUV.

La Fiat 500 électrique est un succès en Europe // Source : Fiat
La Fiat 500 électrique est un succès en Europe. // Source : Fiat

Pas de voiture chinoise dans le top 20 européen

Il n’y a pas de véhicule chinois dans le top 20 européen, à moins de classer Polestar dans les marques chinoises ou européennes — spontanément, on la classe plutôt comme suédoise. Cette marque dérivée des produits Volvo, mais appartenant au chinois Geely, est un entre-deux peu évident à classer. Elle apparait en 16e place du classement avec sa Polestar 2, qui n’est par ailleurs toujours pas commercialisée en France.

Si l’on observe le top 20 français, on trouve le premier modèle du constructeur MG. Si l’on pousse un peu plus loin dans le classement avec le top 30, MG place trois de ses modèles en France, mais aucun en Europe. Il faut regarder après les positions 30 pour trouver le MG ZS à l’échelle européenne, puis les autres. Il faut dire que la France a démarré très fort avec MG, bien plus que les pays voisins. C’est en tout cas le groupe chinois qui a le mieux commencé son expansion en Europe.

MG ZS EV // Source : MG Motor
MG ZS EV. // Source : MG Motor

La France privilégie les modèles abordables

Malgré des baisses successives du bonus écologique, on observe toujours la même tendance depuis plusieurs années. Les Français favorisent les modèles les plus abordables du marché. Alors qu’au niveau européen de nombreuses références plus premium sont visibles dans les 30 premières positions du classement, en France, elles sont bien bien moins classées.

Même si beaucoup de ces modèles ont augmenté leurs prix au deuxième semestre 2022, on trouve majoritairement des références dont les tarifs ont été inférieurs à 35 000 €. Au niveau européen, la moyenne semble plus élevée, ce qui n’est pas surprenant avec le pouvoir d’achat des pays nordiques.

Dacia Spring avec la calandre 2023 // Source : Raphaelle Baut
Dacia Spring avec la calandre 2023. // Source : Raphaelle Baut

Surprise : Zoé marche toujours fort en Europe, malgré une baisse

En France, la Renault Mégane dépasse désormais les ventes de Zoé depuis le mois de novembre. Toutefois, à l’échelle européenne, Zoé est toujours devant la nouvelle Mégane électrique. La Renault Zoé a pourtant perdu près de 50 % de ses immatriculations depuis 2021, elle qui était à la seconde place du classement européen l’année dernière.

À noter qu’un peu plus de 3 400 véhicules séparent Mégane de Zoé en France, avec Mégane en tête, et qu’un peu plus de 3 000 véhicules séparent Zoé et Mégane en Europe, avec Zoé en tête.

Les voitures du top 20 en France, absentes du top 20 européen

Dans le top 20 des voitures électriques françaises, on trouve :

On retrouve cependant trois de ces modèles : Twingo, E-2008 et Corsa-e, à peine plus loin que le top 20. À l’inverse, dans les 20 modèles électriques les plus vendus en France, on ne trouve pas ces références bien classées au niveau européen :

Des classements qui pourraient différer selon la production des marques

En dehors du prix, un autre facteur, moins dépendant du choix du client, peut jouer sur ces écarts entre la France et le reste de l’Europe : le quota de véhicules alloués au marché français. Alors que de nombreux constructeurs peinent à produire les véhicules pour répondre à la demande, tous les pays n’ont pas accès au même nombre de véhicules à la sortie des chaînes de production.

Par exemple, Kia France avait vendu sa dotation d’EV6 de 2022 en très peu de temps, ce qui a incité certains clients à devoir attendre l’année suivante pour espérer recevoir leur commande. Hyundai, avec le Ioniq 5, s’est trouvé dans la même situation. Les classements pourraient donc être différents si certains modèles n’avaient pas de restriction pour être livrés en France.

Le top 20 des immatriculations françaises et européennes de voitures électriques en 2022

Modèleimmatriculations FRModèleImmatriculations EU
1Peugeot e-20819 219Tesla Model Y137 052
2Dacia Spring18 326Tesla Model 391 475
3Tesla Model 317 005Volkswagen ID.467 490
4Renault Megane-E15 580Fiat 50066 198
5Fiat 50015 163Volkswagen ID.353 015
6Renault Twingo12 655Skoda Enyaq49 566
7Renault Zoe12 180Dacia Spring48 535
8Tesla Model Y11 892Peugeot e-20846 616
9Peugeot 20087 174Hyundai Kona41 226
10Hyundai Kona6 522Kia Niro38 522
11Mini hatch5 809Hyundai Ioniq537 312
12Volkswagen ID.34 256Renault Zoe35 706
13Kia Niro3 979Mini Hatch34 764
14Citroen E-C43 858Renault Megane32 641
15Kia EV63 032Cupra Born32 405
16M.G. ZS2 828Polestar 231 734
17Volkswagen ID.42 757Volvo XC4029 066
18Opel Corsa-e2 511Nissan Leaf28 816
19Nissan Leaf2 410Kia EV628 786
20Opel Mokka-e2 379Opel Mokka-e28 303
Chiffres AAA Data pour la France et Jato pour l’Europe
Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !