Des analystes ont estimé que les améliorations la Switch OLED ne justifiaient pas, à priori, l'augmentation du prix de 50 dollars par rapport à la Switch Classique. Nintendo n'a pas apprécié.

Les améliorations réalisées entre la Switch classique et la version OLED n’ont-elles coûté que « 10 dollars » à Nintendo, alors que la firme vend sa console 50 dollars de plus ? La firme s’en est vivement défendue, le 19 juillet 2021, après que cette information a été publiée par Bloomberg selon des estimations d’analystes. «  Un article de presse assure que Nintendo va se faire une plus grande marge avec la Switch OLED par rapport à la classique (…) Pour être clairs envers nos clients et nos investisseurs, nous voulons préciser que cette affirmation est incorrecte », a tweeté le compte officiel de Nintendo.

Il est rare que la firme prenne la parole pour démentir des rumeurs ou analyses : d’habitude, le constructeur japonais préfère garder le silence pour ne pas leur donner trop de crédit. L’article de Bloomberg, un média reconnu dans le secteur de la tech et des jeux vidéo, a pu provoquer quelques inquiétudes au niveau des marchés financiers.

Nintendo Switch OLED // Source : Nintendo

La Switch OLED n’est pas une Switch « Pro »

Nintendo a annoncé la sortie d’une nouvelle console appelée Switch OLED en octobre 2021 : il s’agit d’une itération de la Switch classique, avec un écran légèrement plus grand et doté d’une technologie OLED, ce qui lui garantit notamment de meilleurs contrastes — et, visiblement, le résultat est plaisant.

En revanche, il est évident que la Switch OLED n’est pas une Switch « Pro » comme certains l’attendaient : elle embarque un processeur vieux de 6 ans, la même définition (1 280 x 720 pixels), aura les mêmes manettes Joy-Con (qui risqueront malheureusement de connaître le même problème de drift que sur les premiers modèles).

C’est pour cette raison que Bloomberg a affirmé que «  le coût des améliorations a été estimé à environ 10 dollars par unité, ce qui signifie que pour continuer à avoir des chiffres de vente encourageants, Nintendo va augmenter sa marge de profit et se reposer sur une grande bibliothèque de jeux déjà existants. » Selon un analyste interrogé par le média américain, passer à un écran OLED coûterait entre 3 et 5 dollars à Nintendo (par unité), auxquels s’ajouteraient 3,5 dollars en plus pour l’augmentation de la capacité de stockage à 64Go (au lieu de 32Go), puis encore quelques dollars pour le port Ethernet et la cale, plus grande que celle d’origine.

D’autres experts interrogés ont considéré que Nintendo n’aurait pas justifié assez précisément le détail de l’augmentation des 50 dollars. En France, la différence est encore plus conséquente : la Switch OLED sera commercialisée 359,99 euros, contre environ 290 euros pour la Switch normale et environ 195 euros pour la Switch Lite. Reste à voir si ces différences de prix auront une incidence sur la popularité du modèle OLED, ou si le public sera au rendez-vous.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo