Il est désormais possible de s’acheter certains produits dérivés Tesla en Dogecoin, la monnaie virtuelle qui a été créée à partir d’une blague en 2013.

Le sifflet floqué Tesla ne coûte plus 50 dollars sur son site, mais 300 DOGE. Le fabricant de véhicules électrique accepte officiellement les paiements en Dogecoin pour certains de ses produits dérivés, comme l’a confirmé son sulfureux patron Elon Musk sur Twitter.

Sur le site officiel américain dédié au merch de Tesla, on remarque aussi que le prix du Cyberquad pour enfants est affiché en Dogecoin également.

Tesla accepte le paiement en Dogecoin, la crypto-monnaie « débile » en train de s’effondrer
Le Cyberquad payable en dogecoin // Source : Tesla Shop

Cela faisait quelques semaines que le milliardaire avait prévenu que Tesla accepterait le paiement en Dogecoin pour certains produits dérivés, « et puis on verra ce que ça donne », avait-il tweeté le 14 décembre. Voilà qui est fait. Et maintenant ?

Le Dogecoin est une crypto-monnaie virtuelle qui, pour le résumer sans une once d’exagération, ne sert à rien. Elle a été lancée en 2013 comme une blague, fondée sur le mème Doge, à l’effigie d’un Shiba Inu.

Comme le bitcoin, le Dogecoin est une monnaie émise en ligne, de « pair à pair » (lorsque des ordinateurs peuvent communiquer et échanger sans passer par un serveur central), sur un modèle open-source. Certains considèrent que le Dogecoin est moins sûr que le Bitcoin, car il y a beaucoup moins de développement technique derrière, et qu’il se base sur un protocole moins détaillé et touffu.

Elon Musk est fan de Dogecoin

En mai 2021, la valeur du Dogecoin avait été multipliée par 10 000 depuis 2013. Cette hausse doit beaucoup à Elon Musk : le cours stagnait largement avant avril 2021, lorsque le milliardaire a commencé à verbaliser sa passion pour la monnaie virtuelle.

L’homme est fasciné par les cryptomonnaies (Tesla a investi 1,5 milliard de dollars dans le bitcoin en 2021) et tout ce qui touche à la « culture internet » et les mèmes. Le Dogecoin regroupe ces deux passions.

« Cela pousse les gens à le dépenser plutôt qu’à le conserver comme réserve de valeur »

Elon Musk à propos du dogecoin

Cependant, Musk a également insisté, dans une interview accordée au magazine Time le 13 décembre, sur le fait qu’il considérait qu’il y avait un avantage technique à préférer les transactions en Dogecoin plutôt qu’en bitcoin : « Le volume de transactions en bitcoin est faible, et le coût de transaction est haut. Il peut être, à minima, une sorte de réserve de valeur. Mais fondamentalement, le bitcoin n’est pas un bon substitut pour une monnaie transactionnelle. »

Le Dogecoin, selon lui, « même s’il a été créé comme une blague débile » encouragerait les gens à l’utiliser, même s’il s’agit d’un actif très volatil : « c’est en fait une bonne chose, car cela pousse les gens à le dépenser plutôt qu’à le conserver comme réserve de valeur », a-t-il assuré.

Le Dogecoin a perdu 80% de sa valeur en 8 mois

Pourtant la volatilité du Dogecoin est une vraie question : si son cours peut énormément varier, cela peut entrainer des changements énormes au niveau du coût des produits. Un sifflet affiché 300 DOGE vaut aujourd’hui 58 dollars, mais si le cours remontait à son niveau de mai 2021, 300 DOGE vaudraient près de 200 dollars.

Le 8 mai dernier, Elon Musk a participé à l’émission comique Saturday Night Live, au cours de laquelle il a assuré (dans un sketch) que le Dogecoin était « une arnaque ». En 45 minutes, le Dogecoin est passé de 70 cents à 48 cents. Il est ensuite remonté, puis redescendu… sa courbe n’a plus jamais été la même.

Depuis, le crypto-actif connait une lente baisse que rien ne semble arrêter : il a perdu 80 % de sa valeur depuis son gros pic de mai 2021. Pour autant, au vu de combien la valeur de la monnaie virtuelle peut varier au rythme des annonces de certaines personnalités (l’homme d’affaires Mark Cuban est également fan du dogecoin), il serait erroné de l’annoncer morte et enterrée.

Le tweet d’Elon Musk va redonner un boost de visibilité et de confiance en la crypto-monnaie « débile ». La logique est celle-ci : Tesla a désormais tout à perdre de la chute de valeur du Dogecoin, car s’il baisse trop, la valeur de ses produits dérivés (comme l’onéreux Cyberquard) chuterait également, et les clients pourraient se procurer des biens à moindre prix. Cette décision génère donc de la confiance auprès des amateurs de crypto, qui vont donc acheter à nouveau du Dogecoin, ce qui fera monter sa valeur.

Reste à voir jusqu’où pourra aller ce redressement. Car si on voit en effet, après les annonces de Tesla, le cours du Dogecoin remonter, il suffit de prendre du recul pour observer que cette hausse est minime par rapport à la tendance globale sur l’année 2021.

Tesla accepte le paiement en Dogecoin, la crypto-monnaie « débile » en train de s’effondrer
Le cours du Dogecoin, en euros, sur un an // Source : coinmarketcap