Pourquoi parle-t-on tant du Dogecoin en ce moment ? Quelle est la différence avec le Bitcoin ? Et pourquoi Elon Musk est-il fasciné par cette cryptomonnaie ? Voici tout ce qu'il faut savoir sur le Dogecoin, la monnaie virtuelle dont le cours a explosé en 2021.

Dogecoin par ci, Dogecoin par là : dans l’univers de la tech, c’est comme si le mot était passé dans le langage courant, tant il est utilisé fréquemment. Mais pour les néophytes, ce terme provoque généralement plutôt des froncements de sourcils interrogateurs. Est-ce une cryptomonnaie classique ? Pourquoi cet étrange nom ? Et pourquoi en parle-t-on tellement en ce moment ? D’où vient l’obsession du milliardaire Elon Musk pour cette devise ? Et puis, pourquoi dit-on « doge » alors qu’un chien ne s’écrit pas comme ça en anglais ?

Pas de panique. C’est l’article qu’il vous faut.

Qui est « doge » (et pourquoi pas « dog » ) ?

Doge est un terme « d’argot internet » en anglais qui a été popularisé, comme beaucoup de mèmes dépourvus de sens, en étant repris par de plus en plus d’internautes, sans que l’on sache précisément qui a été le premier à lancer ce mot, dérivé du mot « dog » en anglais. Ce qui est certain, c’est qu’au départ, le mot « doge » a été apposé sur des images d’un Shiba Inu, après que sa propriétaire avait publié en ligne de nombreuses photos de lui en 2010. Ce merveilleux être canin est depuis décédé en 2017.

Doge est considéré comme l’un des mèmes les plus emblématiques du web moderne : il est utilisé depuis 2013, et revient régulièrement sur le devant de la scène. Une photo en particulier est utilisée : on y ajoute des termes généralement courts, parfois mal écrits, de préférence en police d’écrire Comic Sans MS, autour d’un champ lexical cohérent, souvent basé sur la crainte ou l’émerveillement.

Un des mèmes utilisant la photo du « doge » // Source : knowyourmeme

Si elle vous intéresse encore plus en détail, l’histoire complète de ce mème est bien décrite (en anglais) sur le site Know Your Meme.

Qu’est-ce que le Dogecoin ?

Le Dogecoin est une cryptomonnaie créée en 2013 : c’est la première de l’histoire dont l’esthétique a été directement tirée d’un mème. Elle a été inventée par deux ingénieurs en informatique, Billy Markus et Jackson Palmer. Au départ, il ne s’agissait que d’une blague : « Un jour après le travail, je me suis assis avec une bière, j’avais trop de temps devant moi et j’ai acheté le nom de domaine Dogecoin.com. Ensuite, j’ai photoshoppé le logo sur une pièce de monnaie et je l’ai publié sur internet », a expliqué Palmer au site Vice à l’époque. À ce moment-là, il n’y avait donc qu’une esthétique du Dogecoin, pas encore la monnaie virtuelle.

C’est ensuite Markus qui a développé la cryptomonnaie, en se basant sur un projet qu’il était déjà en train de mener, de création d’une monnaie en rapport avec les clochettes du jeu Animal Crossing.

Le Dogecoin est-il comme le Bitcoin ?

Comme le Bitcoin, le Dogecoin est une monnaie émise en ligne, de « pair à pair » (lorsque des ordinateurs peuvent communiquer et échanger sans passer par un serveur central), sur un modèle open-source. Le Dogecoin ne repose pas sur une autorité centrale, comme une banque centrale dans le cadre de la monnaie classique. N’importe qui peut voir, obtenir et utiliser son code. « Le Dogecoin est la monnaie numérique open source et peer-to-peer préférée de tous les Shibas Inus du monde entier  », résume d’ailleurs le site officiel dogecoin.fr avec humour, précisant que 1 Dogecoin serait égal à 1 Dogecoin (jusqu’ici, plutôt logique).

On pourrait grossièrement considérer que le Dogecoin est un « dérivé » du Bitcoin ; cela signifie qu’il s’appuie sur le même protocole open source, mais un peu modifié. Il y a notamment différentes manières de « miner » des cryptomonnaies (via des ordinateurs qui effectuent des calculs très puissants) en fonction d’algorithmes spécifiques à chaque monnaie. Certains considèrent que le Dogecoin est moins sûr que le Bitcoin, car il y a beaucoup moins de développement technique à la clé, et qu’il se base sur un protocole moins détaillé et touffu.

Il convient de rappeler que le célèbre Shiba n’est que la mascotte du Dogecoin : c’est un choix purement esthétique, une sorte de « marque » pour que le public puisse différencier et identifier le Dogecoin. On peut presque le voir comme une sorte de « private joke » qui a débordé du cadre de la blague, mais ne peut pas être décorrélé du fondement principal d’un mème : son absurdité.

Que vaut le Dogecoin ?

Comme de nombreuses cryptomonnaies, le Dogecoin a pris beaucoup de valeur en une décennie. Lorsque cette monnaie a été lancée, elle ne valait rien : un million de Dogecoin équivalaient à 50 dollars en 2013, peut-on encore lire dans les articles de l’époque.

Or aujourd’hui, pour avoir 50 dollars, il ne faut que 100 Dogecoin. Cela signifie que la valeur de cette cryptomonnaie-du-shiba a été multipliée par 10 000 en huit années. Ce bond peut paraître énorme, mais il l’est encore plus lorsque l’on remarque que la très forte hausse de la valeur du Dogecoin est en fait très récente.

Le cours du Dogecoin qui stagnait depuis 2014 // Source : coinmarketcap

Comme on peut le voir sur ces deux graphiques, ce n’est que depuis février que l’on observe des beaux soubresauts. C’est ensuite à partir de fin avril que le cours s’est vraiment envolé. Voilà où Elon Musk entre en jeu dans cette histoire.

Le cours du Dogecoin a explosé depuis avril 2021 // Source : coinmarketcap

Que vient faire le milliardaire Elon Musk dans cette histoire ?

Il y avait environ 7 800 cryptomonnaies dans le monde en février 2021. Alors pourquoi le Dogecoin est-il si présent ? Certes, cette devise est moins populaire que le Bitcoin, « la » cryptomonnaie par excellence, mais le Dogecoin est passé largement devant d’autres monnaies, comme l’Ether, en termes de popularité et de présence médiatique.

C’est à Elon Musk que l’on doit en partie cette explosion. Le milliardaire de 49 ans est à la tête d’entreprises extrêmement suivies, Tesla et SpaceX, toutes les deux pionnières dans des domaines ambitieux (la mobilité électrique et l’aérospatial). Il dispose d’une base de fans très (très) enthousiastes, qui suit ses moindres faits et gestes. Et Elon Musk sait en jouer. L’homme, qui a récemment annoncé qu’il avait des troubles de l’autisme, a très souvent multiplié les tweets sans aucun sens, et les blagues de mauvais goût — certains gazouillis lui ont même coûté très cher.

Elon Musk est fasciné par les cryptomonnaies (Tesla a investi 1,5 milliard de dollars dans le bitcoin en 2021) et tout ce qui touche à la « culture internet » et les mèmes. Le Dogecoin se trouve à la frontière de ces deux passions.

Depuis avril 2019, Elon Musk multiplie les blagues et références au sujet de cette monnaie virtuelle. Comme le rappelle le Journal du Coin, il avait même, pendant un temps, modifié sa biographie sur Twitter (où il a 53 millions d’abonnés) en « ancien patron de Dogecoin », après avoir plaisanté avec le compte officiel de Dogecoin.

Capture d’écran de l’ancienne biographie Twitter d’Elon Musk // Source : blockblog

Musk a beau régulièrement admettre que ses publications sur le Dogecoin sont des « plaisanteries », le fait qu’il en parle à ses millions d’abonnés régulièrement pousse forcément des fans à investir, ce qui fait monter la valeur de la cryptomonnaie. D’autant plus quand d’autres célébrités comme Snoop Dogg s’y mettent aussi.

Pourquoi parle-t-on tant du Dogecoin maintenant ?

Vu qu’Elon Musk en parle depuis 2019, pourquoi observe-t-on un pic seulement depuis avril 2021 ? Le marché des cryptomonnaies étant très volatile, il est difficile d’émettre une seule réponse claire, mais il y a probablement plusieurs raisons cumulées.

La première, c’est que le milliardaire parle de plus en plus de cryptomonnaies, et que l’investissement de Tesla dans le bitcoin a montré qu’il s’agissait tout de même d’une affaire sérieuse, et pas juste de blagues. Il est d’ailleurs possible d’acheter une voiture de la marque en bitcoin depuis 2021.

La deuxième, c’est que le marché des cryptomonnaies a connu un énorme bond depuis la fin 2020. La valeur du bitcoin a par exemple été multipliée par 4 entre novembre 2020 et mai 2021, ayant passé la barre symbolique des 60 000 euros en avril. Si certains experts parlent d’une bulle qui a vocation à éclater à un moment où un autre, celle-ci n’a pour l’instant pas dégonflé. Les investissements en cryptomonnaies se multiplient, notamment grâce à des applications accessibles comme Coinbase, qui a gagné 8 millions d’utilisateurs et utilisatrices en un an.

Pourquoi le Dogecoin a-t-il perdu de la valeur le 10 mai ?

Elon Musk a participé à l’émission comique Saturday Night Live le 8 mai 2021 : au cours du show, où il a beaucoup, beaucoup été question de Dogecoin, le milliardaire a assuré (dans un sketch) qu’il s’agissait « d’une arnaque ». En 45 minutes, le Dogecoin est passé de 70 cents à 48 cents, ce qui est une énorme chute.

Elle reste toutefois à mettre en parallèle avec la hausse impressionnante du cours de cette monnaie ces derniers mois. Concrètement, le Dogecoin reste bien, bien plus haut qu’en 2020 — et encore plus que les années précédentes. De surcroit, Elon Musk ne semble pas prêt de lâcher l’affaire, puisqu’il a annoncé qu’il comptait financer une mission SpaceX vers la Lune avec cette monnaie. Un nouveau coup de com’ ?

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo