Microlino vient d’ouvrir son configurateur en ligne pour la Suisse, et donne ainsi une première indication des tarifs de sa micro-citadine. Et elle est moins chère que ce que l’on pouvait penser.

Avec son look rétro et sa porte frontale, ce véhicule électrique urbain à deux places attire l’œil. La Microlino mesure seulement 2,52 m de long (soit 10 cm de plus qu’une Citroën AMI) et affiche un poids contenu. Elle embarque de petites batteries comprises entre 6 et 14 kWh (selon la version) et un moteur d’une puissance maximale de 19 kW, des éléments qui semblent parfaitement convenir pour un usage urbain, tout en offrant plus de possibilités qu’une Citroën AMI.

La présentation détaillée cette Microlino nous avait laissé penser qu’elle serait vendue à un tarif plutôt salé pour une micro-citadine électrique. Même si le tarif n’est pas aussi abordable que peut l’être celui d’une Citroën AMI, imbattable sur ce domaine, les premiers prix communiqués par la marque suisse sur son configurateur sont plutôt une bonne surprise.

microlino
Microlino Pioneer // Source : Micro

Quels tarifs pour la Microlino ?

En Suisse, premier pays à pouvoir commander la Microlino, le prix d’appel de la version entrée de gamme est annoncé à 14 990 CHF (environ 14 400 €). Pour le reste de l’Europe, la marque donne un premier tarif de 12 500 € hors TVA, soit environ 15 000 € TTC pour la France. La marque indique cependant qu’il pourrait y avoir quelques nuances selon les pays. Le prix définitif sera communiqué à l’ouverture des ventes sur le marché concerné.

Si l’entrée de gamme s’affiche à 15 000 €, la version de lancement, Microlino Pioneer, est par contre affichée à un peu plus de 20 000 €. Cette version de lancement, bien équipée, correspond aux tarifs des premières voitures électriques disponibles en France.

Pour un usage purement urbain et un budget proche, Microlino ou Spring ?

La Dacia Spring est la voiture électrique la plus abordable disponible en France. Moins chère que la e-Up de Volkswagen, la Fiat 500e ou que la Smart EQ, la Dacia Spring attire les clients grâce à un tarif débutant en dessous des 20 000 € (avant déduction du bonus).

La Dacia Spring est disponible dès 19 290 € pour sa version confort et 20 790 € pour la version confort plus. Son prix a sensiblement grimpé depuis le début de sa commercialisation, mais elle reste l’un des véhicules électriques les plus abordables en France une fois les aides déduites. Avec une autonomie limitée, un style rustique et des performances modestes, c’est un véhicule qui s’adresse à un usage urbain, voire périurbain.

etrophees_2022_daciaspring
Au volant de la Dacia Spring // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

Nous avons donc deux véhicules électriques diamétralement opposés sur le papier, mais avec un usage et un prix relativement similaire, alors pourquoi ne pas lancer un match improbable :

MicrolinoDacia Spring
Vitesse maximale90 km/h120 km /h
Puissance19 kW (max) – 12,5 kW33 kW
Couple89 Nm125 Nm
Poids497 à 535 kg970 kg
Batterie6, 10.5 ou 14 kWh26.8 kWh
Coffre230 l270 l
0 à 50 km/h5 secondes5,8 secondes
Autonomie91 à 230 km230 à 305 km

Si l’on juge le style extérieur et intérieur, la Microlino remporte la comparaison haut la main. Si l’on s’arrête à l’aspect pratique, c’est la Dacia Spring qui va l’emporter avec ses 4 places, un coffre plus grand, et surtout un accès plus facile à l’intérieur de la voiture.

salon-auto-lyon_spring
Dacia Spring au salon auto de Lyon // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

Pour les performances, même si les spécificités techniques donnent un avantage à la Dacia Spring sur le papier, dans un usage urbain, la Microlino doit se révéler bien plus pertinente.

Enfin, à la rédaction de Numerama, on adore ce qui sort un peu de l’ordinaire, alors le « pod » si particulier nous touche partuclièrement. La Microlino nous fait vibrer, même si la Dacia correspond bien plus à des usages multiples et touchera un public bien plus large.

Microlino-Dolce
Microlino Dolce // Source : Microlino