Quels sont les symptômes du covid en 2023 ? Quel est le protocole ? Quid du vaccin ? On fait le point sur le covid en cette fin 2023.

Les médecins sont d’accord : le covid connaît un pic épidémique cet automne 2023. Si des symptômes ressemblent à la grippe, c’est donc plus probablement le covid, l’épidémie de grippe n’ayant pas encore commencé. Mais, qu’en est-il du covid à l’heure actuelle ? Symptômes, tests covid à faire en 2023, variants, vaccin, on fait le point.

Symptômes du covid

Quelques symptômes peuvent orienter vers le covid :

  • Écoulement nasal
  • Fièvre, mal de crâne (en particulier avec le variant actuel)
  • Toux ou essoufflement
  • Perte de l’odorat ou du goût
  • Diarrhée

Il faut penser à surveiller votre température régulièrement dès l’apparition des symptômes.

Quels tests faire ?

En cas de doute sur une contamination au covid, deux possibilités :

  • Un autotest — dit antigénique — immédiat. Le résultat est obtenu en 15 minutes, et il est facile à réaliser. Ces tests s’achètent en pharmacie et sont vendus entre 2,50 et 4 € (sans prise en charge de la Sécurité sociale). Le taux de fiabilité en cas de résultat positif est assez élevé, mais il est faible en cas de résultat négatif. De fait, s’il est négatif, il ne faut pas considérer que vous n’avez pas le covid.
  • Après consultation avec votre médecin, celui-ci peut vous remettre une ordonnance de biologie afin de réaliser un test PCR. Celui-ci est le plus fiable possible. Toutefois, si votre autotest revient positif, ce dernier livre déjà une bonne orientation.

Comme le relève l’épidémiologiste Antoine Flauhault, en présence du variant Omicron (dominant), il faut veiller à réaliser le test antigénique quelques jours après l’apparition des premiers symptômes, et non au tout début, sinon les risques que le test soit un faux négatif sont plus élevés.

Un test antigénique positif au covid affiche deux traits. C est la barre de contrôle, il faut surveiller une barre en face du T. // Source : Canva
Un test antigénique positif au covid affiche deux traits. C est la barre de contrôle, il faut surveiller une barre en face du T. // Source : Canva

Quid de l’arrêt maladie ?

Le covid n’a plus de régime spécial concernant l’arrêt maladie (les arrêts maladie covid sans jour de carence se sont arrêtés en février 2023). Si vous avez des symptômes gênants, comme de la fièvre, il faut consulter ou téléconsulter un médecin. Ce dernier pourra alors délivrer un arrêt maladie. C’est à privilégier, ainsi que le télétravail, si vous avez contracté le covid.

Que faire si l’on est positif ou cas contact ?

L’isolement n’est plus obligatoire. Mais il faut garder à l’esprit que cette maladie peut provoquer des formes graves chez certaines personnes, fragiles notamment. De fait, dès lors que vous vous savez positif, il s’agit de rester isolé jusqu’à la fin de tous les symptômes. Vous êtes encore contagieux ou contagieuse même quand vous commencez à vous sentir mieux, il faut donc observer un petit délai avant de cesser l’isolement (2-3 jours), sinon vous contaminerez d’autres personnes.

Il est par ailleurs idéal de prévenir les proches avec qui vous avez été en contact, dès 48h avant apparition des symptômes. Si vous êtes cas contact, le mieux est en premier lieu de surveiller vos symptômes (écoulement nasal, maux de tête, crampes, respiration…). Vous pouvez aussi d’emblée réaliser un autotest, mais il sera peu fiable à ce stade s’il revient négatif.

Y a-t-il encore TousAntiCovid ?

Non. Il n’y plus de pass sanitaire ni de pass vaccinal, l’application TousAntiCovid a été mise en pause.

Peut-on encore se faire vacciner ?

La campagne vaccinale contre le covid est ouverte. S’il y a des publics prioritaires, tout le monde peut se faire vacciner contre le covid — et ce, peu importe votre schéma vaccinal précédent. Bien sûr, si vous venez juste d’avoir le covid, ce n’est pas la même de vous faire vacciner durant cette saison, vous disposez d’une immunité naturelle.

Quel est le variant du moment ?

Depuis fin août 2023, on trouve en France — et notamment en Ile-de-France — un variant de la famille Omicron, appelé BA.2.86.1.1 ou « Pirola ». Il semble provoquer une fièvre particulièrement élevée (39 degrés) et une gêne respiratoire, et une très grosse fatigue.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !