Grandement mise en avant par les Superchargeurs de Tesla, la technologie « Plug & Charge », ou « autorecharge » en français, se développe à vitesse grand V. Zoom sur cette technologie qui améliore l’expérience de la recharge.

En plein essor, la voiture électrique devient de plus en plus prisée par les automobilistes. L’amélioration des performances des véhicules électriques, et de leur autonomie, y joue un rôle majeur au fil des années. Mais s’il y a bien un point où la voiture électrique ne semble pas avoir autant avancé, c’est sur la manière de procéder à la recharge d’une voiture électrique hors de son domicile.

Le réseau de bornes de recharge publiques n’est pas sans poser quelques difficultés aux automobilistes circulant en voitures électriques : manque de bornes, points de charge en panne, problèmes pour procéder au paiement… Les années passent et les progrès peinent à être visibles. Pourtant, le réseau de bornes rapides commence à se densifier sur l’ensemble du territoire. Et avec lui, apparaît aussi de nouvelles stations compatibles « Plug & Charge », une solution qui simplifie vraiment la recharge.

Le « Plug & Charge », c’est quoi et comment ça marche ?

La fonction « Plug & Charge » permet au conducteur d’un véhicule électrique récent de recharger sa voiture en la branchant tout simplement à une borne rapide, sans avoir à présenter un badge RFID ou sa carte de paiement pour procéder au règlement.

La transaction entre l’opérateur et le conducteur s’effectue sans aucune action de la part des deux parties : la borne de rechargement et la voiture communiquent entre elles, grâce à un protocole sécurisé, jusqu’à ce que le véhicule soit rechargé. Le montant est ensuite facturé directement à l’automobiliste.

Tesla Model 3 en charge rapide // Source : Raphaelle Baut pour Numerama
Tesla Model 3 en charge rapide // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

À l’exception des Tesla sur le réseau de superchargeurs Tesla, l’automobiliste aura généralement besoin au préalable d’identifier son véhicule auprès de l’opérateur concerné. Cette étape se fait à l’aide de l’application du réseau ciblé. Ensuite, la voiture sera automatiquement reconnue.

Certains constructeurs, comme Ford, intègrent la fonction « Plug & Charge » de manière native. Les réglages se font alors directement dans la gestion du véhicule et sont compatibles avec les réseaux partenaires sans manipulation supplémentaire.

Quels sont les opérateurs qui proposent le « Plug & Charge »  en France ?

Fonctionnalité très pratique pour les automobilistes, le « Plug & Charge » est déjà proposé par plusieurs opérateurs sur le marché de la recharge rapide. En France, les réseaux de Fastned, Ionity et Electra sont les plus connus à avoir activé cette solution.

Le premier à avoir introduit cette technologie est Tesla. La société d’Elon Musk est une des figures incontournables de la voiture électrique et le premier constructeur à avoir développé ses propres stations Superchargeurs dans le monde entier. Dès le départ, les modèles Tesla n’ont eu qu’à se brancher pour lancer une recharge sur le réseau de la marque, que la charge soit gratuite ou payante. Par contre, cette authentification automatique ne fonctionnait jusqu’à présent que pour les superchargeurs Tesla.

Le réseau de superchargeurs a longtemps été réservé aux voitures de la marque, mais de plus en plus de stations Tesla sont désormais accessibles aux véhicules des autres constructeurs, dès lors qu’ils sont équipés d’une prise CCS. Les conducteurs concernés ne peuvent hélas pas profiter du « Plug & Charge », ils doivent passer par l’application Tesla pour procéder au déclenchement et au paiement de leur charge.

Tesla Model X au superchargeur // Source : Tesla
Tesla Model X au superchargeur // Source : Tesla

Ionity a été le premier opérateur multimarque à ouvrir le bal en 2021, annonçant le déploiement de cette technologie sur ses bornes européennes pour plusieurs marques de véhicules compatibles, comme Porsche, Mercedes ou encore Ford.

En 2022, c’est au tour de la société néerlandaise Fastned d’entrer dans la danse, avec son « Autocharge » amélioré. Et comme la plupart des véhicules capables de se recharger chez Ionity, la majorité des véhicules éligibles au « Plug & Charge » peuvent bénéficier de l’« Autocharge » de Fastned.

Enfin, Electra a officialisé en mars 2023 la mise en place de la fonctionnalité au sein de son réseau de recharge. L’opérateur français dispose d’une cinquantaine de stations à travers la France, avec un développement prévu dans l’Hexagone (et chez certains voisins) dans les mois à venir.

Une fonctionnalité pour tous les véhicules ?

En pleine phase de développement chez différents opérateurs, la fonctionnalité « Plug & Charge » n’est pas encore disponible pour l’ensemble des véhicules électriques sur le marché. Les véhicules ne disposant pas d’une prise combo CCS (ChaMedo et Type 2) ne peuvent pas en bénéficier.

Recharge de la Porsche Taycan // Source : Porsche
Recharge de la Porsche Taycan sur la prise CCS // Source : Porsche

Pour que l’autocharge fonctionne, il faut que le véhicule dispose d’un identifiant unique, qui correspond à un fonctionnement similaire à la norme ISO 15118. Les constructeurs ont bien compris qu’ils ont tout intérêt à rendre le « Plug & Charge » le plus universel possible. En 2022, BMW a annoncé travailler sur la possibilité de gérer des contrats multiples avec les opérateurs de recharge, pour aller encore plus loin dans la simplification de la recharge.

Chez Ionity, les constructeurs membres du consortium ont été les premiers à avoir accès au « Plug & Charge » comme Porsche, Audi, Mercedes, BMW, Ford et Volkswagen.

Recharge sur le réseau Fastned // Source : Raphaelle Baut pour Numerama
Recharge sur le réseau Fastned // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

De son côté, Fastned indique dans sa FAQ plusieurs modèles électriques qui ne peuvent pas bénéficier du système « Autocharge » sur son réseau, citant notamment les modèles suivants (liste non exhaustive) :

  • Audi e-tron (modèle 2018, ne peut être garanti pour le modèle 2019) & Q4 e-tron
  • Cupra Born
  • Maxus eDeliver
  • Mazda MX-30
  • Volkswagen e-Up!, e-Golf, ID.3, ID.4 & ID.5, ID.Buzz
  • Seat Mii electric
  • Skoda Citigo e-iV & Enyaq iV
  • BMW iX1 & BMW i7
  • Rolls-Royce Spectre EV

En phase de devenir une norme lors de la fabrication des véhicules électriques, la fonctionnalité « Plug & Charge » pourrait changer la donne pour simplifier la recharge sur les réseaux publics. Fini le casse-tête pour trouver quel badge ou quel moyen de paiement est accepté par la borne. Cela serait un vrai plus pour faciliter la transition vers la voiture 100 % électrique pour les automobilistes les plus hésitants.

Restez branché à l’actualité de la mobilité électrique. Abonnez-vous à Watt Else, la newsletter hebdomadaire et gratuite de Numerama, garantie 100 % sans langue de bois sur la mobilité de demain.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.