La saison 2 de House of the Dragon, série dérivée de Game of Thrones, vient d’être lancée sur le service de streaming Max (HBO). Avec un générique flambant neuf, et sanglant.

La saison 2 de House of the Dragon est diffusée depuis ce dimanche 16 juin 2024, sur la nouvelle plateforme de streaming Max (HBO). La guerre continue de se préparer, mais voilà qu’un petit changement esthétique s’est glissé : un tout nouveau générique. Cela n’était jamais arrivé dans Game of Thrones. Que cache ce nouvel opening de la série HBO ?

La tapisserie des Targaryen

Le générique de la saison 1 représentait l’arbre généalogique des Targaryen, avec une rivière pourpre (sanglante) nous guidant à travers une ville de pierre — Port Réal.

Celui de la saison 2 change totalement d’atmosphère : le nouveau générique est une tapisserie, directement inspirée de la célèbre tapisserie de Bayeux. Réalisée au début du 11e siècle, celle-ci relate des faits situés entre la fin du règne d’Édouard le Confesseur jusqu’à la bataille d’Hastings, et tous les rebondissements qui vont avec. On y trouve plus de 600 personnages.

Ce générique de House of the Dragon sous forme de tapisserie — au tissage de nouveau sanglant toutefois — raconte quant à lui l’histoire des Targaryen, mais plus sous forme d’arbre généalogique. Le début se situe en Ancienne Valyria, quand les Targaryen commencent à dompter les dragons.

En Ancienne Valyria // Source : HBO
En Ancienne Valyria // Source : HBO

Puis l’on voit un volcan : il s’agit du Fléau de Valyria, un cataclysme qui fit disparaître la région en la fragmentant en îles.

Le Fléau de Valyria // Source : HBO
Le Fléau de Valyria // Source : HBO

Puis la tapisserie déroule la suite de l’histoire des Targaryen, en montrant notamment Aegon le Conquérant et sa chevauchée pour conquérir tout Westeros.

Aegon le Conquérant chevauchant à la conquête de Westeros. // Source : HBO
Aegon le Conquérant chevauchant à la conquête de Westeros. // Source : HBO

Les événements historiques de l’histoire des Targaryen continuent de défiler rapidement — comme la mort de Maegor I dit Le Cruel — jusqu’au présent. On voit alors les personnages actuels, avec les événements de la saison 1, à commencer par Alicent Hightower dans sa robe verte ; puis Rhaenyra Targaryen.

Alicent Hightower dans le générique de la saison 2 de House of the Dragon. // Source : HBO
Alicent Hightower dans le générique de la saison 2 de House of the Dragon. // Source : HBO

Juste après, la division entre les Noirs et les Verts, à laquelle nous avons assisté durant la saison 1 de House of the Dragon, est également représentée.

Les deux camps de House of the Dragon, les Noirs et les Verts. // Source : HBO
Les deux camps de House of the Dragon, les Noirs et les Verts. // Source : HBO

On aperçoit ensuite Aegon II sur le Trône de fer, et Rhaenyra sur celui de Peyredragon, avant que l’image finale de la tapisserie représente le plot twist final de la saison 1 de House of the Dragon : Aemond et Vhagar tuant le prince Lucerys Velaryon (le fils de Rhaenyra) et son dragon Arrax.

Lucerys et son dragon Arrax... morts.  // Source : HBO
Lucerys et son dragon Arrax… morts. // Source : HBO

La suite des événements reste à découvrir durant cette saison 2, qui comporte 8 épisodes.

Source : Montage Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !