L'iPhone 13 et l'iPhone 13 mini sont des évolutions modestes de leur version précédente : l'amélioration de la batterie et l'encoche plus petite sont des bonus non négligeables, mais le mode Cinématique n'est pas encore assez abouti pour se rendre indispensable.

L’iPhone 13 est-il une révolution ? Non — et il l’est d’autant moins que c’est dans sa version Pro que l’on trouve les améliorations discrètes les plus impressionnantes techniquement.

L’iPhone 13 est-il toutefois un bon smartphone Apple ? Indéniablement. Et les petites nouveautés apportées par Apple, sans augmentation de prix d’une année sur l’autre, sont les bienvenues pour en faire un parfait smartphone de transition avant, peut-être, un iPhone 14 plus retravaillé.

Apple a présenté, lors de son keynote du 14 septembre 2021, sa nouvelle gamme d’iPhone : l’iPhone 13, l’iPhone 13 mini, l’iPhone 13 Pro et l’iPhone 13 Pro Max, qui sont en précommandes depuis le 17, et commenceront à être livrés vendredi 24 septembre 2021.

L’iPhone 13 et le 13 mini sont disponibles en 5 coloris, dont certains noms n’auraient rien à envier à des attaques Pokémon (lumière stellaire, minuit, bleu, rose et le fameux rouge (PRODUCT) Red). Nous avons réalisé ce test avec l’iPhone 13 mini couleur « minuit » (une sorte de noir qui tire sur le bleu foncé au soleil), avec une coque compatible MagSafe.

Nous avons combiné l’iPhone 13 et l’iPhone 13 mini dans un même test : les deux appareils sont les mêmes, à l’exception du format et du prix. Alors, que vaut cette version « améliorée » de l’iPhone 12 ? Voici notre test complet.

L’iPhone 13 et l’iPhone 12 : le jeu des 7 différences

Pas besoin d’avoir le compas dans l’œil pour le remarquer : l’iPhone 13 n’a que très peu de différences esthétiques avec son prédécesseur. On retrouve les mêmes bords plats, dans un « aluminium de qualité aérospatiale », des bords arrondis, le dos en verre à l’arrière, la protection « Ceramic Shield »… Au niveau des sensations et de la prise en main, on retrouve le même sentiment agréable d’avoir un produit à la fois fin, élégant et fini, bien que robuste.

Cependant, lorsqu’on a l’habitude d’utiliser des smartphones Apple, on remarquera tout de même la légère différence de poids (173 grammes pour l’iPhone 13 contre 162 grammes pour l’iPhone 12, et 140 grammes pour le 13 mini contre 133 grammes pour l’iPhone 12 mini). S’ajoute à cela une différence d’épaisseur, quasiment invisible à l’œil nu, mais que l’on ressent de manière beaucoup plus marquée lorsque la coque (nous avons testé celle fournie par Apple, compatible MagSafe) est enfilée autour de l’appareil.

L’iPhone 13 mini d’Apple // Source : Numerama/Louise Audry

Lorsque l’on met l’iPhone 12 mini et l’iPhone 13 mini côte à côte avec leur coque officielle respective, on perçoit même l’écart de taille sans avoir à les mesurer. On le ressent à l’arrière notamment, vu qu’il y a eu un changement de positionnement au niveau des capteurs (avec deux objectifs au diamètre plus grands et désormais positionnés à la diagonale), la coque est légèrement plus en relief, et prend donc un peu plus de place dans une poche.

Alors certes, on reste sur un détail qui peut paraître négligeable (il s’agit de 0,25 mm de différence entre les deux, qui peut s’expliquer par la batterie un peu plus grande qui a été installée à l’intérieur), mais lorsque l’on investit dans un iPhone mini, c’est avant tout pour son format compact. Après avoir été habitués à avoir en main un smartphone Apple d’une taille réduite, il nous est encore légèrement difficile de nous faire à 100 % au format très légèrement plus épais de l’iPhone 13 mini avec coque.

L’iPhone 12 mini (gauche) et l’iPhone 13 mini (droite) avec ses objectifs à la diagonale // Source : Numerama/MT

D’ailleurs, il n’est pas possible d’enfiler la coque du 12 mini sur le 13 mini : à quelques millimètres près, elle ne s’ajuste pas correctement, ce qui force l’achat d’une nouvelle protection MagSafe vendue entre 55 euros (pour la version silicone) et 65 euros (en cuir). Et oui, même si l’iPhone mini est plus petit, la coque coûtera aussi cher que pour un normal ou un Pro Max.

L’encoche plus petite à l’avant (et invisible dans la com’ d’Apple)

C’est l’un des changements les plus marquants visuellement : Apple est parvenu à réduire la taille de sa fameuse encoche à l’avant, embarquée sur les iPhone depuis 2017 (avec l’iPhone X) pour intégrer un ensemble de capteurs appelés TrueDepth, qui permettent notamment le fonctionnement de Face ID.

L’iPhone 13 (gauche) et le 13 mini (droite) // Source : Numerama/MT
L’iPhone 13 (gauche) et le 13 mini (droite) // Source : Numerama/MT

Paradoxalement, c’est l’une des innovations sur laquelle Apple a le moins insisté au cours de sa conférence : tout juste sait-on que la taille de l’encoche a été réduite « de 20 % » pour laisser plus de place à l’écran. La firme aurait pourtant pu mettre plus en avant cette petite prouesse technique, vu combien il est difficile de faire cohabiter tout le hardware nécessaire (une caméra infrarouge, un illuminateur infrarouge (une sorte de flash) et un « projecteur de points », sans compter la caméra frontale habituelle) dans un espace si restreint.

Très concrètement, la firme a en fait rehaussé le haut-parleur plus en haut de l’écran afin de caser les 4 capteurs en dessous — alors que sur les gammes précédentes, le haut-parleur était intégré au milieu des capteurs. Le notch est désormais plus court sur les côtés (2,8 cm au lieu de 3,4 cm), mais pas plus haut (il fait 9 mm).

À l’usage, il convient d’admettre que le résultat n’est pas bouleversant ; on remarque bien que la barre prend un peu moins de place en haut de l’écran, mais l’encoche reste encore assez invasive lorsque l’on consulte les sites habituels. Un exemple tout bête : sur l’application Messenger de Facebook, la barre du haut est surtout dérangeante en hauteur, pas en largeur.

L’encoche sur Messenger sur l’iPhone 12 mini versus l’iPhone 13 mini // Source : Numerama/MT

Un écran plus lumineux sur l’iPhone 13

L’écran de l’iPhone 13 et l’iPhone 13 mini (OLED Super Retina XDR) est 28 % plus lumineux que son prédécesseur, avec une luminosité maximale de 800 nits (standard) contre 625 nits pour le 12. Paradoxalement, la gestion du True Tone semble gérée un poil différemment par rapport au modèle de 2020 : à luminosité égale, l’écran du 12 parait légèrement plus « blanc » tandis que celui de l’iPhone 13 mini tire plus souvent sur le jaune.

Le processeur A15 de l’iPhone 13

Le site d’Apple dispose d’une page dédiée aux comparaisons des caractéristiques techniques de ses smartphones. La partie dédiée à la puce A15 Bionic pourrait prêter à sourire, tant elle donne assez peu d’informations, à l’exception de : « tout est nouveau ». Le processeur à 6 cœurs ? Nouveau. Le processeur graphique à 4 cœurs ? Nouveau aussi. Le Neural Engine 16 cœurs ? Nouveau également ! Pour quel résultat ? «  Plus rapide que la concurrence. »

Il faudra aller fouiller dans les détails pour voir que cette puce embarque 15 milliards de transistors, contre 11,8 milliards pour l’A14, ce qui lui donne plus de puissance brute, et pour se rendre aussi compte qu’il y a deux puces A15, une pour l’iPhone 13 Pro et une pour l’iPhone 13. On comprend également, en y regardant de plus près, que l’accent a surtout été mis sur l’intelligence artificielle, avec les « 15,8 billions (mille milliards) d’opérations par seconde » que la puce serait capable d’effectuer. Plus de données chiffrées auraient toutefois été les bienvenues — notamment pour savoir à quelle concurrence se compare Apple, par exemple.

Comparaison puce A14 et A15 // Source : Apple

L’autonomie vraiment améliorée

Dans les faits, on veut bien croire en toutes les améliorations vantées par la firme : la puce A15 permet de mieux optimiser l’autonomie du smartphone (en somme, calculer en permanence où et comment allouer la quantité d’énergie nécessaire pour chaque opération pour que l’autonomie en pâtisse le moins possible), qui est vraiment améliorée.

C’était le gros point faible de l’iPhone 12 mini, qui pouvait se vider en moins d’une journée avec une utilisation peu intensive. Ici, on peut tenir 24h sans problème : pendant la nuit, la batterie (un peu plus grande) ne baisse quasiment pas. En journée, on peut enchaîner les coups de fil, photos et vidéos sans inquiétude : un tournage d’une vidéo de 15 minutes sans discontinuer fera descendre notre batterie de 5 %.

Apple parle d’un gain de 1h30 d’autonomie sur l’iPhone mini, et 2h30 sur l’iPhone 13 classique par rapport au 12.

Une journée de batterie sur l’iPhone 13 mini

L’appareil de l’iPhone 13 capte plus de lumière

Apple fait de très bons photophones depuis des années ; son iPhone 12 Pro Max est d’ailleurs clairement l’un des meilleurs en la matière depuis 2020. Grâce à quelques améliorations, le nouvel iPhone 13 permet de monter encore un peu en gamme en termes de vidéos et photos, notamment en héritant du capteur haut de gamme du 12 Pro Max de l’an passé. Son avantage ? Capturer plus de lumière, grâce à des photosites plus gros.

Sur les clichés que nous avons pris, en nous positionnant au même endroit avec un iPhone 12 mini et un 13 mini, on observe en effet non seulement la lumière est bien mieux captée (il faut dire qu’Apple parle de 47 % de lumière en plus), mais aussi mieux traitée. Par exemple ci-dessous, les poils délicats de la peluche Dino ressortent mieux et sont un peu plus clairs, et on voit nettement ce qu’il se passe au niveau de la fenêtre à droite de l’image, alors que sur la photo de l’iPhone 12 mini, cette partie est complètement surexposée.

Dino pris en photo avec un iPhone 13 mini Dino avec un iPhone 12 mini

Le grand-angle sur iPhone 13

Le grand changement apporté par l’iPhone 13 se situe au niveau de son stabilisateur mécanique sur le capteur grand-angle. Au niveau de ce même grand-angle, on passe donc à des photosites de 1,7 µm, soit ce qu’il y avait sur l’iPhone 12 Pro Max : il s’agit du « plus grand capteur » mis sur un iPhone de cette taille, précise la firme à la pomme.

Une vue prise en mode x1 avec iPhone 13 mini Le mode grand angle

Sur iOS 15, le passage du mode x1 à x0,5 (ultra grand-angle) a été rendu plus fluide grâce à un bouton double, contrairement à avant, lorsqu’il fallait tapoter sur le bouton (x1) pour pouvoir dézoomer.

Un très beau lama pris en photo en mode normal x1 avec l’iPhone 13 mini // Source : Numerama/MT
Un très beau lama en ultra grand-angle x0,5 avec l’iPhone 13 mini // Source : Numerama/MT
Le lama pris en photo en mode x2 (zoom numérique) // Source : Numerama/MT
Le lama pris en photo en zoom x5 (zoom numérique) // Source : Numerama/MT
Une photo avec l’iPhone 13 // Source : Julien Cadot pour Numerama
Une photo avec l’iPhone 13 // Source : Julien Cadot pour Numerama
Une photo avec l’iPhone 13 // Source : Julien Cadot pour Numerama
Une photo avec l’iPhone 13 // Source : Julien Cadot pour Numerama
Une photo avec l’iPhone 13 // Source : Julien Cadot pour Numerama
Une photo avec l’iPhone 13 // Source : Julien Cadot pour Numerama
Une photo avec l’iPhone 13 // Source : Julien Cadot pour Numerama
Une photo avec l’iPhone 13 // Source : Julien Cadot pour Numerama
Une photo avec l’iPhone 13 // Source : Julien Cadot pour Numerama
Une photo avec l’iPhone 13 // Source : Julien Cadot pour Numerama
Une photo avec l’iPhone 13 // Source : Julien Cadot pour Numerama
Une photo avec l’iPhone 13 // Source : Julien Cadot pour Numerama
Une photo avec l’iPhone 13 // Source : Julien Cadot pour Numerama

Le mode Cinématique sur iPhone 13

Disponible pour la première fois sur la gamme iPhone 13, le mode Cinématique a été présenté comme l’une des grandes révolutions de la vidéo sur iPhone. Il s’agit d’une manière de filmer qui ajuste en temps réel la profondeur de champs : la mise au point sera faite sur le sujet à l’avant et rendra « flou » le fond, sauf si vous appuyez ailleurs, auquel cas le focus sera mis en arrière-plan. L’iPhone peut aussi prendre la décision de changer dynamiquement la mise au point entre les différents plans.

Il faut malheureusement en convenir ; pour l’instant, le mode Cinématique relève plus du gadget que d’un outil extrêmement performant. Vous aurez du plaisir à « filmer comme dans les films », avec l’impression de porter une lourde caméra très stable au bout de votre bras, ce qui permet de faire des effets travelling assez saisissants, mais l’impression générale reste très artificielle. C’est sur les humains que l’iPhone s’en sort le mieux, même si le feeling général reste très artificiel.

Au cours de nos tests, l’iPhone 13 a régulièrement eu du mal à faire la mise au point rapidement lorsque l’on changeait de focus : il est arrivé fréquemment que l’arrière-plan reste flou quelques secondes alors que l’on venait de faire la mise au point dessus. De même, la caméra se focalise sur le sujet lorsqu’il parle, ce qui peut être utile dans certains cas, mais moins pratique si vous souhaitiez garder la mise au point sur le background pendant que la personne à l’avant parle.

Avec la caméra avant (dite « selfie »), on note que le focus se fait un peu plus vite, mais un autre problème évident se pose à nous : nos gros doigts sont obligés de cliquer sur l’écran pour que la mise au point se fasse à l’arrière, ce qui gâche clairement une partie de l’effet.

La pire utilisation du mode Cinématique a toutefois été en mouvement rapide : nous avons testé en accrochant notre iPhone 13 sur un trajet de scooter électrique. Si on voit par moments (surtout lors des virages) cet effet « travelling amorti », on observe surtout les défauts de focus (les arbres sont flous) et une quasi-inutilité de l’exercice.

Vous pouvez néanmoins théoriquement changer en postproduction toute une prise en mode Cinématique. Le bokeh s’ajuste à vos besoins en quelques clics et c’est toute la force de l’outil : si le mode automatique ne convient pas et ne parvient pas au résultat que vous souhaitez, on peut changer toutes ces mises au point directement sur l’iPhone — lorsque cela fonctionne, ce qui a été le cas pour les prises de vue en intérieur, moins pour l’extérieur.

Prix et date de sortie des iPhone 13 et iPhone 13 mini

L’iPhone 13 le moins cher est vendu 100 euros de plus que l’iPhone 12 dans la gamme actuelle (les tarifs commencent à 909 euros pour le plus récent, contre 809 euros pour celui de l’an dernier), mais il faut prendre en compte le fait que l’iPhone 13 débute désormais à 128 Go de stockage (pour aller jusqu’à 512 Go), alors que l’iPhone 12 le moins cher était à 64 Go, et n’allait que jusqu’à 256 Go.

Au final, il n’y a que 50 euros de différence entre un iPhone 13 (128 Go) et un iPhone 12 (128 Go), ce qui semble être une bonne décision de la part d’Apple au vu des quelques différences intéressantes, mais pas fondamentalement révolutionnaires.

Stockage/Tarifs iPhone 13 iPhone 12
64 Go 809 €
128 Go 909 € 859 €
256 Go 1 029 € 979 €
512 Go 1 259 €

Entre l’iPhone 13 mini et son prédécesseur en revanche, la différence de prix est plus significative : pour les smartphones à stockage équivalent de 128 Go, il faudra débourser 70 euros de plus pour le modèle de 2021. Cela fait une augmentation de 8,6 % du prix — contre seulement 5,5 % entre l’iPhone 12 et le 13.

Stockage/Tarifs iPhone 13 mini iPhone 12 mini
64 Go 689 €
128 Go 809 € 739 €
256 Go 929 € 859 €
512 Go 1 159 €

Les prix des nouveaux iPhone à leur sortie n’ont pas bougé : les versions 64 Go de l’an passé étaient vendues au prix des versions 128 Go de 2021. Tous les iPhone 13 sortiront le vendredi 24 septembre 2021.

iOS 15 sur l’iPhone 13

La fonction Live Text

C’est l’une des fonctions que l’on apprécie d’ores et déjà le plus avec iOS 15 : l’appareil photo est capable de reconnaître du texte sur une image (une feuille de papier, un poster, une affiche, le smartphone de quelqu’un d’autre) et de le retranscrire en texte. Le résultat n’est pas encore parfait, mais il est extrêmement probant.

Nous avons par exemple testé avec un article de Numerama : on ouvre l’app appareil photo, on braque son téléphone sur l’écran d’ordinateur ; l’iPhone reconnait qu’il s’agit de texte et affiche une petite bulle de texte en bas à droite de l’écran ; on clique, et l’appareil permet soudain de surligner le texte qui s’affiche en photo. C’est simple, efficace et extrêmement utile.

Pour connaître toutes les subtilités de la fonction Live Text, suivez notre guide.

Les améliorations confortables avec iOS 15

On notera également plusieurs améliorations qui facilitent la vie (et que l’on a plus détaillées dans cet article), comme l’utilisation de Spotlight (l’outil de recherche) directement depuis l’écran verrouillé, ou la possibilité de localiser votre iPhone même s’il est éteint.

En bref

iPhone 13 et iPhone 13 mini

Note indicative : 4/5

À stockage égal, l’iPhone 13 ne coûte aujourd’hui que 50 euros de plus que l’iPhone 12, et on comprend pourquoi : les améliorations poussées par Apple sont loin d’être révolutionnaires, et certaines peuvent encore être perfectionnées (le mode Cinématique par exemple). Il reste un très bon smartphone avec une meilleure autonomie et le capteur haut de gamme de l’iPhone 12 Pro Max de l’an passé, pour une augmentation de poids et de taille négligeables.

Top

  • Meilleure autonomie
  • Meilleur stockage
  • Des photos plus belles

Bof

  • Le mode Cinématique peut être amélioré
  • L'encoche prend encore de la place
  • La coque légèrement plus épaisse

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo