On a regardé des séries, on a maté des films, mais on a aussi joué aux jeux vidéo en 2022. Voilà les titres qui nous ont le plus marqués cette année. Des curiosités comme Vampire Survivors et Rollerdrome et les évidences, tels Elden Ring ou God of War: Ragnarök.

C’est la fin de l’année et c’est l’occasion de faire un point sur les jeux vidéo de l’année. Nos coups de cœur, qui ne sont pas forcément les titres qui ont récolté le plus de récompenses, mais qui ont su nous toucher. En attendant les poids lourds de 2023 (comme Diablo IV, Final Fantasy XVI, Star Wars, Harry Potter), voilà les titres qui mériteraient votre attention, selon nous.

Vampire Survivors, pour Julien

Le meilleur jeu de l’année 2022 — selon moi — peut-il avoir été découvert le 22 décembre au détour d’une conversation avec un collègue ? Absolument. Alors que j’étais parti pour retenir Dragonflight, la dernière extension de World of Warcraft, Maxime m’a parlé de Vampire Survivors. Quelque peu circonspect, j’ai d’abord téléchargé la version sur mobile, gratuite, avant d’acheter le jeu sur PC.

Et quelle divine surprise ! Le jeu, avec son look très rétro, qui évoque les jeux vidéo des consoles durant les années 90, tout en pixel art et en animations limitées, s’avère très prenant. Le but du jeu est simple : survivre à des vagues d’ennemis de plus en plus puissants qui ne cessent de converger vers vous. Mais, heureusement, vous aurez accès à des armes toujours plus puissantes.

Il n’y a pas vraiment d’histoire, dans Vampire Survivors. On se fiche pas mal des personnages que l’on incarne (si ce n’est pour leurs habilités au combat). Ce que l’on désire avant tout, c’est tenir le choc, récupérer toutes sortes d’items, avoir de bons combos et détruire des hordes de monstres par centaines et par milliers. Tout est basique, mais la simplicité n’est certainement pas un désavantage pour un jeu vidéo. En tout cas, pas avec Vampire Survivors, qui nous incite à y revenir, encore et encore.

Notre test de Vampire Survivors.

Retrouvez Vampire Survivors sur Steam.

Vampire Survivors // Source : Capture Xbox
Est-ce que je suis cerné ? Oui. Est-ce que je peux m’en sortir ? Peut-être. Peut-être pas. Je vais m’accrocher. // Source : Capture Xbox

Horizon Forbidden West, pour Marcus

Horizon Forbidden West fut une immense claque sur PS5. Tant au niveau de la qualité graphique sublime que de la direction artistique riche et raffinée, il s’agit pour moi du plus beau jeu à ce jour. Le gameplay, bien qu’encore perfectible (on aimerait pouvoir parer), rend les séquences d’action trépidantes. Le scénario est certes moins surprenant que dans Zero Dawn, mais retrouver Aloy et son univers post-apo unique en son genre était un immense bonheur. Une pépite à tout point de vue.

Lire notre test d’Horizon Forbidden West.

Retrouvez Horizon Forbidden West sur Amazon.

Aloy dans Forbidden West // Source : Sony / Guerrilla Games
Aloy dans Horizon Forbidden West. // Source : Sony / Guerrilla Games

Elden Ring, pour Maxime

J’ai joué à beaucoup trop de jeux vidéo cette année. En soi, choisir Elden Ring appartient à une forme d’évidence. Mais il y a des évidences beaucoup trop établies pour y échapper. C’est simple : sur mes 600 heures de jeu en 2022, plus de 10 % ont été consacrées à Elden Ring. J’étais déjà client avant la même sortie, en raison de mon amour pour le studio FromSoftware. Mais je n’imaginais pas les développeurs être autant capables de se réinventer. Elden Ring, qui transpose la formule des Dark Souls dans un monde ouvert où la liberté est totale, est une expérience fascinante. J’ai découvert d’excellents jeux vidéo ces derniers mois, mais aucun n’affiche une maîtrise aussi grande dans un genre pourtant complexe. Bref, jouez à Elden Ring.

Lire notre test d’Elden Ring.

Retrouvez Elden Ring sur la Fnac.

Let Me Solo Her, héros de la communauté Elden Ring // Source : IGN
Let Me Solo Her, héros de la communauté Elden Ring // Source : IGN

God of War: Ragnarök, pour Nicolas

La suite d’un chef-d’œuvre est-elle condamnée à être une déception ? Seulement trois ans après le premier épisode des aventures nordiques de Kratos et Atreus sur PS4, un jeu considéré comme l’un des plus réussis de l’ère moderne, God of War a fait son retour en novembre 2022.

S’il ne réinvente pas la roue (le gameplay est globalement le même, mais quelques bonnes trouvailles l’aident à se diversifier), God of War: Ragnarök est aussi passionnant que son prédécesseur. Le scénario est brillant, les personnages sont attachants, les combats sont dantesques, l’univers est magnifique, les graphismes et la réalisation sont impressionnants… La générosité de ce jeu n’a aucun égal, si ce n’est le titre sorti en 2019. Un tour de magie de Santa Monica Studio, qui nous prouve que l’on peut réaliser deux chefs-d’œuvre de suite sans faire attendre les fans une décennie. God of War: Ragnarök est le jeu que tous les propriétaires de PS4 ou PS5 doivent faire, même s’ils pensent que l’univers n’est pas fait pour eux. Promis, on ne peut que l’adorer.

Lire notre test de God of War: Ragnarök.

Retrouvez God of War: Ragnarök sur la Fnac.

God of War Ragnarök // Source : Capture PS5
Kratos, dans God of War: Ragnarök. // Source : Capture PS5

Rollerdrome, pour Thomas

D’un côté, Rollerdrome est un jeu de tir à la troisième personne inspiré de Max Payne dans lequel il faudra se débarrasser de tous les ennemis présents sur un skate park à grands renforts de slow-motion. D’un autre, c’est un jeu de roller, fortement inspiré de titres comme Tony Hawk’s Pro Skater, dans lequel on enchaîne les grinds, les tricks et les pirouettes aériennes pour récupérer des munitions. Si ce mélange peut surprendre au premier abord, manette en main Rollerdrome devient rapidement une évidence. Le plaisir de jeu est indéniable et on se laisse rapidement emporter par des envies de scoring. C’est un jeu nerveux, rapide et incroyablement jouissif, que je ne m’attendais pas à aimer, mais qui m’a finalement totalement conquis !

Lire notre test de Rollerdrome.

Retrouvez Rollerdrome sur Steam.

Rollerdrome // Source : Roll7
Rollerdrome, un mix entre jeu de tir et vraies séquences en roller. // Source : Roll7

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.