Vous venez de recevoir une injection pour votre dose de rappel de vaccin contre le covid ? Voilà tout ce qu’il faut savoir, faire ou ne pas faire maintenant que vous avez un nouveau schéma vaccinal complet.

La dose de rappel de vaccination contre le covid est désormais ouverte à tous les Français et Françaises majeures, comme l’a annoncé Olivier Véran le 25 novembre 2021. Les réactions n’ont pas trainé : 1,2 million de rendez-vous ont été pris dans la foulée, contraignant désormais certains à patienter à nouveau pour obtenir des créneaux de réservation.

Si vous faites partie de celles et ceux qui sont parvenus à prendre un rendez-vous dès cette fin novembre ou en décembre, vous allez probablement bientôt passer à nouveau par la case « piqure », ou venez d’y passer. Les recommandations post-vaccination sont globalement les mêmes qu’après les deux premières doses, mais il y a quelques nouvelles subtilités à prendre en compte, notamment au niveau du pass sanitaire.

Voici ce qu’il faut savoir après la 3e dose de rappel du vaccin.

Y aura-t-il des effets secondaires après la 3e dose ?

Cela a été dit et répété par l’entièreté du corps médical : les effets secondaires liés aux vaccins sont normaux, et peuvent varier d’une personne à l’autre. Cette nouvelle dose du vaccin fonctionnera exactement de la même manière que les autres : votre système immunitaire est stimulé par cette injection, et vos anticorps sont mobilisés, comme si vous étiez malade. Le corps peut donc par exemple monter en température (fièvre) pour se battre contre ce qu’il croit être le virus.

Et si je n’ai pas d’effets secondaires ?

Tant mieux pour vous ! En mars 2021, l’Organisation mondiale de la santé écrivait que « l’absence d’effets secondaires ne signifie pas que le vaccin est inefficace. Cela signifie que chaque personne réagit différemment ». Si vous ne ressentez rien (ni courbatures, ni fièvre, ni même une petite douleur au bras), cela ne signifie absolument pas que l’injection n’a pas fonctionné : le vaccin fait simplement son effet plus « discrètement » que chez d’autres.

On observe que les effets secondaires ont tendance à être moins présents chez les plus de 65 ans. « Il y a souvent plus de symptômes chez les jeunes qui ont un système immunitaire plus performant », expliquait récemment Mathieu Molimard, chef du service pharmacologie médicale au CHU de Bordeaux, à Numerama.

Serai-je totalement immunisé ou immunisée ?

Comme pour toutes les maladies, le vaccin n’immunise jamais à 100 % la population vaccinée, mais la protection conférée est extrêmement forte par rapport aux personnes non vaccinées. La troisième dose, ou dose de rappel, permet de stimuler à nouveau les anticorps de votre corps, qui avaient peut-être diminué depuis la 2e dose, afin qu’il sache se défendre si votre organisme croise le virus.

Ici, la vaccination réduit donc les risques d’attraper la maladie, mais surtout, dans le cas du covid, de développer des formes graves, qui sont les plus dangereuses. On sait désormais aussi que la vaccination complète réduit de moitié les risques de covid long.

Quid des gestes barrières ?

Cependant, être vacciné avec une dose de rappel ne signifie pas que vous pouvez relâcher les gestes de prévention, indispensables à la lutte contre la reprise de l’épidémie : l’aération des pièces est nécessaire, tout comme le port du masque et se tenir à distance des autres lorsque possible.

Et si je suis cas contact après la 3e dose ?

Jusqu’ici, les personnes vaccinées et cas contact ne doivent plus automatiquement s’isoler. Si vous avez été à proximité d’une personne malade du covid néanmoins, vous devez aller faire un test (au moins antigénique) afin de vérifier votre statut, et ce, même si vous avez reçu trois doses de vaccin.

Le cas du nouveau variant Omicron a toutefois changé une partie des consignes : si vous êtes identifié comme cas contact d’une personne testée positive au variant Omicron, il faudra vous mettre en isolement, même si vous avez reçu toutes les doses de vaccin.

Mon nouveau QR Code est-il immédiatement valable après la dose de rappel ?

La France considère que votre pass sanitaire à deux doses est valable au moins jusqu’au 15 janvier 2021 si vous avez moins de 65 ans, voire plus longtemps si vous avez eu votre dernière dose il y a moins de 7 mois.

Lorsque vous recevez votre nouvelle dose de vaccin, le centre de vaccination, la pharmacie ou la personne qui vous a vacciné ou vaccinée vous remet un certificat qui atteste de votre dose de rappel, avec un nouveau QR Code. Vous pouvez le scanner pour l’insérer dans votre application TousAntiCovid qui, rappelons-le, ne garde ces informations qu’en « local » sur votre smartphone et ne transmet pas le contenu de votre code à un serveur.

Officiellement ce code ne sera valable qu’à partir de 7 jours après l’avoir reçu : c’est normal, car il faut techniquement que le vaccin fasse effet dans votre organisme, qui va développer de nouveaux anticorps prêts à réagir en cas d’infection. Pendant cette courte période, vous êtes donc encouragés à montrer votre ancien pass sanitaire à 2 doses, qui est théoriquement le plus « juste » sur votre situation vaccinale. Numerama a néanmoins remarqué que l’application TousAntiCovid-Verif affichait comme « valide » un pass sanitaire à 3 doses, quelques heures après l’injection de la troisième dose.

Pendant une petite période de temps, vous allez donc pouvoir montrer indifféremment votre pass sanitaire de 2e dose ou de 3e dose pour entrer dans un lieu où il est obligatoire.

Que faire de mon ancien QR Code (2 doses) ?

Capture d'écran TAC

Capture d'écran TAC

Une fois que vous avez votre nouveau QR Code correspondant à la dose de rappel, que faire de votre ancien ?

Si vous l’aviez intégré à votre application TousAntiCovid, la meilleure chose à faire est simplement de le garder dans votre « Carnet » où sont consignés tous vos anciens QR Code. Dans les faits, on ne risque pas de vous demander de montrer ce vieux code, maintenant que vous en avez un nouveau. Mais il est toujours pratique de pouvoir garder une preuve, au même endroit, de votre schéma vaccinal : en un clic, vous pouvez ainsi retrouver toutes vos dates de vaccination.

Cette date peut parfois s’avérer utile : au moment d’obtenir la troisième dose de rappel, le personnel en charge de vous vacciner vous demandera par exemple de montrer une preuve de date de votre 2e dose, afin de vérifier que cela fait bien au minimum 5 mois que vous l’avez reçue. Il faudra alors montrer votre certificat vaccinal sur papier ou montrer l’application TAC, où cette info s’affiche dans votre Carnet.

Comment intégrer mon nouveau QR Code (3e dose) à TousAntiCovid ?

Lorsque vous obtenez votre nouveau certificat de vaccination, on vous remet une feuille A4 du même acabit que les précédentes : c’est la même que celle que vous pouvez récupérer sur le site Ameli (et générer au besoin un nouveau code). En haut à droite, il y a votre QR code, qui peut être imprimé ou consigné sous forme de capture d’écran dans votre smartphone.

En bas à gauche, il y a un code (2D-DOC) qui ne sert qu’à intégrer votre pass sanitaire dans votre application TousAntiCovid :

  • Ouvrez l’application TousAntiCovid ;
  • Cliquez sur « scanner un QR code » ;
  • Pointez votre smartphone vers le code 2D DOC ;
  • TousAntiCovid vous proposera d’intégrer le certificat à votre carnet

Vous pouvez ensuite choisir tout de suite de mettre ce nouveau certificat en « favoris », ce qui l’épinglera en haut de votre app et vous facilitera la vie lorsqu’il faudra le montrer.

Un certificat de vaccination de 3e dose // Source : Capture Numerama

Un certificat de vaccination de 3e dose

Source : Capture Numerama