Fiat vient de réorganiser sa gamme de finitions pour la 500 électrique. Sauf que la marque italienne en a profité pour procéder une augmentation des prix de plusieurs milliers d’euros. Une mise à jour des tarifs qui ne passe clairement pas inaperçue sur cette petite citadine.

La Fiat 500 électrique a vu ses ventes augmenter, jusqu’à arriver sur le podium des ventes françaises et européennes de voitures électriques depuis plusieurs mois. Son style et sa praticité ont séduit les acheteurs. Son prix a été aussi un bon argument en sa faveur, puisque ce modèle débutait autour de 25 000 € (avant bonus écologique). Sauf qu’il y a eu du changement ce 15 septembre 2022, comme l’ont détecté Automobile Propre. Fiat vient d’actualiser son configurateur… et l’entrée de gamme Fiat 500e est désormais de 30 400 €.

Tesla n’est pas le seul à avoir des variations de prix importantes. Le ticket d’entrée minimum pour la Fiat 500e vient de passer en une journée de 25 400 € à 30 400 €, soit 20 % d’augmentation.

Une refonte de la gamme qui passe de 6 à 3 finitions

C’est la réorganisation dans les finitions qui justifierait en partie la hausse de l’entrée de gamme de la Fiat 500 électrique de plus de 5 000 €. La plus petite finition s’efface au profit d’une version qui propose un peu plus d’équipements. Il n’en reste pas moins que l’ensemble des prix de la gamme 500 électrique ont quand même bien augmenté.

Jusqu’à maintenant, la gamme Fiat 500 électrique se composait de 6 finitions : Action, Action Plus (ou passion), RED, Icône, Icône Plus et La Prima. Certaines finitions étaient associées uniquement à l’une des deux motorisations : 70 kW avec batterie de 23,8 kWh ou 87 kW avec la batterie 42 kWh. Enfin, si vous vous intéressiez à la carrosserie cabriolet ou 3+1, le choix des finitions et des motorisations étaient encore différents. Si vous en perdez votre latin, c’est normal. C’est bien pour cette raison que cette refonte de la gamme est probablement une bonne chose.

essai de la nouvelle FIat 500 // Source : Raphaelle Baut pour Numerama
essai de la nouvelle FIat 500 // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

Désormais, vous aurez à choisir entre 3 finitions : « nouvelle 500 », RED et La Prima. Celles-ci sont disponibles pour toutes les motorisations et carrosseries, à une exception près avec la finition RED qui n’est pas disponible sur la version 3+1.

Il faudra cependant faire attention sur la nouvelle finition d’entrée de gamme, certains éléments inclus auparavant (dans une finition comme Action Plus) deviennent des packs optionnels affichés à 1 200 €. Le pack confort et le pack tech peuvent être intéressant, mais ils font encore grimper la note de plus de 2 400 €.

Les nouveaux prix de Fiat 500 électrique de septembre 2022

Nous avons listé les tarifs de la nouvelle gamme pour vous aider à y voir plus clair :

Carrosserie – FinitionMotorisation 70 kW
(batterie 23,8 kWh)
Motorisation 87 kW
(batterie 42 kWh)
Berline – nouvelle 50030 400 €33 900 €
Berline – RED31 400 €34 900 €
Berline – La Prima35 000 €38 500 €
3+1 – nouvelle 50032 400 €35 900 €
3+1 – La Prima37 000 €40 500 €
Cabriolet – nouvelle 50033 800 €37 300 €
Cabriolet – RED34 800 €38 300 €
Cabriolet – La Prima38 400 €41 900 €

De nombreuses déclinaisons ont été créées dans cette évolution de la gamme. Jusqu’à présent, les versions La Prima étaient réservées à la plus grande batterie (42 kWh), alors que RED et l’entrée de gamme n’étaient disponibles que sur la petite batterie (23,8 kWh). Vous pouvez maintenant opter pour une 500 avec la petite batterie, mais avec une finition haut de gamme. Vous pouvez aussi avoir accès à la version cabriolet, ou 3+1, avec la petite batterie et la finition la plus simple.

Fiat 500
Fiat 500 « 3+1 » // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

Il n’en reste pas moins que sur les finitions qui sont restées identiques au catalogue, les tarifs affichés ont pris un sacré coup de chaud. Les finitions RED et La Prima ont vu leurs prix bondir de 3 000 € par rapport aux tarifs, déjà sensiblement augmentés, du 1er janvier 2022.  

 Berline 23,8 kWh (entrée de gamme)Berline La Prima 42 kWh
Avril 202124 500 €34 900 €
Janvier 202225 400 € (+ 900 €)35 900 € (+ 1 000 €)
Septembre 202230 400 € (+ 5 000 €)38 500 € (+ 2 600 €)

Tous les modèles électriques subissent des augmentations

Cette augmentation des tarifs de Fiat est assez importante, les prix ont gonflé entre 10 et 20 % selon les finitions. Mais Fiat est loin d’être le seul constructeur automobile à augmenter ses prix. On l’avait bien sûr observé chez Tesla, et d’autres marques américaines comme Rivian ou Lucid.  On a pu aussi remarquer que des marques, comme Volkswagen, avait refaçonné leurs gammes et profité de l’occasion pour en augmenter les tarifs.

Le low cost Dacia n’est pas en reste, puisque la Spring est passée en quelques mois de 16 990 € à 19 800 € pour sa configuration de base.

Paradoxalement, alors que nombre de marques revoient leurs prix à la hausse, le constructeur chinois MG vient d’annoncer une nouvelle MG4 à partir de 28 990 €. La clientèle va finir par avoir du mal à comprendre comment une berline compacte peut s’afficher moins cher qu’une mini-citadine, comme la 500, qui dépasse désormais les 30 000 €. Pas simple !

La zone de turbulence des prix des voitures électriques n’est pas terminée. Les matières premières et les couts de production continuent de flamber. Tout cela a un impact important, notamment concernant le tarif des batteries, qui composent une bonne partie du prix de vente d’un véhicule électrique.

Moral de l’histoire, si une voiture électrique vous plaît, ne tardez pas trop à vous décider. Entre la baisse du bonus de 1 000 € en 2023 et la hausse des matières premières, qui vont se répercuter sur les prix, parier actuellement sur une baisse du tarif des véhicules électriques d’ici à la fin de l’année, nous semble un peu risqué.