Forcément, un tarif annoncé en 2020 pouvait difficilement perdurer sans hausse en 2022. Lucid vient d’annoncer une augmentation de ses tarifs pour plusieurs de ses versions à partir du 1er juin 2022.

Profitant de l’annonce de ses résultats commerciaux et financiers du premier trimestre, Lucid a annoncé une hausse des tarifs de plusieurs versions de s Lucid Air. Le concurrent de la Tesla Model S va être augmenté de 10 % de son prix de vente, une mauvaise nouvelle pour ceux qui attendaient avec impatience l’arrivée de la Lucid Air en Europe.

10 à 13 % d’augmentation selon la finition

Le PDG de Lucid a immédiatement cherché à rassurer ceux qui ont déjà commandé une Lucid Air : « Le monde a radicalement changé depuis que nous avons annoncé pour la première fois les prix de Lucid Air en septembre 2020, mais je tiens à rassurer nos détenteurs de réservations existantes que nous honorerons les prix actuels pour eux ainsi que pour toute nouvelle réservation effectuée avant la fin du mois. »

Les réservations en cours ne seront pas concernées par la hausse des prix annoncés. Seules les nouvelles commandes réalisées à partir du 1e juin 2022 le seront. Le PDG de Lucid a souhaité éviter la même déconvenue que Rivian, qui avait annoncé une hausse rétroactive des tarifs pour les réservations en cours, avant que le PDG de Rivian ne fasse finalement marche arrière devant la fronde des clients concernés.

Lucid Air
Lucid Air // Source : Lucid Motors

Pour Lucid, les nouveaux tarifs des différentes finitions se décomposent ainsi :

  • Air Pure passe de 77 400 $ à  87 400 $ (+13%)
  • Air Touring passe de 95 000 $ à 107 400 $ (+13 %)
  • Air Grand Touring passe de 139 000 $ à 154 000 $ (+10 %)

Par contre, pour les Européens qui attendaient avec impatience l’arrivée de la nouvelle marque, c’est la douche froide. Il est peu probable de voir arriver la Lucid Air Pure d’entrée de gamme à moins de 95 000 € pour la France (une fois ajoutée la TVA).

Une arrivée en Europe dès l’été

Selon le site Autocar.co.uk, Lucid a confirmé qu’il prévoit de commencer son expansion en Europe cet été. Selon toute vraisemblance, son premier point vente devrait se situer en Allemagne. Puis la marque espère rapidement se développer sur d’autres pays : en Autriche, en Belgique, au Danemark, en Finlande, en Islande, en Italie, à Monaco, aux Pays-Bas, en Espagne, en Suède, en Suisse et dans la très importante Norvège, où les véhicules électriques dominent les ventes.

La France n’a pas été citée dans les premiers pays visés, mais il n’est pas à exclure une implantation de la marque d’ici à la fin de l’année.